Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/06/2011

Un résumé grandiose de l'Histoire automobile

15_08_31_801675631_DSC_2050_copie.jpgLa quatrième édition du Rallye des Ardennes aura lieu les 2 et 3 juillet. Un événement unique qui rassemblera 500 participants.

Teuf-teuf: MarcVandermeir


LE 1ER JUILLET 2002, quelque 500 véhicules oldtimer de fin des années 1800 à 1970 s’élancent pour la première commémoration du “Rallye des Ardennes”. Parmi eux, une Dion Bouton ayant participé à l’édition 1903 du rallye. L’engouement des participants et du public est alors tel, que, d’office, cette manifestation s’inscrit dans la durée et, surtout, comme l’une des plus importantes au niveau européen. Décision a donc été prise par les organisateurs, soutenus par la province de Luxembourg, de se fixer rendez-vous tous les trois ans.

Cette année, après le succès tout aussi retentissant des éditions 2005 et 2008, ils seront ainsi de nouveau cinq cents (impossible d’en accueillir plus, malgré la demande, pour des raisons pratiques), au volant de voitures de 1897 à 1970 – dont environ 80 d’avant 1918 –, à parcourir, les 2 et 3 juillet, un itinéraire très proche (mais plus long, car prolongé jusque Libramont, Bouillon et Florenville) du Circuit des Ardennes tel qu’il était lorsqu’il fut lancé, à savoir une boucle de 85,4 km de Bastogne à Bastogne, en passant par Neufchâteau/Longlier et Habay. Ce Circuit des Ardennes est à l’époque une toute grande nouveauté, puisque, à l’inverse des courses de ville à ville, les spectateurs peuvent voir plusieurs fois les concurrents s’affronter. C’est de là qu’est née l’idée des circuits automobiles.

A noter, cette année, la participation d’une Renault à 1 cylindre ayant couru l’édition 1902 du rallye.  Comme pour les précédentes éditions commémoratives, d’antiques motos seront aussi – évidemment ! – au rendez-vous, de même qu’un impressionnant plateau de Bugatti et de Packard.

Plus question bien sûr, aujourd’hui, de course. C’est un parcours touristique que chaque participant suit à son rythme, pour le plus grand plaisir des très nombreux spectateurs le long des paysages superbes de l’Ardenne et de la Gaume, en particulier en forêt d’Anlier. Avec des arrêts, surtout à Habay, où tout un chacun peut admirer dans une sympathique convivialité ce résumé grandiose de l’Histoire de l’automobile. Nombre de communes, sur le chemin, organisent aussi diverses animations. Une sorte de grand théâtre inversé, puisque les spectateurs ne paient pas, tandis que les acteurs (venus de toute l’Europe) paient leur participation.

Les départs, depuis Bastogne, se font selon 4 catégories d’âge, en deux jours : jusque 1918 le samedi et de 1919 à 1970 le dimanche. Mais tous les participants mettent un point d’honneur à rouler les deux jours.

Le rassemblement initial et un surprenant “Quarter Mile Run”, pour les voitures jusque 1918, ont lieu à Bastogne, le vendredi 1er juillet, dès 14h.

L’âge des voitures implique toutefois un parcours un peu plus restreint le samedi, de Bastogne à Libramont (Walexpo), puis Neufchâteau, Habay-la-Neuve et Bastogne via la forêt d’Anlier et la N4. Le samedi, les participants feront une boucle Bastogne-Habay via la forêt d’Anlier-Neufchâteau-Libramont-Bouillon-Florenville et retour sur Bastogne.

A ne manquer sous aucun prétexte !

Renseignements : www.circuit-ardennes.be


Ph.: M. Vandermeir

Commentaires

Ah oui j'adore ce genre de vieilles voitures des années 50/60 ! Cela me rappelle quand j'ai eu la chance de visiter le musée de l'automobile à Mulhouse : une obligation pour tous les fans de vieilles voitures selon moi, c'est réellement impressionnant.

Écrit par : Le site Diapason Motorsport | 18/03/2014

Les commentaires sont fermés.