Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/05/2011

Autour de l'Isère

10_22_22_241004365_img250.jpgConnue surtout pour son ski en hiver, la station de Val d’Isère cherche à développer ses autres atouts pour séduire aussi les touristes en été. Et c’est vrai que, à toutes saisons, la montagne est belle !

Solange Berger


UN, DEUX, TROIS, GO ! Et nous voilà lancés. Ou plutôt jetés à l’eau. Les yeux fermés pour éviter les premières vagues. Une première secousse, un premier piqué et une première gorgée d’eau avalée… Avant de se stabiliser sur cette planche étrange. Nous voilà donc partis, sur l’Isère, pour une heure de descente de nage en eau vive ou hydrospeed. Equipés d’une combinaison – l’eau n’a que 12 degrés –, d’un casque – attention aux pierres qui émergent de l’eau –, d’un gilet de sauvetage – on ne sait jamais – et de palmes – pour mieux contrôler sa descente –, et le haut du corps agrippé à une planche, nous voguons au rythme de la descente de l’Isère, rivière alimentée en continu par un barrage. Les rapides se succèdent. Et là, il s’agit de rester “toniques”, comme nous explique Greg, notre guide, pour se diriger dans ces cascades afin d’éviter les pierres qui s’y cachent. Le parcours est accessible dès 13 ans à condition de bien savoir nager et de ne pas avoir peur de se mouiller. Et si l’on n’aime pas avoir de l’eau dans la figure, mieux vaut s’abstenir. Sur le même parcours, la descente peut se faire aussi en rafting (à partir de 9 ans).

La nage en eau vive et le rafting sont parmi les plus nombreuses activités que proposent les bases nautiques situées au pied des “stations de ski”, à Bourg-Saint-Maurice, ici en l’occurrence, à moins d’une heure de route de Val d’Isère. “Notre village est surtout connu par les amateurs de neige. L’été ne représente que 10 % de l’activité”, explique Jane Jacquemod, responsable presse pour Val d’Isère, une station qui cherche à développer ses possibilités d’activités pour attirer les touristes en toutes saisons.

Située au cœur des Alpes, Val d’Isère profite de la proximité du Parc de la Vanoise, le plus ancien parc national français. Ce dernier est une réserve unique qui regroupe glaciers, lacs et rivières sur une centaine de sommets dépassant les 3 000 m d’altitude dont la Pointe de la Grande Casse (3 855 m). Autre sommet réputé : le Col de l’Iseran qui est le plus haut col routier d’Europe (2 770 m). Point culminant de la Route des Grandes Alpes, qui serpente de Thonon-les-Bains à Menton, il relie la vallée de la Tarentaise à celle de la Maurienne. Une ascension bien connue des cyclistes. Au départ du village de Val d’Isère, il est même possible de se faire autochronométrer sur un parcours de 17 km et 920 m de dénivelé.

La station se prête aussi au ski d’été – sur le glacier du Pissaillas –, à l’alpinisme et à la randonnée. Et pour tous les goûts. Une balade classique est celle du lac du Plan du Cheval, dans la réserve naturelle de la Sassière qui fait la frontière avec l’Italie. Une route carrossable permet d’accéder jusqu’à une certaine altitude pour permettre aux enfants ou aux personnes moins valides de venir, elles aussi, admirer la faune et la flore locales. On peut y voir des marmottes et des chamois. Le refuge du Prariond (200 m de dénivelé) est aussi accessible en famille, tout comme le Fond des Fours (537 m). Et pourquoi pas y passer la nuit, au cœur de la montagne !


Ph.: Solange Berger

Commentaires

A ne pas manquer dans le Parc de la Vanoise: le Lac des Vaches, depuis Pralognan par exemple. Passé le Col de la Vanoise, un paysage réellement lunaire vous attend. A mes yeux, une des plus belles randos du coin

Écrit par : SecretFanfan | 23/05/2011

Les commentaires sont fermés.