Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/10/2011

Le Brésil est à la mode

La Libre, Momento, Tendances, mode, BrésilA l’occasion d’Europalia Brésil, la rubrique “Tendances” du “Momento” fait une virée plus au sud.
Et revient avec quelques jolies choses du Brésil qui inspirent le milieu de la mode actuelle.

Sous des latitudes plus australes: Aurore Vaucelle


Le top brésilien : Gisele Bündchen

Le Brésil a su verser à l’Histoire de la mode quelques belles pièces, on l’a vu, et personne ne dira le contraire, quand on ajoutera que le top model à la cote mondiale, Gisele Bündchen, est brésilienne. Mensurations de rêve : 1, 80 m, 57 kg, et 89-66-90, Gisele Bündchen a été “moralement acceptée” par Claudia Schiffer dans le groupe très sélectif des supermodels. Ouf ! Tout va bien. Le monde peut continuer de tourner. Et Gisele B. continuer à faire tourner des têtes avec ses beaux cheveux, son mari parfait et ses contrats avec les maisons les plus prestigieuses.

Pour info, ce n’est pas la peine d’essayer de se faire inviter au défilé de la marque de lingerie Victoria Secret pour espérer voir la jolie Gisele en petite tenue, elle a stoppé son contrat avec la marque, non pas parce qu’elle avait assez d’argent pour ne plus défiler en culotte, mais pour faire désormais la promotion de ses propres culottes, ce qui prouve la capacité des mannequins à maîtriser le business model de la mode. (A suivre : la marque Ensina).


La Libre, Momento, Tendances, mode, BrésilLe slip brésilien

Il y a peu de temps, c’était l’anniversaire de son charmant voisin de palier, le tanga, l’occasion, pour nous, de parler dessous (“Momento” du 24/08). Proche cousin du tanga, quoiqu’un chouia moins généreux, le slip brésilien porte bien son nom, puisqu’il a d’abord été imaginé pour des tenues de bain (et Dieu sait si le Brésil est le roi du maillot de bain, produisant des centaines de millions de bikinis par an). Tenues de bain, disions-nous, dont la particularité est d’être échancrées sur le haut de la cuisse. Et pour cause. Pourquoi ne ferait-on pas bronzer le haut de sa cuisse dans un pays où le soleil est roi ? (Bikini Rio Del Sol, 29,99 euros sur brazilianbikinishop.com).


La Libre, Momento, Tendances, mode, BrésilLa tong brésilienne

Le Brésil est devenu le n°1 de la tong avec la marque Havaianas ces dernières années. Il est vrai que le Brésil, avec ses plages kilométriques et son ensoleillement à l’année, a pu se faire le spécialiste de la chaussure à bride unique, équivalente dénudée du bikini dans la catégorie tenues de bain. L’une et l’autre d’ailleurs s’entendent bien sur une serviette de plage. La tong Havaianas, qui brille par sa simplicité et son prix d’ami, devient un must sur les plages du monde entier. En 1998, à l’occasion de la Coupe du monde, la marque ajoute un drapeau brésilien, pour soutenir l’équipe de football, en jaune et vert. Si le Brésil ne remporte pas la victoire, la marque brésilienne empoche un succès d’estime et un succès commercial. En 2000, le bijoutier brésilien Stern customise un modèle bijou. Depuis, les grandes griffes comme Missoni s’associent au succès de la marque à l’occasion de collections “capsules”. La tong n’est plus cheap, elle prend un tour branché et devient un objet incontournable à mettre dans sa valise quand on part se dorer la pilule.

A noter, la marque a su s’adapter et, connaissant la guerre des tendances que se livrent tongs et espadrilles depuis la nuit des temps, a décidé de s’ouvrir à la chaussure de plage adverse, l’espadrille, plus habillée. Ça sent le monopole en marche pour la chaussure de plage… (Tous les modèles sur havaianas-store.be, modèle Missoni 70 €).


La couleur fétiche: le blanc éclatant

C’est la créatrice Anne Fontaine elle-même, en sa qualité de Brésilienne, qui nous indiquait, lors d’une récente rencontre, que la couleur blanche était très importante dans ses collections – elle est connue pour avoir remis au goût du jour la chemise blanche, comme d’autres l’ont fait avec la petite robe noire –, mais non sans raison. Si la culture européenne voit dans la couleur blanche un signe de pureté, même de virginité – une symbolique au cœur du mariage catholique –, la culture brésilienne y a ajouté un élément encore plus important. Là-bas, le blanc y est porte-bonheur, et pour fêter la nouvelle année, tout le monde s’habille de blanc et gare à vous si vous décidez de passer un réveillon brésilien en blanc cassé, vous serez assurément le seul à ne pas être immaculé…

Ph.: Reporters

Les commentaires sont fermés.