Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/09/2011

3D et Smart TV, l’IFA de Berlin veut y croire

la libre,momento,pixels,tv 3d,smart tv,ifaEn attendant des téléviseurs connectés et une 3D au point, les constructeurs rivalisaient d’idées en la matière lors du dernier IFA de Berlin. Passage en revue des tendances du moment.

Michi-Hiro Tamaï, envoyé spécial à Berlin


LE CRU 2011 DE L’IFA DE Berlin gravitait sans surprise autour de la 3D, des smart TV et des tablettes (voir colonne). Loin d’être neuves et matures, ces tendances affinaient toutefois leurs stratégies lors du salon mastodonte dédié aux nouveautés high-tech. Actif ou passif ? En matière de 3D télévisuelle, le technophile aventureux et à la recherche de relief se heurte à ce double standard en magasins. Sur le terrain du prix et du confort, les lunettes dites “passives” ont pour le moment une manche d’avance, bien que selon Danny Tack, responsable Technical Marketing chez Philips, “les lunettes passives n’offrent pas autant de liberté de mouvement qu’on ne le pense. Et leur prix pourrait drastiquement diminuer à court terme”. Leurs concurrentes “actives” gardent donc encore quelques tours dans leur manche, d’autant qu’elles affichent un effet de profondeur et une résolution supérieurs à ces dernières, soit de la Full HD.

Si, l’année passée, la plupart des constructeurs fonçaient tête baissée vers de la 3D active, la grand-messe technologique voyait cette année certains miser sur la 3D passive. Au-delà de LG qui poursuivait sur sa lancée amorcée en avril (voir “Momento” du 30 avril dernier), Philips, lui, hésite encore. Et brandit une gamme scindée entre Easy 3D et 3DMax. Le premier label regroupe des modèles passifs de la série 7000, financièrement accessible. Le second englobe ceux des séries 9000, 8000 et Cinéma 21:9. Soit du haut de gamme, avec, au sommet de la pyramide, un nouveau (et toujours très exotique) Cinéma 21:9 Platinum Series nanti d’un écran LED Full HD… de 1,47 m de diagonale ! Toujours au centre des préoccupations de Panasonic et Sony, les lunettes actives l’étaient également sur le stand de Samsung qui taisait toutefois le lancement d’un premier modèle passif de 32 pouces en Asie. Un signe ?

la libre,momento,pixels,tv 3d,smart tv,ifaLabyrinthique et désorganisée, même pour les connaisseurs, le petit monde de la 3D à lunettes risque donc d’avoir encore du mal à améliorer ses scores de vente, décevants de 2010. Pour ajouter à la confusion, certains acteurs, comme Toshiba, misent même sur du relief sans lunettes. Même s’il reste inaccessible (8 000 € !) et livre une image inaboutie, son ZL2 de 55 pouces pourrait faire hésiter bien des bourses quant à la pérennité d’un achat en mode lunettes 3D. Autre épine dans le pied de la 3D, les progrès qui se poursuivent en termes d’image 2D pure.

Sharp présentait ainsi un prototype proprement hallucinant d’un téléviseur géant affichant une résolution de 7 680 x 4 320 ou 8K x 4K pour les initiés. En pratique, cette résolution atteint 16 fois celle obtenue en regardant La Une ou RTL TVI sur un téléviseur HD. Sur le stand du constructeur nippon, les 2 mètres de diagonale exposés permettaient ainsi de mettre le nez à l’écran tout en gardant un niveau de détail bluffant. A ce point que, vu de loin, l’ensemble donnait une impression de… profondeur ! Autre avancée appréciable dans le domaine de la couleur cette fois, le filtre Moth-Eye de Philips améliore sensiblement les contrastes et les noirs des téléviseurs. Une démonstration qui portait ses fruits face à un Samsung D8000 et à un Sony HX920. A condition qu’aucun trucage n’ait été employé, bien entendu.

Autre marotte des constructeurs de télévision, l’idée de Smart TV (ou Net TV) se déclinait encore sous toutes sortes de formes en Allemagne. Vidéo à la demande avec Qriocity chez Sony et streaming de chaînes télévisées (CNBC, Euronews et TV5 Monde chez Philips ou France Télévisions chez Samsung) occupent les esprits des constructeurs. Redondants face aux télédistributeurs, la télévision connectée au web essaye également de répliquer le succès des Apps de l’iPhone et des smartphones Android sur grand écran via des jeux vidéo, des versions adaptées de Youtube et autres applications eBay.

Là encore, et malgré le coup d’éclat des 10 millions de téléchargements d’Apps chez Samsung, on reste dubitatif. LG rejoignait le consortium Loewe, Sharp et Philips pour établir une base commune d’applications en ligne. Reste qu’à force de télécommande clavier azerty, tablette android et iOS, et autre télécommande à détection de mouvement chez LG, l’ergonomie, elle, est loin d’être unifiée comme sur smartphones et tablettes. Un point pourtant crucial que tout le monde semble oublier, mais qui a permis à l’iPhone de cartonner.


Ph.1: Philips
Ph.2: Toshiba

18:00 Publié dans Pixels | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, pixels, tv 3d, smart tv, ifa | |

Les commentaires sont fermés.