Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/05/2011

Mon beau chantier

13_13_38_527500438_Mornimont_6-627.jpgCe dimanche 15 mai, le pays dévoile ses grands chantiers. Parce que, derrière les façades, il y en a, du savoir-faire.

M.M.


LORS DES ANNÉES DE CRISE ÉCONOMIQUE en Belgique, voici cinq ans, il est un secteur qui a pu tirer son épingle du jeu et jouir d’un bel essor : celui de la construction, remarque Véronique Vanderbruggen, directrice de la communication à la Confédération Construction. Forte demande dans le secteur, investissements des pouvoirs publics, projets multiples, nombreuses perspectives… Ce “boom” dans la construction se trouve rapidement confronté à une pénurie de professionnels.

En cause, pour une bonne partie, la vision négative que se font les jeunes du monde de la construction. Que faire face à ce manque de 20000 emplois ? Comment promouvoir le métier et éveiller des vocations ? Comment effacer ce préjugé qui réduit les activités du secteur à la construction de maisons ? Comment recruter ?

Venez voir derrière la façade l’ensemble du travail réalisé. Tellement persuadée qu’une simple découverte de la réalité de chantier suffit” pour se rendre compte de sa complexité, la Confédération Construction invite le public à une Journée “Chantiers ouverts”, ce dimanche 15 mai. L’objectif est clair : faire percevoir au public l’importance du secteur de la construction dans l’économie belge, à travers les grands chantiers en cours dans toutes les provinces du pays.

Et mettre en avant ses innombrables savoir-faire : aménagements pour la mobilité, restauration de châteaux, création d’infrastructures sportives, installation de technologie vertes et durables, et de stations d’épuration… Depuis la prise de décision à la mise en œuvre, en passant par les pratiques quotidiennes d’entreprises de construction, qu’elles soient PME, familiales…

Concrètement, les chantiers ouverts ce dimanche sont repris sur le site Internet (*). Parmi eux, citons la visite d’une université en rénovation, du RER à Genval (promenade avec les chefs d’équipe qui explique l’utilité du chantier), des aménagements autour de l’Escaut pour y faciliter la mobilité fluviale.

Cette Journée “Chantiers ouverts”, qui en est à sa cinquième édition, est devenue un des plus grands événements publics proposé par le secteur de la construction belge. En 2010, 80 000 personnes y avaient participé.

(*) www.journeechantiersouverts.be
Le dimanche 15 mai. La visite des chantiers est libre et gratuite. Toutefois, pour certains d’entre eux, il est préférable de s’inscrire à l’avance. Le site Internet mentionne les chantiers concernés.


Ph.: Confédération Construction

Les commentaires sont fermés.