Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/04/2011

Politiquement incorrect (rires)

11_31_07_752971914_Walter_Photo2.jpgLe “Brussels Comedy Festival” entend occuper la place, vacante dans la capitale, de grand festival de l’humour. Du 2 au 11 mai.

M.M.


C’EST UNE LONGUE HISTOIRE, qui vient d’une frustration.” La frustration engendre un besoin, qui devient un rêve puis, enfin, une réalité : Bruxelles se prépare à accueillir son grand festival de l’humour.

Le “Brussels Comedy Festival” aura ainsi la mission de combler l’absence de couverture événementielle dans le domaine de la culture de l’humour, dans l’enceinte de la capitale. La première édition, qui se veut riche et variée, résulte d’un partenariat entre deux agences d’artistes, Kings of Comedy et Nada Booking.

C’est un prolongement politique de notre engagement en tant que producteurs d’humoristes, une mise en lumière de gens qu’on estime qu’ils le méritent, poursuit Gilles Morin, fondateur de l’évènement et producteur chez Kings of Comedy. Les artistes belges doivent s’y sentir bien, protégés, aimés.”

Ce festival fonctionne également comme une vitrine de la création belge dans le domaine… L’humour belge ? “On a vécu quelques décades avec un humour belge, un peu naïf (dans le sens positif), reconnu par tout le monde mais qui avait un peu de mal à passer les frontières, parce qu’axé dans une logique plus régionale. Il manquait d’un coffre international.

Gilles Morin ne cache pas son enthousiasme quand il évoque la génération actuelle. “Maintenant avec Walter (photo), Jérome de W, Vizo, on a une génération profondément belge qui a quelque chose à proposer. Au carrefour entre l’Angleterre et la France, entre l’humour british et l’humour axé sur la langue, porteur de la belgitude et teinté de surréalisme. C’est une sorte de non-culture qui définit l’humour belge.”

La programmation de ce premier festival de l’humour bruxellois se divisera en deux parties : des têtes d’affiches au Théâtre 140 (Schaerbeek) et une programmation de découvertes au Teatro de Watermael-Boitsfort. “Outre la qualité des spectacles proposés, la thématique serait le politiquement incorrect. 85 % de la progra sont des spectacles qui ont fait débat à Paris et qui sont en rupture par rapport à un humour un peu bien-pensant.”

En tête d’affiche, les succès parisiens du moment, avec Sophia Aram, Gaspard Proust, Max Boublil et Jérôme Commandeur, dont trois humoristes belges, Walter, James Deano et Alex Vizorek. “Il y a une vraie sensibilité pour l’humour belge à Paris, une nouvelle génération prête à redorer le blason”, se félicite Gilles Morin.

Une autre partie, 100 % jeunes talents belges et parrainée par Jérôme de Warzée, se déroule simultanément au Teatro. On y rencontrera Dan Gagnon, Julie Villers, Kody, PE, Pablo Andres, Charlotte Gabris, Tom, Roda, David Schiepers, Jules, Fabian Le Castel…

De ce premier festival, les organisateurs ne communiquent pas d’espoir chiffré, mais ils mettent en première ligne leur souhait “de pouvoir susciter la curiosité des gens, faire découvrir et installer un rendez-vous pour fédérer de petites structures autour d’un festival, et consolider notre engagement sur le long terme”.

Avis aux Bruxellois qui auraient envie de se dérider.

Du 2 au 11 mai 2011, entre le Théâtre 140 à Schaerbeek, le Viage Théâtre à Bruxelles Ville et l’Espace Delvaux et le Teatro à Watermael-Boitsfort. Prix : 10-30 €. Infos et tickets en ligne : www.brusselscomedyfestival.com

Les commentaires sont fermés.