Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/05/2010

Tous à l'opéra

opera.jpgQuatrième édition des “European Opera Days”. Cent participants européens dont trois maisons belges. Les 8 et 9 mai.

M.-A.G.


RÉGULIÈREMENT, LES OPÉRAS BELGES ouvrent leurs portes au public afin de dévoiler l’envers de leur décor. Depuis quatre ans, leurs journées portes ouvertes s’inscrivent dans un vaste réseau intitulé “European Opera Days” qui, comme son nom l’indique, concerne toute l’Europe. Cette année, 100 maisons d’opéra issues de 22 pays participent à la manifestation qui se tiendra les 8 et 9 mai. Pour la Belgique, ce sont l’Opéra royal de la Monnaie à Bruxelles, l’Opéra royal de Wallonie à Liège et De Vlaamse Opera à Anvers et Gand qui ont prévu une programmation spéciale.

Un thème unique a été choisi pour l’édition 2010 : “Passerelles”. Avec le pont, comme matérialisation du lien et tout ce que cette construction évoque : des histoires liées à sa réalisation, souvent des histoires de démolition, de reconstruction et d’efforts, en lien étroit avec l’histoire d’une ville ou d’un pays. Le pont est cependant aussi un concept abstrait, philosophique et peut symboliser un voyage entre deux mondes, entre deux communautés, représenter un lien affectif entre deux personnes ou la transition entre l’ici et l’au-delà, entre la vie et la mort, comme l’observe Katherine Heid, du Reseo, qui parle aussi de tenter de joindre ce qui est séparé, de rassembler des différences qui resteraient autrement irréconciliables.

Pourquoi ce thème a-t-il été choisi pour les Journées européennes de l’Opéra ? Chaque maison d’opéra va l’interpréter avec son propre bagage culturel et ses propres traditions et tenter de prouver que l’opéra n’est pas un art qui doit rester confiné dans ses propres murs, mais qu’il doit tendre la main vers l’extérieur, s’ouvrir à d’autres formes artistiques, créer des passerelles avec ses voisins et les personnes qui n’ont pas encore découvert l’opéra.


A Bruxelles

Comme chaque fois, l’opéra royal de la Monnaie a mis les petits plats dans les grands. Il a construit sa programmation autour de l’opéra en cours, le fameux “Don Quichotte”. Des activités en mots, images et musique.µ

– Lecture d’extraits de l’œuvre de Cervantès par l’acteur Pedro Cabanas.

– Picasso, Daumier, Dalì, Doré… : nombreux sont les artistes qui ont donné vie à Don Quichotte. Large fresque visuelle au son de pièces instrumentales du XVIe siècle. Lecture en espagnol avec support écrit en français et en néerlandais. Grand Foyer : 14 h, 15 h, 16 h (45 min).

– Découvrir sa voix et apprendre des airs de l’opéra Don Quichotte de Massenet ! Les étapes de la création d’un opéra peuvent sembler bien mystérieuses. L’occasion de remettre de l’ordre dans ce processus au cours d’un jeu interactif. Salle des Chœurs : 14 h, 15 h, 16 h, 17 h (45 min), bilingue.

– Découvrir les richesses de la partition de “Don Quichotte” lors d’une conférence musicale présentée par Marie Mergeay, dramaturge, et Inge Spinette, pianiste. Grand Foyer, 17 h (90 min).

– Un conteur emmène petits et grands dans le monde fantastique de Don Quichotte. Il prend des moulins pour des armées, il confond des moutons et des cochons avec des bandits, il voit une étoile et entend la voix de sa belle Dulcinée… Divers ateliers créatifs prendront place dans la foulée de cette lecture contée.

– Un metteur en scène un peu fou a mis sens dessus dessous les photos des différentes étapes de la création de l’opéra “Don Quichotte”. Il va falloir retrousser ses manches pour y mettre de l’ordre ! Dès 6 ans. En français à 15 h et 17 h (90 min). Rendez-vous dans le hall Alechinsky (Ateliers de la Monnaie).

– Promenade libre dans le théâtre tout au long de l’après-midi. Dans la salle : observer la salle et les équipes techniques occupées à préparer la scène pour la représentation du soir. Une question ? Les guides sont là pour répondre ! A la Bonbonnière : partir à la découverte de différents films consacrés à José van Dam et apprenez-en davantage sur ce formidable chanteur et ses 50 ans de carrière. Sous les voûtes du vestiaire : s’installer dans un espace cosy pour écouter des extraits d’opéras liés à l’histoire de Don Quichotte ou feuilleter des livres qui lui sont consacrés. Jeu de piste : prenez part en famille à une bal(l)ade espagnole dans les rues de Bruxelles. Attention, Don Quichotte vous attend peut-être au coin d’une rue…

Opéra royal de la Monnaie, place de la Monnaie, 1000 Bruxelles. www.lamonnaie.be


A Liège

L’Opéra royal de Wallonie propose au public de franchir le pont qui relie la culture hip-hop et le monde lyrique. Le combat, qui aura lieu dans l’arène du Palais Opéra de Liège, n’opposera pas les deux genres. Dans un premier temps, afin de préparer le public à la battle, se dérouleront des ateliers-séances de travail autour de l’opéra “Rita” de Donizetti. Human BeatBox : représenter plusieurs genres d’instruments en utilisant uniquement sa voix, sa gorge et son nez. Slam : à partir d’un extrait du livret de “Rita”, réécrire le texte et le lire, le dire ou le scander à la manière des poètes urbains. Chant lyrique : apprendre à chanter en chœur un extrait de la partition. B-Boying : atelier Breakdance + Bonus Moonwalk – Smurf – Robot Dance. Graff : réaliser une fresque de graffitis qui servira de décor au show en découvrant la stylisation et la géométrisation propres à cette pratique artistique. Dans un second temps prendra place le show. Rassemblés sur la scène et dans la salle du Palais Opéra, sous la houlette d’un Maestro-MC, les tribus s’affronteront dans une battle artistique fidèle à la tradition urbaine. Les artistes du jour auront l’opportunité de s’imprégner de deux cultures musicales, dans le respect de leur valeur commune : le dépassement de soi !

Palais Opéra de Liège, site Bavière, boulevard de la Constitution, 4000 Liège. +32. (0) 4.221.47.22. location@orw.be


A Gand

Programme pas encore repris. www.vlaamseopera.be

 

Ph: Cati Franquin

Les commentaires sont fermés.