Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

16/07/2011

Les 20 ans du domaine Boyar

BlueMount.jpgAujourd’hui, le domaine Boyar offre une gamme complète qui compte plus de 100 références, y compris des vins “premium”.

Mise en bouteille: Baudouin Havaux


CETTE ANNÉE, LE DOMAINE BOYAR fête ses 20 premières années d’activité en Bulgarie et sur les principaux marchés d’exportation. Il a gravé son nom dans le grand livre de l’Histoire de la viticulture bulgare en 1991, en fondant la première entreprise privée de vin après la chute du régime communiste en Bulgarie. Le domaine Boyar a réussi à naviguer avec talent dans cette période de transition économique assez chaotique pour s’imposer comme l’un des plus grands acteurs du secteur, à la fois comme producteur et comme exportateur. A l’époque, il ne devait pas être évident d’acquérir la confiance de marchés aussi importants que l’Amérique du Nord, le Royaume-Uni ou le Benelux. On se souvient, dans les années 2000, de la percée spectaculaire des vins bulgares qui, dans les meilleures années, vendaient aux Belges plus de 4 millions de cols. Il faut bien avouer que l’argument du prix, particulièrement attractif, était déterminant dans notre décision d’achat.

L’approche a changé et, aujourd’hui, le domaine Boyar – suite à un très important programme d’investissement de plus de 30 millions d’euros débuté en 1998 – est capable d’offrir une gamme complète qui compte plus de 100 références, y compris des vins “premium”. Le domaine Boyar est établi sur deux sites principaux de production. Le premier, nommé “Sinite skali”, et situé dans la vallée de la Thrace, au pied des Balkans, près de Sliven, est un site ultramoderne réalisé par des ingénieurs australiens. Tous les équipements et les lignes de traitement sont en acier inoxydable, la cave est équipée des dernières technologies de vinification, de contrôle d’hygiène et de température. Le second site, “Korten Winery”, également implanté dans la vallée de Thrace, à Korten, se consacre davantage aux microvinifications et à l’élaboration des vins mythiques. Depuis 2003, la ligne “Solitaire” est produite dans cette cave qualifiée de “boutique winery”.

Le domaine Boyar a segmenté son offre en plusieurs groupes dont les quatre principaux sont : en entrée de gamme, la ligne “Quantum”, vendue entre 5 et 7 €; en milieu de gamme, la ligne “Royal”, vendue entre 7 et 9 €; dans la catégorie premium, le “Cluster”, autour de 15 €; et le superpremium, “Solitaire”, qui tourne autour de 25 €. Après une dégustation à l’aveugle, les deux marques qui méritent certainement notre attention pour leur qualité et leur rapport prix-plaisir sont les lignes “Quantum” et “Cluster”.


DEGUSTATION

Quantum Traminer 2010
Médaillé d’or au dernier Concours mondial de Bruxelles, ce 100 % gewurztraminer présente un nez de fleurs blanches, de litchis et de poivre vert. Sa fraîcheur et son caractère exotique réclament une terrasse ombragée pour l’apéritif, un curry relevé ou un fromage piquant. Prix : +/- 5 €.

Quantum Chardonnay 2009
50 % des jus clairs sont fermentés en barriques de chêne et 50 % en cuves inox. La palette aromatique évoque les fruits de la passion, de la poire, le poivre et le miel. La finale, légèrement boisée, ne masque pas la fraîcheur du fruit.

Quantum syrah et cabernet sauvignon 2009
Elevé 6 mois en fût de chêne, l’assemblage 40 % syrah et 60 % cabernet sauvignon rappelle les riches arômes des fruits rouges comme la fraise et la griotte. La finale équilibrée est légèrement tannique. Prix : 5,5 €.

Cluster Mavrud  & Rubin 2007
Un vin de grande classe, parfaitement équilibré, qui a passé une dizaine de mois en fût de chêne. Il est épicé, mentholé, assez long en bouche.  Prix : +/- 15 €.

Vins disponibles chez Saveur de Bulgarie à Liège, chez Rob et chez Carrefour.
Infos :
lucsougne@boyarestates.be ou www.domaineboyar.com

Les commentaires sont fermés.