Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/09/2011

Le Chianti, de vignes en villages

la libre,momento,escapade,italie,chiantiEntre ces paysages donnant sur les vignobles, les oliviers et les forêts de chênes sauvages, le Chianti est l’une des régions les plus prisées de Toscane. Ses vins en sont sans doute responsables, mais pas seulement…

Découverte: Laure d'Oultremont


QUAND ON PARLE DE Chianti, on pense souvent au vin qui porte le nom de cette région toscane. Situé entre Florence et Sienne, le Chianti formait, avec les villes de Radda, Castellina et Gaiole, “la Ligue du Chianti”, le bastion florentin sur les terres siennoises. Cette longue avancée boisée et vallonnée, aux églises romanes et aux villages fortifiés, était, au XIIIe siècle, le champ de bataille des deux villes ennemies. Aujourd’hui, elle laisse la place à de nombreux domaines viticoles. Ces vins du Chianti Classico sont reconnaissables au Coq noir ou Gallo Nero, emblème de la région, qui se retrouve sur chacune de leurs étiquettes. Descendons de Florence à Sienne, en passant par ces villages les plus emblématiques de la région.

L’un des premiers villages à mériter l’attention est Impruneta, à 18 kilomètres de Florence. Réputée pour ses vins dont une fête, “la festa dell’uva”, a lieu chaque dernier week-end de septembre, cette petite ville l’est aussi pour ses articles en terre cuite, réalisés par des maîtres potiers. Cette tradition de la terracota remonte au XIIIe siècle. Les artisans utilisaient l’argile locale, résistant au gel, pour produire les briques et des récipients en tout genre : pour l’huile d’olive, les plantes, mais aussi les plats, assiettes… Aujourd’hui, la plupart de ces produits en terracota sont encore fabriqués à la main, selon les techniques traditionnelles, ce qui explique leur grande qualité. Autre particularité d’Impruneta : la Feria de Saint-Luc. C’est l’une des dernières et plus anciennes foires à bétail dont les origines remontent à plus d’un millénaire. Elle a lieu chaque année, la semaine comprenant le 18 octobre, fête de saint Luc.

16 kilomètres plus loin, Greve in Chianti, du nom de la rivière qui le traverse, est l’un des centres urbains les plus importants de la vallée. Mais cette petite ville n’en a pas perdu pour autant son charme. La place principale, la piazza Matteotti, en est le premier témoin. Triangulaire, en forme de coquillage, et surmontée de petites terrasses, c’est un lieu recherché par les gourmets. Chaque année, en septembre, elle accueille l’une des plus importantes foires aux vins de la région. L’occasion de découvrir les nombreuses petites productions locales qui offrent parfois d’heureuses surprises. Sur cette place, n’hésitez pas à entrer dans l’incontournable boucherie Antica Macelleria Falorni, avec ses jambons qui pendent par dizaines au plafond, les fromages qui sèchent sur des planches en bois, difficile de résister. Par ailleurs, l’église de la Santa Croce offre des tableaux de l’école de Fra Angelico.

Vient ensuite, après quelque 20 kilomètres de petites routes sinueuses, Castellina in Chianti, cette petite ville fortifiée aux origines étrusques, dont on peut trouver de nombreux sites dans les alentours, est concentrée autour de son église romane. Le centre du village, principalement piétonnier, avec ses œnothèques, ses petits commerces traditionnels, offre l’image d’une petite vie tranquille qui semble avoir échappé au temps. Quand on longe les remparts, on peut apercevoir de belles vues sur les vallées de l’Arbia, de la Pesa et de l’Elsa.

10 kilomètres plus loin, au cœur du Chianti Classico, surplombant des vignobles et des champs d’oliviers, Radda in Chianti offre des vues à 360° sur la campagne toscane. Ce positionnement dominant en avait fait la capitale de la Ligue au XVe siècle. Plusieurs palais témoignent de cette période sanglante, dont le principal, le Palazzo del Podestà, a été récemment rénové. La rue centrale piétonnière accueille chaque année une foire aux vins au début du mois de juin. Au carrefour des provinces de Sienne, Florence et Arezzo, Radda est le point de départ idéal de nombreuses promenades ou excursions, notamment vers le “Castello di Ama” (voir épinglé).

A 14 kilomètres de là, Gaiole, une ancienne base militaire florentine. De nombreuses fortifications à Gaiole et dans les alentours témoignent encore de cette puissance. La plus spectaculaire est sans doute le Castello di Brolio. Ce château, étroitement lié à l’opposition de Florence contre Sienne, fut envahi par les Siennois en 1252. Transformé au XIXe siècle, on peut visiter ce palais, ainsi qui la chapelle néogothique Saint-Jacob. Gaiole est aussi le point de départ de la course cycliste l’Eroica.


la libre,momento,escapade,italie,chiantiLe vignoble de sculptures du Castello di Ama
Anish Kapoor, Daniel Buren, Louise Bourgeois, Cristina Iglesias et bien d’autres artistes ont laissé leur empreinte sur mesure dans ce domaine viticole de Castello di Ama, en plein cœur du Chianti, à quelques kilomètres de Radda. En collaboration, depuis 2000, avec une galerie de San Gimignano, la Galleria Continua, les propriétaires ont demandé à des maîtres de réaliser des sculptures à intégrer dans le hameau du vignoble. Que ce soit la chapelle, les caves à vin, les salles du château ou encore les jardins, tous les lieux ont été propices à être investis par ces artistes. Même le paysage devient, avec Daniel Buren, œuvre d’art. Quant au vin produit sur les 50 hectares du domaine, les propriétaires ont souhaité qu’il soit l’expression du Chianti sous toutes ses formes. Le vin “L’Apparita” a donné son rayonnement au château en surclassant les meilleurs crus français à une dégustation aveugle en 1985. Des dégustations des différents cépages sont organisées pour les amateurs à l’issue de la visite.
www.castellodiama.com Visite sur rendez-vous : info@castellodiama.com / 0039-0577 746 031


Ph.: Régis D'hondt

Les commentaires sont fermés.