Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/05/2011

Rochefort en rit encore

11_57_16_052156388_IMG_0921.jpgPhilippe Halloy est à la tête du Festival international du Rire de Rochefort depuis 1989 (année de la création de l’asbl Festival international du Rire de Rochefort). Il a été choisi après avoir exprimé ses craintes concernant l’organisation du Festival dans une lettre à la ville.


PHILIPPE HALLOY EN 6 DATES

29 août 1961 : naissance sur les bords de la Lhomme à Rochefort, ville du rire que je n’ai jamais quittée par la suite.

25 juin 1983 : mariage avec Véronique Delvaux, elle aussi Rochefortoise pure souche. Déjà là, elle a démontré tous ses talents d’organisatrice !

29 juin 1987 : naissance de Justine, notre premier enfant. Deux adjectifs pour la définir : aventurière et indépendante. Toujours à la découverte de nouveaux horizons, elle termine actuellement un master en audiovisuel au Portugal.

3 juin 1988 : naissance de la seconde, Morgane. Coquette et travailleuse. C’est certainement celle qui nécessite le plus d’attention et d’affection, ce qui n’est pas pour déplaire à ma femme et à son copain !

31 mai 1990 : venue au monde du petit dernier : Maxim. Sans “e” ! Jamais le dernier à faire la fête, il aime aussi titiller ceux qu’il apprécie. Amateur et joueur de football, il n’attend jamais sa guérison complète lorsqu’il est blessé. Résultat : une autre blessure apparaît !

13 mai 2008 : décès de mon frère Pierre. Quelque chose est mort en moi ce jour-là, même si on ne s’en rend pas toujours compte.

 

UN EVENEMENT DE MA VIE

Mon mariage, le 25 juin 1983. J’avais 22 ans, ma femme 23. Un mariage, ça marque, c’est sûr. Mais c’est d’autant plus vrai que j’ai vraiment découvert mon mariage en y étant. On peut dire que j’ai continué mes guindailles d’étudiant jusqu’au dernier moment et, donc, c’est ma fiancée qui a tout organisé. Au final, le résultat fut tout simplement merveilleux, et ça fait maintenant 28 ans qu’il dure.

 

UNE PHRASE

“Heureux celui qui, comme le fleuve, peut suivre le cours dans son lit.”
Maxime estudiantine, souvenir des études.

 

TROIS FILMS

“Bienvenue chez les Ch’tis”
J’ai choisi ce film, car il est bien évidemment très drôle, mais pas seulement. Je l’ai aussi choisi pour son réalisateur et acteur : Dany Boon. Ce “Ch’ti”, puisqu’il est originaire du nord de la France, n’a jamais caché que sa carrière humoristique avait été lancée au Festival du Rire de Rochefort en 1993. Et je me rappelle très bien avoir vécu ce moment-là en “live”. A sa sortie de scène, Patrick Sébastien est allé lui proposer de le prendre dans son unité de production. Quand on voit où il est maintenant, c’est une grande fierté.

“Quand la mer monte…”
Ce film est réalisé et interprété par Yolande Moreau. Et, ici aussi, il y a un lien avec le Festival du Rire. En 1982, elle est venue sur la scène du festival avec son spectacle “Sale affaire, du sexe et du crime”. Et elle va d’ailleurs remporter le concours. Et son film “Quand la mer monte…”, sorti en 2004, est tiré de sa propre expérience du Festival du Rire, puisqu’elle joue le rôle d’une comédienne en tournée dans le nord de la France et en Belgique…

“Le fils”
Ce film des frères Dardenne est une franche réussite, avec une consécration pour Olivier Gourmet, l’acteur principal, puisqu’il remporte le Premier prix d’interprétation masculine au festival de Cannes en 2002. Rien que ça ! C’est super pour cet acteur qui, lui aussi, est un régional. Il est, en effet, né à Namur et a passé sa jeunesse à Rochefort et plus précisément dans le petit village de Han-sur-Lesse.

 

TROIS LIEUX

Rochefort
“MA” ville. J’y suis né il y a près de cinquante ans de cela, je m’y suis marié, j’y habite, je suis président du Festival international du Rire depuis 1989… Et puis, il y a de quoi être fier de cette ville ! Nous avons la trappiste, une magnifique nature et même une grande championne avec Justine Henin.

La Provence
C’est notre lieu de vacances de prédilection avec ma femme. Nous y allons depuis plus de trente ans. Et, en général, nous nous coupons du monde le plus possible pour aller dans des petits villages presque inaccessibles. Autant je suis sociable dans la vie, autant le repos et le calme durant les vacances, c’est sacré ! Et pour l’anecdote, Véronique et moi y avons fêté notre vingtième anniversaire de mariage et ce, en même temps que le mariage de deux de ses sœurs. Un excellent souvenir.

Mon salon
De par mon métier et mes différentes occupations, je suis amené à passer pas mal de temps sur les routes, même si c’est pour de courts trajets. Et à l’issue d’une journée harassante, venir m’asseoir dans le divan de mon salon aux côtés de ma femme est la consécration de ma journée !

 

TROIS AUTEURS DE BD

Tibet
Dessinateur de bande dessinée, et notamment de Ric Hochet, Gilbert Gascard, de son vrai nom, était aussi le parrain du “Carrefour BD” qui a lieu chaque année durant le Festival international du Rire de Rochefort. Décédé en janvier 2010, il laisse un grand vide dans le cœur non seulement des Rochefortois, mais aussi de tous les passionnés de BD.

Dany
Le régional de l’étape, puisqu’il est né à Marche-en-Famenne, ville voisine de Rochefort. Il mêle différents univers. Fantaisie et humour avec la série “Olivier Rameau”; humour et action dans “Histoire sans héros” sur un scénario de Jean Van Hamme. Récit qui connaîtra d’ailleurs une suite, elle aussi passionnante, intitulée “Vingt ans après”. Mais je retiens surtout son don inégalé pour dessiner les jolies filles déshabillées dans “Ça vous intéresse ?”.

Jean Van Hamme
Certainement l’auteur de mes séries préférées. Que l’on parle de “Largo Winch”, “XIII” ou encore “Thorgal”, je possède quasiment tous les numéros chez moi. De plus, je trouve son association avec Dany, dans “Histoire sans héros” et “Vingt ans après”, très réussie.

 

UNE DATE

1976
Les Jeux olympiques de Montréal. J’avais quinze ans à l’époque, mais les doubles médailles d’argent de l’athlète belge Ivo Van Damme sur 800 et 1 500 mètres m’ont vraiment marqué. Et cela a sans doute, inconsciemment, orienté mon choix d’études, puisque j’ai fait une licence en éducation physique à l’UCL.


Ph.: Johanna de Tessières

Les commentaires sont fermés.