Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/08/2011

Au menu d'aujourd'hui

la libre,momento,dehors,saisonFin août, début septembre, survient le deuxième printemps. L’herbe reverdit, la pluie s’annonce, la fraîcheur s’installe tout doucement.

Au jardin: Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans


CETTE ANNÉE, APRÈS LES PREMIÈRES chaleurs, les floraisons se sont succédé un peu plus vite que d’habitude. Mais les vacances ne sont pas encore tout à fait finies. Le moral du jardinier reste au beau fixe, le jardin foisonne encore. C’est la ronde des derniers “soleils” de l’été. Les vedettes de l’arrière-saison. Elles ont la forme et le look des marguerites et on les confond souvent l’une avec l’autre. Rudbeckia et Gaillardia, d’une part, Helenium, Helianthus et Heliopsis, d’autre part. Place au jaune avec des nuances d’orange, de rouille, de brun et de brique. Des couleurs qui égaient les journées déclinantes. A elles, s’ajoutent les bleu, mauve, violet et pourpre des asters et échinacées. De quoi faire de grands bouquets naturels en compagnie des cosmos blancs et roses, des dahlias et autres zinnias multicolores. Effet garanti. Pas du tout ringard. Et si l’on ajoute à la composition reines-marguerites et boltonies, un grand aster à petites fleurs blanches simples, sans oublier les premiers chrysanthèmes de jardin, il n’y aura que l’embarras du choix. Les anémones du Japon les accompagnent ainsi que les grandes eupatoires et les sedums. Quant aux arbustes, c’est le tour des Abelia et bientôt des premiers Camellia sasanqua. Les arbres sont plutôt discrets à cette saison. Le savonnier, Koelreuteria paniculata, porte haut, au-dessus de la couronne, des fruits ou capsules en forme de lampions rose bronzé qui suivent des panicules de fleurs jaune vif d’une infinie légèreté.

Au rayon fruits, ce n’est plus le temps des cerises mais du trio en “p”. Pommes, poires et prunes. Et cette année, les poires sont au rendez-vous. Les hâtives doivent être cueillies un peu avant maturité pour éviter qu’elles ne blettissent. Les premières framboises d’automne emboîtent le pas aux mûres bien dodues. Cueillez-les avec délicatesse, les fruits abîmés ne s’en remettent pas. Un petit coup d’eau ne fera jamais de tort. Pour préparer la récolte de l’an prochain et stimuler la croissance des futures pousses. Faites le ménage des framboisiers qui ont fini de produire, taillez-les et enlevez les tiges vagabondes qui sortent de la ligne. Replacez-les ailleurs. Guettez la noisette avant que l’écureuil ne se serve le premier. Et si vous voulez déguster, en 2012, l’une ou l’autre fraise, n’oubliez pas d’installer les plants maintenant dans un bon sol enrichi de compost. Faites le tour des arbres et desserrez les liens qui les attachent au tuteur avant qu’ils ne soient pris dans l’écorce. Cela va plus vite qu’on ne le pense. Enfin, soutenez les branches trop chargées des fruitiers, elles pourraient casser.

Côté légumes, il y a encore de quoi se régaler. Salade, roquette, brocoli, tomate, courgette et autre cucurbitacée comme le potiron bien rondouillet. Il est encore temps de semer à la volée la mâche ou salade de blé pour pouvoir la savourer pendant l’hiver. Pour sa précocité, choisissez une variété à grosses graines résistante au froid. N’attendez plus pour semer l’épinard et le navet, il sera bientôt trop tard. Essayez le radis d’hiver comme le ‘Rose de Chine’ pas trop piquant et qui grossit à souhait. Repiquez les chicorées sauvages qui prendront le relais des salades. S’il y a trop de soleil, ombragez. Avec des cagettes retournées, c’est une bonne idée.


la libre,momento,dehors,saisonPensez "vivaces"
Tant que la terre est chaude et humide, plantez vos trouvailles du moment. Elles reprendront sans soucis et fleuriront l’an prochain. C’est aussi l’occasion de diviser les touffes des plantes vivaces. En mars, le jardinier est trop affairé et le temps manque souvent. Avec une bêche ou, mieux, une fourche bêche pour ne pas abîmer les racines, sortez la plante, tranchez la touffe et replacez les morceaux ailleurs. Jetez le centre de la plante s’il est épuisé. D’autre part, pour prolonger les floraisons, enlevez régulièrement les fleurs fanées. Quant aux plantes qui s’écrasent par terre après un orage, essayez de les redresser convenablement en les tuteurant ou, plus radicalement, coupez-les pour éviter l’arrivée des maladies.


Ph.: MNC & MPV

17:30 Publié dans Dehors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, dehors, saison | |

Les commentaires sont fermés.