Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/09/2011

Les échasseurs ont 600 ans

la libre,momento,sorties,échasseurs,namurLe clou des fêtes de Wallonie à Namur sera le combat de l’échasse d’or qui revêt, cette année, un caractère tout particulier.

M.-A.G.


UNE ORDONNANCE COMMUNALE de 1411 atteste qu’en cette année la joute sur échasses était implantée à Namur. 1411-2011, les échasseurs fêtent donc leurs 600 ans. Un événement ! Présentée comme la plus curieuse et aussi l’une des plus anciennes coutumes du folklore de la cité mosane, elle apparaît comme un véritable sport de combat.

Les jouteurs, répartis en deux groupes – les Mélans (ancienne ville, échasses jaunes et noires) et les Avresses (nouvelle ville, échasses rouges et blanches) – s’efforcent de faire tomber l’adversaire en utilisant divers procédés : bourrades de l’épaule, parades de coudes, “côps d’pougn è stoumac”, blocages de l’échasse, génuflexions et bien d’autres.

Depuis leur restauration définitive en 1951, les échasseurs namurois se produisent régulièrement aux quatre coins de la Belgique et du monde. Actuellement, le groupe se compose d’une quarantaine de jouteurs accompagnés d’alfers, de fifres et de lansquenets.

Il existe de par le monde différents types d’échasses qu’on peut globalement raccrocher à deux grandes familles. La première est celle des échasses fixées aux jambes et laissant les mains libres à leur utilisateur. La seconde regroupe les échasses saisies par les bras et où les pieds reposent sur un patin. L’échasse namuroise appartient à cette seconde famille, celle-ci étant beaucoup plus adaptée à la joute, par la possibilité qu’elle offre de “déchausser” en cas de chute.

Suivant une légende qui remonterait au début du XIVe siècle, le très noble et très puissant Jehan de Flandre alors propriétaire du comté de Namur, assiégea la ville de Namur et la réduisit par la famine. Le comte Jehan refusa le pardon imploré par les notables de la cité en déclarant : “Nenni, Nenni, point de pardon que vous veniez à pied, à cheval, en bateau ou en chariot.” Malicieux, les Namurois se présentèrent au Comte montés sur des échasses. Compatissant et amusé de cette ruse, ce dernier pardonna.

Organisé le troisième dimanche de septembre dans le cadre des fêtes de Wallonie, le combat de l’échasse d’or sacre l’équipe qui, par sa technique, sa force physique et son organisation supérieures parvient le plus souvent à éliminer l’ensemble des représentants du parti adverse.

Les 17 et 18/9. www.echasseurs.org


Ph.: Bruno Fahy

Les commentaires sont fermés.