Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/04/2011

L'Alfa MiTo inaugure la boîte TCT

15_06_29_756186870_EG1C4172.jpgAvec cette technologie, le groupe Fiat entend rivaliser avec la boîte DSG de Volkswagen.

Ch.H.


LE SEGMENT DES COMPACTES premium, initié avec le succès que l’on sait par Mini, voit aujourd’hui plusieurs concurrentes qui ne manquent pas d’arguments. La Citroën DS3 et l’Audi A1, bien sûr, mais aussi l’Alfa MiTo.

Pour ne pas se laisser distancer, la petite italienne, qui est une adroite reconversion de la Fiat Punto Evo, a subi plusieurs évolutions après des débuts assez hésitants et quelques péchés de jeunesse, touchant, notamment, le confort au niveau de l’amortissement et la direction. Si bien que, en dépit d’une ligne craquante, l’Alfa MiTo a souffert de certains problèmes structurels depuis sa naissance.

La technologie MultiAir, inaugurée l’an dernier, a apporté un plus incontestable à l’engin, comme tout au groupe Fiat, d’ailleurs…

Cette fois, c’est la boîte TCT que la MiTo inaugure et qui équipera, très bientôt, la Giulietta également.

La boîte TCT (Twin Clutch Technology) est la réponse du groupe Fiat à la boîte DSG que le groupe Volkswagen a lancée, avec le succès que l’on sait, il y a… huit ans déjà.

En trois mots, il s’agit d’un double embrayage à sec, un dispositif composé de deux boîtes de vitesses en tandem, autorisant à passer à la vitesse suivante, alors que la précédente est encore enclenchée. Il en résulte une rapidité d’exécution inédite et quasiment aucune perte de puissance lors des changements de rapport.

Cette technologie TCT, réalisée en interne, autorise un gain de couple assez sensible : 24 Nm pour un total de 230 Nm, mais la boîte peut digérer un couple de 350 Nm, et aura donc sa place sur les modèles plus puissants de la marque.

Si la MiTo TCT, équipée d’office d’un Start&Stop (un peu paresseux), n’affiche que 126 g/km de rejet de CO2, elle gagne également 2 dixièmes de seconde de 0 à 100 km/h (en 8,2 s) et 0,11 litre de consommation. Cela, c’est la théorie, car, à l’usage, cette boîte, très ludique, incite évidemment à adopter davantage le mode Dynamic que le mode Normal.

C’est donc en plaisir de conduite que se manifeste surtout le plus de la MiTo TCT. Un plus qui a un prix, bien sûr : près de 2 000 € de supplément par rapport au même modèle avec une boîte classique, mais il faut savoir aussi que la TCT n’est disponible que dans la version la plus luxueuse (hors Quadrifoglio Verde, bien sûr), à savoir la Distinctive. Et on se demande pourquoi les palettes de changement de rapport au volant sont facturées 100 € en option.

Cela dit, réussir à concilier douceur, rapidité et économie de carburant, c’est déjà très bien.

Les commentaires sont fermés.