Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2011

Le Sud pour un week-end

Canet051.jpgCanet-en-Roussillon, à 12 km de Perpignan, déploie ses charmes pour les touristes d’un jour ou plus : mer bleu turquoise, site naturel protégé, traditions catalanes… Ou comment passer un agréable séjour sous le soleil.

Au bord de l'eau: Pauline Higuet


PAR LA GRÂCE DES TRANSPORTS aériens, le sud de la France est désormais à moins de deux heures de la Belgique. L’idéal pour passer un week-end ensoleillé. Si la météo n’est pas de la partie dans nos contrées cet été, pourquoi ne pas tenter Canet-en-Roussillon, à 20 minutes de l’aéroport de Perpignan ?

A Canet, il y a le ciel bleu, le soleil (320 jours de soleil par an… ça fait rêver…) et la mer, avec pas moins de 9 km de plages de sable fin. Que demandent en plus les amateurs de farniente ? Pour ceux qui aiment que ça bouge davantage, les sports nautiques sont aussi de la partie : jet-ski, kite-surf, piscine olympique…

Mais Canet, ce n’est pas seulement la grande bleue; à l’opposé de la mer, l’étang de Canet-Saint-Nazaire, qui est en fait une lagune, sert de refuge à près de 230 espèces d’oiseaux, y nichant ou y faisant simplement escale durant leur migration. Le site, sauvage, dispose de 12 cabanes de pêcheurs d’anguilles en roseau, qui, jusqu’il y a peu, leur servaient encore de logement. L’une de ces cabanes a récemment été réaménagée en lieu d’exposition afin de permettre à tout un chacun d’appréhender le mode de vie et la technique particulière de ces pêcheurs. Un sentier agrémenté d’indications didactiques serpente sur le site classé Natura 2000, à la découverte de différents végétaux (salicorne, tamaris, raisin de mer…) et animaux (couleuvre de Montpellier, aigrette, flamant rose…). Afin de rendre la visite plus ludique, un rallye accompagné d’un questionnaire sera bientôt proposé.

Les amateurs d’authenticité effectueront, eux, un saut au cœur du vieux village. Au détour des petites rues, l’église St-Jacques en briques rouges ou encore les vestiges du château, restauré pierre par pierre par quelques passionnés, se dévoilent. Canet-en-Roussillon revendique également ses racines catalanes : l’association “La Llevantina” (barque catalane) propose régulièrement des initiations à la sardane, une danse exécutée, main dans la main, en costume traditionnel. Au rayon tradition, on compte aussi la pêche aux lamparos, une technique en vogue durant les années 50, qui consiste à attirer les poissons à l’aide de lampes puissantes accrochées au bateau.

Enfin, les fins gourmets goûteront aux vins de la région et aux spécialités locales, comme la cargolade, des escargots petits-gris grillés dans leur coquille. Un week-end bien rempli en perspective !


Déjeuner sur l'eau
Au départ du port de Canet-en-Roussillon, il est possible d’embarquer à bord du Navivoile, le plus grand catamaran de plaisance français. Une façon très agréable de découvrir la navigation à voile et de profiter de la Méditerranée de façon originale. Plusieurs formules sont proposées : une sortie d’une heure pour découvrir les ficelles de ce type de navigation; une sortie de 1h30 pour admirer le coucher de soleil sur les Pyrénées; une journée complète à la découverte des mammifères marins ou de la pêche à la traîne (technique qui consiste à laisser traîner un leurre derrière un bateau en mouvement); ou encore des croisières d’une journée avec repas (grillade ou paella) et baignade.
Le Navivoile a été conçu pour accueillir jusqu’à 91 personnes, mais les départs sont assurés à partir de 10 personnes inscrites.
Infos : www.navivoile.com


Ph.: Pauline Higuet

Les commentaires sont fermés.