Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/11/2011

Liège, fille de la Meuse

la libre,momento,sorties,liège,week-endUn long week-end pointe à l’horizon… C’est peut-être l’occasion de (re)découvrir la cité ardente !

Samuel Hoste


SITUÉE LE LONG DES COURBES de la Meuse, la fière cité liégeoise convient bien pour un city-trip de deux ou trois jours.

Comme mise en jambe, pourquoi ne pas commencer par un tour à la brocante de Saint-Pholien qui a lieu tous les vendredis de 6h à 13h. Au fil des ans, cette brocante a acquis ses lettres de noblesse et attire chaque semaine les chineurs en quête de bonnes affaires. Après ce premier aperçu, embarquons, à deux pas de là, quai Van Beneden pour une croisière d’une heure sur la Meuse (d’avril à octobre). Vous aurez ainsi l’occasion de découvrir la ville sous un autre angle. Une fois revenus à quai, le Musée et l’Aquarium vous tendent les bras pour une visite didactique.

Les visites, ça creuse; dès lors, gaufres  et autres nourritures roboratives dont les Liégeois ont le secret viendront bien à point. La place du Marché et ses nombreuses terrasses vous permettront de reprendre des forces en admirant du coin de l’œil le Perron, symbole de Liège, et la façade de l’hôtel de ville.

Ensuite, il faudra choisir entre visiter l’Archéoforum, situé sous la place Saint-Lambert, la Cour du Palais des Princes-Evêques surplombant la place, le Musée de la vie wallonne, rue Hors Château… A moins que vous ne préfériez la galerie Saint-Lambert toute proche avec la possibilité de prolonger le lèche-vitrines place de la République Française et dans les rues Pont d’Ile, de la Régence et de l’Université.

Si c’est l’option que vous avez choisie, n’hésitez pas à continuer la balade jusque dans la rue Saint-Paul où quelques commerces de bouche renommés dans la cité vous proposeront leurs délices. Une petite halte désaltérante, place de la Cathédrale ou au Pot au Lait, rue Sœur de Hasque, pour les plus jeunes d’entre nous, s’impose ensuite.

Le soir, l’Opéra royal de Wallonie, les bars du carré (formé par les rues du Pot d’Or, rue Tête de Bœuf et la rue du Mouton Blanc) ou la Maison du Pékèt (située derrière l’hôtel de ville), les cinémas Le Palace ou Le Churchill (à la programmation plus alternative) et le cinéma Sauvenière se chargeront de vous faire passer un bon moment de détente.

Vous êtes plutôt “dîner romantique” ? Pas de problème, l’offre de restaurants est pléthorique dans le cœur de Liège. Des Sabots d’Hélène au Jardin des Bégards (prix du Sommelier de l’année décerné par la Province), en passant par la Cucinella, Liège fourmille de bonnes adresses pour toutes les bourses.

Si vous décidez de passer la nuit à Liège, sachez que jusqu’au mois de décembre, la Ville et plusieurs hôtels vous proposent une formule très attractive qui comprend la deuxième nuit offerte (petit-déjeuner inclus), ainsi qu’un “welcome pack” vous donnant accès à 13 musées gratuitement parmi d’autres avantages. )(1)

Après une bonne nuit de sommeil, vous serez d’autant plus d’attaque pour grimper la Montagne de Bueren (reliant la rue Hors Château au pied de la Citadelle), n’oubliez pas votre appareil photo. La vue vaut vraiment la peine de la gravir jusqu’au sommet. Pour les amateurs de marche dans la nature, il s’impose de redescendre par les coteaux pour arriver sur le quai Saint-Léonard où se dressait l’ancienne prison dont il ne subsiste aucune trace aujourd’hui.

Partant de là, revenez un peu vers la rue Hors Château et arrêtez-vous à la collégiale Saint-Barthélemy. Outre son architecture remarquable, elle abrite les fonts baptismaux de Saint-Barthélemy qui sont un chef-d’œuvre de l’Art mosan. Si vous avez encore soif de nature, n’hésitez pas à visiter le domaine de l’université de Liège, sis sur les hauteurs du Sart Tilman à pied ou en VTT.

N’oubliez pas que la foire d’octobre, située sur le boulevard d’Avroy, ouvre ses portes encore jusqu’au dimanche 13 novembre. L’occasion pour ceux qui ne sauraient pas encore ce que sont les lacquements de réparer cette faille dans leur culture gastronomique. Une bien belle façon de terminer en beauté une deuxième journée au pays de Notger.

Le dimanche matin, rendez-vous sur la Batte dès 8h. Et pour se réchauffer après ces quelques emplettes des boulets sauce lapin chez Lequet à deux pas de l’université. Ou un plat de morue au gratin (succulent) aux Caves du Portugal, situées de l’autre côté de la Batte près du Pont des Arches.

Voilà, nous laisserons le mot de la fin à Charles Péguy : “Adieu, Meuse endormeuse et douce à mon enfance… Quand nous reverrons-nous ?

(1) Renseignements : www.liege.be 04.221.92.21 ou office.tourisme@liege.be


Ph.: Bruno Devoghel

10:33 Publié dans Sorties | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, sorties, liège, week-end | |

Les commentaires sont fermés.