Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

10/09/2011

Envie de fruits décoratifs

la libre,momento,dehors,fruits décoratifsLes fruits et les baies illuminent la fin de l’été de leurs couleurs éclatantes ou de leur aspect inattendu. Ils renouvellent le décor des massifs et des haies à un moment où les floraisons se font plus rares.

Marie Noëlle Cruysmans et Marie Pascale Vasseur


DE PLUS EN PLUS SOUVENT, la littérature jardinière attire l’attention des lecteurs sur l’utilisation des arbustes à baies décoratives. Tout d’abord, comme précieuse source de nourriture pour les oiseaux et le gibier, mais aussi pour leur aspect purement esthétique. Mis à part quelques grands classiques, la fructification n’est pas toujours l’aspect le plus connu des plantes. Avez-vous déjà laissé monter à graines les asperges du potager. Les tiges très fines se couvrent à l’automne de petites boules d’un beau rouge brillant. Une base ravissante pour les bouquets. D’autres fruits sont étranges et leur aspect étonnant. La clématite a une fructification plumeuse qui donne à la plante une silhouette vaporeuse très poétique. Le mur ou l’arbre qui la soutient prend alors un tout autre visage. Quant aux baies, lisses, chatoyantes et multicolores, elles sont le cadeau que quelques végétaux nous font avant l’hiver. Exploitons leur beauté. Sans surestimer leur importance, elles sont néanmoins un élément à ne pas négliger dans la composition d’un jardin.

Le cotoneaster et le pyracantha, que l’on pourrait croire un peu passés de mode, changent complètement de look lors de leur fructification. L’abondance de baies orangées ou rouges transforme ces plantes en stars de l’automne. Amateurs et détracteurs du rouge, du jaune et de l’orange au jardin se réconcilient généralement, l’automne venu, autour des feuillages et des fruits.

Les espèces qui fructifient dans les tons vifs sont les plus spectaculaires. Placez-les de façon à pouvoir les admirer et observer leurs visiteurs. Plus le fruit est petit, plus l’arbre ou l’arbuste demande une utilisation proche de la maison. En revanche, certains pommiers d’ornement et d’autres végétaux à fruits plus gros gagnent à être admirés de loin et peuvent même être isolés au centre d’une pelouse. La fructification est un petit “plus” qui s’étend, dans la plupart des cas, sur une période assez courte en fin de saison. Elle est donc un complément de décoration et non une fin en soi. Hormis quelques plantes, l’effet de masse n’est jamais aussi spectaculaire que celui d’une floraison. En se focalisant sur le seul intérêt des baies, le printemps et l’été risquent d’être tristes et ennuyeux. Ces arbustes doivent servir de ponctuations. Placés en rang d’oignons ou en trop grand nombre, ils perdent intérêt et beauté. Le fameux “less is more”. Ils font bon ménage avec les graminées et forment alors des scènes très réussies.

Une belle fructification ne va pas nécessairement de soi, même si elle est un phénomène naturel. Les plantes doivent pousser correctement, mais surtout, elles doivent fleurir abondamment. Sans fleurs, point de fruits. Choix de l’exposition, lumière et qualité du sol sont les garants de la réussite. Un sujet trop touffu et aux branches trop enchevêtrées donnera moins de fruits. Vent et courants d’air violents inhibent la fécondation. La mise à fruits est aléatoire et dépend du parfait équilibre entre les conditions de culture et les conditions météorologiques. Gelée printanière tardive, saison pluvieuse, taille trop sévère, mauvaise fécondation, voilà le spectacle de l’automne compromis.


la libre,momento,dehors,fruits décoratifsLESQUELS CHOISIR?
De la plante vivace à l’arbre, en passant par quelques plantes grimpantes, les possibilités sont nombreuses. Le choix dépend de l’espace dont on dispose et de l’effet recherché. Voici quelques exemples. Parmi les cotoneasters, la palette est variée, qu’ils soient prostrés ou arbustifs, leurs fruits rouges ou orange sont très appréciés des oiseaux. Il en existe à feuillage caduc ou persistant. La floraison va du blanc au rose. Le Callicarpa, arbuste au feuillage caduc devenant jaune, se couvre de petits fruits violets à l’automne. Ils sont particulièrement abondants chez la variété ‘Profusion’. Il existe aussi une variété à fruits blancs. Les oiseaux semblent d’abord ne pas s’y intéresser. Ils attendent en fait que les baies noircissent sous l’effet des gelées pour les grappiller. Un petit arbre fructifie très joliment. Le Cornus mas, à la floraison jaune sur les branches nues en fin d’hiver, porte des fruits comestibles rouges à maturité. La variété ‘Jolico’, sélection autrichienne à grands fruits rouges, est autostérile et demande un pollinisateur en supplément. Plante vivace de sous-bois, l’Actea pachypoda fleurit en grappes de fleurs blanches, suivies de baies blanches ou roses.


Ph.: MNC & MPV

Les commentaires sont fermés.