Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/09/2011

Ultra Slim attitude

la libre,momento,pixels,ultrabooks,ordinateurs portablesMoins de 2,1 cm d’épaisseur ! Les ultrabooks se glissent incognito dans les sacs cette rentrée. Après Sony et Samsung, Acer ripostera en octobre sous nos latitudes. Mince !

Michi-Hiro Tamaï


IL Y A D’ABORD CETTE IMAGE, remarquable. Celle de Steve Jobs qui, en 2008, brandissait une enveloppe A4 pour en sortir un ordinateur portable ultrafin, le MacBook Air. Trois ans plus tard, ce tour de force technique voit enfin des équivalents PC riposter. Dites ultrabook. Après la vague netbook initiée par Asus, cette fois Intel tente d’établir un nouveau format pour ordinateur portable. La firme américaine, dont les derniers processeurs nomades (Core i7) équipent également les Macbook Air new gen, annonçait ainsi cet été investir 220 millions d’euros pour aider les développeurs hardware et logiciels à développer ce standard au cahier des charges bien défini.

L’ultrabook idéal, selon Intel, affiche une épaisseur de moins de 2,1 cm, survit sans prise au moins cinq heures et peut sortir de veille quasi instantanément grâce à un disque dur en SSD. Soit une technologie de mémoire Flash beaucoup plus rapide que celle à base de plateaux des disques durs traditionnels. “Tout est parti d’un constat : celui du manque d’innovations sur le marché des PC portables, en particulier côté constructeurs”, note Stijn Derache, Consumer Manager chez Intel Belgique. “Même si, avec ses 15 % de part de marché, le Netbook est encore stable en Belgique, il est temps de renouveler ce paysage.”

En magasin, depuis quelques mois, seuls deux portables taquinent le MacBook Air qui démarre à 949 € (avec un écran de 28 cm de diagonale). Rompu à l’exercice du PC ultrafin depuis plusieurs années déjà, Sony renouvelait ainsi cet été sa gamme de Vaio Z. Au programme, un écran de plus de 33 cm de diagonale, moins de 1,2 kg sur la balance et à peine plus de 1,5 cm d’épaisseur, le tout pour un tarif démarrant à 1 829 €.

Nanti de 7 heures d’autonomie, l’ultraportable offre des performances classiques. Mais le Power Media Dock, qui vient s’y brancher, offre, en plus d’un lecteur optique, une puissance graphique accrue, le faisant ainsi passer de 29 à 49 images par seconde sur World Of Warcraft selon laptopmag.com. De son côté, Samsung livre également un premier ultrabook bien né avec son Serie 9 (NP900X3A) vendu à 1 500 €.

Ces deux premiers représentants dépassent toutefois allégrement la barre des 1 000 €, limite préconisée par Intel pour son standard ultrabook. Mais cette rentrée devrait amincir les prix. A l’image du nouvel Aspire S3 d’Acer prévu à 799 € le mois prochain sous nos latitudes. La guerre des millimètres et des tarifs semble, elle, déjà ouverte. Asus emboîtera ainsi le pas ces prochaines semaines avec l’UX21, un laptop de 30,5 cm de diagonale affichant 1,7 cm à l’endroit le plus fin de son châssis pour 899 €. Attendu vraisemblablement aux alentours de 700 € pour le mois de novembre, le Portege Z830 de Toshiba devrait faire encore mieux avec une diagonale de 33 cm et une épaisseur de 1,6 cm. Enfin, Lenovo ripostera avec trois modèles (dernier trimestre) dont l’U300S et son 1,5 cm d’épaisseur record pour 900 €. Les geeks se serrent déjà la ceinture…


Ph.: Acer

Les commentaires sont fermés.