Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

08/10/2011

iPhone 4S, la voix de son maître

Apple.jpgL’iPhone 4 d’Apple n’est pas remplacé par un 5, mais comble son retard technique face à la concurrence via une version S plus puissante et ambitieuse côté reconnaissance vocale.

Michi-Hiro Tamaï


IL EST DÉSORMAIS LOIN LE TEMPS du Nokia 3310. Il y a dix ans, ce GSM comptait parmi les premiers à intégrer la reconnaissance vocale pour lancer des appels téléphoniques. Aujourd’hui, Apple ambitionne de franchir un nouveau pas sur ce terrain avec Siri, logiciel de reconnaissance vocale qui, selon la firme de Cupertino, serait capable d’entretenir des bribes de conversation avec son interlocuteur. Présentée parallèlement à l’iPhone 4S ce mardi, cette fonctionnalité logicielle intégrée au nouveau smartphone attendu ce 28 octobre a presque éclipsé les caractéristiques techniques pures de ce dernier.

Des armées de geeks gavés de rumeurs attendaient l’iPhone 5 ce mardi mais Apple s’est finalement limité à présenter l’iPhone 4S, version améliorée de son actuel téléphone vedette. Pas d’effet wow donc. Juste des correctifs vitaux (une antenne de réception plus performante) et quelques mises à jour qui rattrapent le retard technique accumulé par la quatrième version du téléphone californien, depuis sa sortie il y a plus d’un an. Parmi les évolutions les plus saillantes, on note celle de l’appareil photo qui passe de cinq à huit millions de pixels et rejoint ainsi le niveau des stars du moment comme l’Optimus 2X de LG ou le Titan de HTC. Autre avancée remarquée, le processeur plus puissant qui tourne en Dual Core rejoignant ainsi le niveau de celui du Galaxy S II de Samsung.

De puissance, Siri en a d’ailleurs besoin pour fonctionner. Ce programme de reconnaissance vocale qui sera intégré au nouvel iPhone 4S utilise de fait cette technologie pour la marier avec des données Web et de géolocalisation. Le tout pour un résultat où en posant des questions dans un langage de la vie courante, on obtient des réponses pour le moins saisissantes.

Encore en version bêta, Siri répond ainsi : "Pas trop froid, peut-être en dessous de 16°C à San Francisco” à une question comme : “Est-ce qu’il va faire froid aujourd’hui ?” Mieux, dans la vidéo présentée, Apple montrait son programme capable de dialogue puisque lorsque l’interlocutrice soucieuse de la météo poursuivait naturellement en demandant : “Et à Napa Valley ?”, elle obtenait : “Ça ne descendra pas en dessous de 20°C.”

Si on pourra poser une même question sous différentes formules sans devoir apprendre des commandes spécifiques comme c’est le cas sur de nombreuses automobiles actuellement, il faudra voir à l’usage si cette voix synthétique, qui fait aussi froid dans le dos qu’HAL 9000  (1), saura se débrouiller en milieu bruyant. Et si, au quotidien, il ne sera pas gênant de donner des ordres à son téléphone en public. Quelle que soit l’efficacité de cette technologie capable de comprendre l’anglais, le français et l’allemand, son ambition cadre respire en tout cas parfaitement l’air du temps.

Google Maps inclut ainsi en version smartphone Android ou iPhone une fonction lui permettant d’effectuer des recherches vocales pour montrer sur sa carte toutes les pizzerias environnantes lorsqu’on prononce le mot. Sur iPhone, des applications comme Speech Trans mettent également les statuts Facebook et Twitter à jour en écoutant des voix, tandis que Dragon Dictation prend des notes plus ou moins correctement. D’ici une dizaine d’années, le smartphone du futur se dirige donc vers la forme d’un robot doué de certains sens humains. En plus d’un sens du toucher de plus en plus précis, leur vue (qui devient 3D) s’améliore aussi puisque certaines applications comme AutoTagger retrouvent le profil Facebook d’un(e) passant(e) que l’on aura photographié(e) en rue.

Infos : prévu ce 28 octobre en Belgique, l’iPhone 4S n’a pas encore de prix sous nos latitudes à ce jour. Aux USA, il se déclinera dès le 14 octobre en version 16, 32 et 64 Go pour un prix respectif de 199, 299 et 399 dollars, avec abonnement opérateur.

(1) L’ordinateur intelligent de “2001, Odyssée de l’Espace” de Stanley Kubrick.


Ph.: Apple

13:30 Publié dans Pixels | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, pixels, iphone 4s | |

Les commentaires sont fermés.