Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/09/2011

Chez Colruyt, la combinaison gagnante est 2009

la libre,momento,papilles,vins,foire aux vins,colruytQue ce soit pour en profiter de suite ou pour le conserver, le millésime 2009 est à ne pas rater.

Sélection: Baudouin Havaux


LA TROISIÈME ÉTAPE DES FOIRES aux vins s’arrête chez Colruyt dont le slogan du prix le plus bas n’est pas le seul argument avancé pour séduire la clientèle. Il attaque également sur un autre terrain, celui des millésimes. Cette année, Eric Vanrysselberghe, l’acheteur principal du groupe, a pris une longueur d’avance sur ses concurrents en proposant une très large gamme consacrée au millésime 2009, une année exceptionnelle en France et particulièrement à Bordeaux. Après une dégustation des 95 crus proposés lors de la foire aux vins qui se terminera le 10 octobre, la sentence est sans appel, il faut privilégier l’achat du millésime 2009, que ce soit pour en profiter de suite ou pour le conserver. Pour rappel, à Bordeaux, en 2009, après un hiver froid et pluvieux, la floraison a été rapide et complète, conditions d’une maturité homogène. L’été fut chaud, mais les nuits fraîches, et, à partir du 10 juillet et jusqu’aux vendanges, il n’a pratiquement pas plu. Cette amplitude thermique a favorisé l’accumulation d’anthocyane dans les pellicules tout en préservant la fraîcheur des arômes. Pour tous les goûts et toutes les bourses, “Momento” dévoile ses 6 vins “coup de cœur” choisis en marge des étiquettes classiques de grands crus.


Blason de Bourgogne, Montagny Premier Cru, 2008

100 % chardonnay, Blason de Bourgogne, c’est comme une Vespa à côté des grosses cylindrées que comptent les grands crus de Bourgogne. Elle n’a pas la même puissance, mais, tout en finesse, elle se faufile partout dans les méandres de la gastronomie. A l’entrée, elle accompagnera aussi bien les huîtres ou autres fruits de mer qu’une fondue au fromage, un pâté en croûte ou un rouleau de printemps. Finalement, c’est son équilibre entre la vivacité et le gras qui fait la différence.
Prix : 6,99 €, en promotion jusqu’au 27/09.


Château Tayac, Cuvée les Gravières, Margaux, 2009
Toute la volupté d’un Margaux dans un millésime généreux. Un 2009 bien mûr dans toute sa splendeur et sa rondeur. La finale en bouche, assez complexe, est assurée par un élevage en bois neuf, perceptible par les notes de café et de vanille. Gourmand et plaisant à boire dès maintenant, il ne nécessite pas de longues années de cave. Même si ce n’est pas un Grand Cru Classé, ce vin d’une grande appellation dans un grand millésime, à ce petit prix, il faut en profiter.
Prix : 13,99 €.


Dama De Toro, Tempranillo, Barrel Aged, D.O Toro, Espagne, 2009
La bodega Fariña, pionnière dans l’appellation Toro en Castilla y Leon, décline ici un vin de Toro plutôt léger en comparaison aux vins de sa ligne Colegiata ou Gran Colegiata, mais qui conserve les mêmes caractéristiques propres aux vins de Toro : un fruit rouge et rond très présent, un beau volume en bouche et des tanins bien marqués mais souples. On apprécie spécialement la fraîcheur de ce Toro. Un vin gouleyant produit principalement à base de tempranillo, localement connu sous le nom de tinta de toro, mais aussi de grenache. A consommer dans les trois ans.
Prix : 5,49 € en promotion jusqu’au 27/09.


Château de Pierreux, Brouilly, 2009
Situé au cœur de Brouilly, le Cru du Beaujolais situé le plus à l’est de l’appellation, le château de Pierreux est un des prestigieux domaines appartenant à la famille Boisset, surtout connue en Bourgogne. Pas étonnant donc que ce cru vinifié à partir de gamay 100 % évoque une complexité et une structure propre à la Bourgogne. A la fois minérale et fruitée, l’attaque gourmande et vive est dominée par des saveurs de fraise et de framboise. Sept mois de barrique l’habillent d’élégants tanins soyeux. Un Beaujolais pour amateurs avisés que l’on pourra même conserver quelques années.
Prix : 7,99 € (6,79 €, en promotion).


Château La France, Bordeaux supérieur, 2009
Discret au nez, c’est un vin d’assemblage (merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon) assez classique à Bordeaux. Le château La France est un des domaines les plus importants du Bordelais, avec ses 90 ha d’un seul tenant. D’une belle fraîcheur et après un élevage en bois bien maîtrisé, le château La France a profité au mieux des excellentes conditions météorologiques de 2009. Un Bordeaux Supérieur dans un grand millésime reste un grand Bordeaux. Un vin de plaisir à la fois souple et intense à déboucher sans complexe dès aujourd’hui pour toutes occasions, même s’il s’affinera avec les années à venir.
Prix : 5,79 €.


Château Lalande, Saint-Julien, 2009
Une découverte et sans doute le préféré des coups de cœur. Son nez complexe aux notes de réglisse annonce la couleur. En bouche, on découvre de suite un vin bien structuré, avec une belle matière, des arômes de fruits noirs et des tanins bien mûrs. Pour le réveillon de cette année, il sera préférable de la carafer une ou deux heures avant de le servir; sinon, il pourra sans problème attendre en cave 5 à 10 ans. Ils ont de la chance les parents et grands-parents qui constituent actuellement la cave de leurs enfants nés en 2009 !
Prix : 16,65 €.

Les commentaires sont fermés.