Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/01/2009

Michelle, belle du jour et belle du soir

MichObAP.jpgLa nouvelle First Lady fait parler d'elle et de son vestiaire. Alors que Barack Obama dégage autant d'enthousiasme que Kennedy, Michelle fera-t-elle mieux que Jackie?

 

Ph: AP


MICHELLE, BELLE DU JOUR

Il ne suffit pas à Michelle Obama d’être cultivée, femme politique et charismatique, elle semble également se démarquer en matière de style. Bien des spéculations de type chiffon ont fusé avant le fatidique 20 janvier, date de l’investiture de son Président de mari. Nombre de couturiers parmi les plus grands – Chanel, Carolina Herrera, Tuleh ou Diane Von Furstenberg – ont fait connaître leurs propositions vestimentaires pour ce jour si symbolique. Karl Largerfeld et Christian Lacroix se sont même dit prêts à faire livrer ce qu’ils avaient imaginé pour la Première dame. Michelle avait déjà tranché. C’est finalement, et sous les yeux des nombreuses stars aux aguets, que Michelle est apparue dans un ensemble robe manteau pétillant signé Isabel Toledo, jeune créatrice américaine d’origine cubaine. On avait imaginé pour notre part un tailleur-jupe signé Diane Von Furstenberg mariant jaune et blanc; la nouvelle Première dame a réussi le pari d’étonner… Dans un tissu couleur absinthe de brocart précieux, soulignant l’enjeu de l’événement, sa robe aux lignes simples rappelle la nécessité de la sobriété : peu de paillettes superflues, jouons franc-jeu, semble nous dire Mrs O. Une capote fermée par un ruban, une étole de pashmina aux teintes d’or mat pour braver en élégance le froid. En coquetterie ultime d’une femme qui assume un style personnalisé, Michelle accessoirise à sa guise : un collier vintage, des gants vert olive, de chez J.Crew, et des chaussures Jimmy Choo d’un vert “glacé”. Fédératrice et séductrice, la Première dame démontre qu’elle sera les deux.

MICHELLE, BELLE DU SOIR

Les choix vestimentaires de Michelle Obama sont un subtil jeu d’équilibre entre tenue de princesse et de femme de son temps. Le soir de l’investiture, Michelle avait décidé de jouer la reine du moment. Et pourquoi pas, après tout, investir le rôle du couple gagnant et savourer sa victoire auprès son prince charmant, largement investi politiquement. Aux côtés de Barack, nœud pap’blanc sur smoking noir d’une classe efficace, Michelle Obama est apparue dans une robe du soir immaculée laissant paraître une épaule dénudée (Jackie, en son temps, avait, elle aussi, joué la carte du blanc, mais pas de l’épaule nue : sobriété s’entend!). Une toilette parfaite pour déambuler en toute majesté au milieu des dix bals officiels organisés ce soir-là, et où l’on a vu le président dire quelques mots, voire même dansé rocks ou slows. Le créateur de cette robe de vedette ? Jason Wu, jeune couturier d’origine taïwanaise installé aux Etats-Unis. Avant d’habiller la Première dame, il faisait des costumes de poupée : il a semble -t-il su s’adapter à un plus grand modèle. En faisant le choix d’un jeune couturier peu connu, Michelle souligne une fois de plus sa détermination à soutenir la jeune création et, par extension, la prospérité américaine. Et puis, si cette toilette à la fois distinguée et radicale, sexy et inspirée est une métaphore de la prochaine first Lady, on est plutôt ravi.

Les commentaires sont fermés.