Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/06/2010

Dimanche, tous à l'église

13_41_07_299313983_7000_Waudru.jpg300 édifices participent à la “journée des églises ouvertes” dimanche 6 juin. Concerts, visites guidées, expositions, ateliers…

S.L.


DIMANCHE 13 JUIN, LES CITOYENS ont rendez-vous aux urnes. En attendant, ce dimanche 6, c’est à l’église qu’ils sont conviés. Et ce, qu’ils soient pratiquants, croyants – de toutes confessions – athées, agnostiques ou hésitants, petits ou grands. La journée des églises ouvertes, organisée par la Fondation du même nom, vise en effet, en premier lieu, à permettre, de manière privilégiée, la (re)découverte de ce patrimoine mobilier et immobilier omniprésent dans nos villes et villages, et pourtant si méconnu, car souvent inaccessible en dehors des offices. Une sorte de “Journée du patrimoine” spécifique qui avait attiré, en 2009, plus de 30 000 personnes.

Créée en 2007, la Fondation églises ouvertes compte à présent 230 membres, soit autant d’édifices – la plupart catholiques, mais pas seulement – répondant à une série d’engagements. Pour être frappée du logo “église ouverte et accueillante”, celle-ci doit être ouverte au minimum huit semaines consécutives en été, trois jours par semaine, quatre heures par jour, fournir des informations aux visiteurs, procurer une atmosphère accueillante, avoir un inventaire de son patrimoine à jour, et être dotée d’un minimum de sécurisation. Cela, avec l’aide de bénévoles.

Les édifices du réseau sont repris dans une carte et un site Internet quadrilingues. Récemment remodelé, celui-ci permet de se concocter un circuit personnalisé : par zone géographique, par type (abbaye, béguinage…), par style architectural, ou encore en lien avec un autre réseau (Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, Les Plus Beaux Villages de Wallonie, etc.).

Ce 6 juin, ce sont plus de 300 édifices, davantage que les membres de la Fondation donc, qui ouvrent grand leurs portes et proposent (pour la plupart, du moins, car certaines ne font qu’ouvrir leurs portes) des animations culturelles, telles que visites guidées, expositions, concerts, conférences, messes festives, parcours cyclistes… Il sera aussi possible, par exemple, de découvrir le jardin d’un cloître avec un guide nature (collégiale Saint-Vincent à Soignies, récemment restaurée) ou un orgue en compagnie d’un spécialiste (Saint-Apollinaire à Bolland), de participer à un atelier floral (Saint-Antoine à Verviers) ou encore de réaliser un circuit œcuménique (Liège), tandis que l’église Saint-Médard de Jodoigne se met à l’heure de Saint-Jacques de Compostelle les 5, 6, 12 et 13 juin. Et si une volée d’églises pourtant remarquables, à Bruxelles notamment, ne figure pas dans le programme, c’est précisément parce qu’elles sont “déjà ouvertes la plupart du temps et, pour l’heure, ne voient pas d’intérêt à rentrer dans le réseau”, explique Marc Huynen, président de la Fondation.

C’est un devoir de rendre les églises accessibles”, insiste-t-il, quitte à “mettre temporairement de côté le patrimoine de valeur”, le temps d’en faire l’inventaire et de sécuriser le lieu. Nombre de responsables d’édifices invoquent le risque de vol et de vandalisme pour justifier leur fermeture en journée. Or “il n’y a pas plus de vols dans les églises ouvertes”, constate Lucas Verhagen, de la direction centrale de la PJ. Le simple fait qu’il y ait de la musique dans une église, par exemple, et la possibilité d’une présence humaine, écarte vraisemblablement certains voleurs.

Carte disponible dans les édifices membres et centres de tourisme. Programme du 6 juin téléchargeable sur www.eglisesouvertes.be


Ph: Eglises ouvertes

 

Les commentaires sont fermés.