Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/09/2011

Piscine naturelle

la libre,momento,dehors,piscine naturellePour qui est prêt à franchir le pas et souhaite nager dans une piscine plus écologique, il est bon de faire la distinction entre deux concepts, étang de baignade et piscine naturelle.

Au bord de l'eau: Marie Noëlle Cruysmans et Marie Pascale Vasseur


GUY BOHYN, ARCHITECTE PAYSAGISTE, passionné de jardins aquatiques et concepteur de piscines naturelles, fait clairement la différence. L’étang de baignade est un concept plus paysager. L’écosystème recréé est celui d’un étang avec des plantes oxygénantes et de la vase au fond. Il s’agit d’un bassin de jardin aménagé afin d’y nager agréablement. L’entretien est réduit et relativement peu coûteux. En revanche, dans la piscine naturelle, les plantes sont séparées de la partie réservée à la natation, et la filtration est assurée par une circulation d’eau au moyen d’une pompe, ainsi que par la technique du lagunage. L’eau y est vivante, contrairement à celle traitée par épuration chimique. La piscine naturelle s’entretient régulièrement, à l’inverse d’un étang de baignade.

S’imaginer que tout se passera naturellement est faux. Une bonne compréhension du fonctionnement de l’écosystème est un gage de réussite. Un des éléments essentiels est la qualité de l’eau. L’équilibre peut être rompu par un événement apparemment anodin. Du fumier de cheval épandu sur les parterres avoisinants, et dont les poussières soulevées par le vent retombent dans le bassin, provoquera l’apparition d’algues. L’eau de la nappe phréatique, quand elle n’est pas captée à grande profondeur, est trop riche en phosphate et en nitrate. Un simple contour en pierre bleue peut la rendre trop calcaire. La présence de poissons peut également conduire à des perturbations. Tout déséquilibre entraîne systématiquement des conséquences telles que prolifération d’algues ou envasement. Arriver à un résultat satisfaisant demande donc de la patience et prend parfois un peu de temps. Les remèdes mis en œuvre agissent moins rapidement que ceux utilisés dans les piscines classiques.

la libre,momento,dehors,piscine naturellePlantes et micro-organismes sont des éléments clés du processus d’épuration des eaux. La zone de lagunage où ils se développent doit être entretenue, et son eau translucide. Les plantes et micro-organismes assurent la filtration biologique et bactériologique tout en apportant un rôle esthétique à l’ensemble de la réalisation. Une filtration mécanique peut être ajoutée dans un local technique, avec filtre à sable et lampe à ultra-violet. Cette lampe permet un contrôle supplémentaire de la qualité bactériologique de l’eau. La circulation et le brassage des eaux dans cette zone de lagunage sont primordiaux pour que le système soit efficace.

Peut-on chauffer les piscines naturelles ? Cette question revient souvent. Oui, mais si chauffage il y a, il ne doit jamais dépasser 30°. Bien sûr, si on souhaite nager avec les poissons, l’eau ne devra pas passer brusquement de 12° à 25°, ce qui aurait pour résultat de les tuer. Les systèmes de chauffage sont en règle générale installés lors de la réalisation du chantier. Dans les bassins naturels déjà conçus, les usagers ne demandent jamais d’en ajouter par la suite. Pourquoi ? Il semble que la sensation de chaleur dans une eau douce soit perçue de manière plus optimale que dans une eau chlorée. Une eau douce à 22° semble délicieuse et donne l’impression d’être plus chaude qu’elle ne l’est en réalité. Pour les grands frileux, un système existe où l’eau de la piscine circule dans un tube entouré d’un serpentin contenant de l’eau chaude. Un échange de chaleur par contact plutôt que par mélange. Petit à petit, beaucoup de propriétaires se tournent vers les pompes à chaleur moins onéreuses.


Guy Bohyn et Water Garden
Paysagiste de formation, Guy Bohyn s’est spécialisé dans l’architecture aquatique. Il commence par réaliser des bassins. Petit à petit, il développe un concept unique de piscines écologiques pour le plaisir de nager dans une eau limpide et totalement naturelle. Sans adjonction de produits chimiques, elle procure la sensation d’une eau douce et revitalisante. La partie réservée à la natation est tout à fait distincte de celle réservée au lagunage. Les plantes y sont regroupées et ajoutent une dimension esthétique à l’ensemble. Les piscines sont réalisées en fibre de verre, sous forme de coque moulée dans la couleur que l’on souhaite. Ce matériau se caractérise par une résistance et une durabilité exceptionnelles. Le revêtement est parfaitement lisse et agréable au toucher sans plis ni soudure. Les parois sont verticales et la forme, totalement libre, dessinée en fonction de l’environnement.


Ph.: MNC & MPV

Les commentaires sont fermés.