Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/11/2011

Non mais, tu as vu l'heure!

La Libre, Momento, tendances, montresLa page “Tendances” de cette semaine concerne autant les grands ponctuels que ceux qui n’ont pas une horloge dans le ventre. Il est question des montres dans l’air du temps, qui vous permettront d’arriver à temps. Démonstration.

Synchronisation des montres: Aurore Vaucelle


LE RAPPORT AU TEMPS étant une chose des plus personnelles, on ne fera pas ici l’apologie de ceux qui arrivent toujours à l’heure, voire cinq minutes en avance. Certes, ils sont ponctuels et la ponctualité est la première des politesses, patati et patata. Précisons tout de go que l’individu ponctuel a, il faut qu’il le sache, ce petit côté énervant, parfait et propre sur lui. Mais en fait, on a bien compris son petit jeu : en arrivant pile à l’heure, face à vous, il fait en sorte que vous ne puissiez rien lui reprocher dans les cinq premières minutes, alors que pendant ce temps-là, on tombera à bras raccourcis sur celui qui a osé se présenter avec trois minutes de retard, alors que, bon, au fond, ces premières trois minutes ne seront jamais utilisées pour un autre profit que celui de parler du temps (l’autre, pas celui qui trotte, celui qui pleut sur vos têtes), de la vitesse du vent, d’éteindre (ou de jouer avec) son GSM, enfin de lever un œil sur le meneur de la réunion qui, de toute façon, se bat pour brancher son ordi sur le rétroprojecteur. Il n’est pas rare que celui qui arrive trois minutes en retard (souvent parce qu’en fait, il avait déjà beaucoup à faire ailleurs) passe la porte, s’assoit essoufflé, gêné du retard, et, finalement, aide à brancher le récalcitrant projecteur à PowerPoint.

Nous parlons ici – et ce, parce que nous les affectionnons particulièrement – à ceux qui ont un léger problème avec leur gestion du temps, mais souhaitent ardemment résoudre leur maladie. Ici, quelques indications que l’on soumet à leur sagacité d’hommes et femmes pressés.

– D’abord, ne commencez jamais à ranger la maison une minute avant de sortir (ça ne suffit jamais !). Et qu’on ne me demande pas – là, dans le fond, je vous vois arriver – si on peut, par contre, commencer à faire la vaisselle. On ne se met pas volontairement en retard, sinon ça veut dire que l’on veut se faire taper sur les doigts, ce qui est symptomatique d’un problème plus profond, si je puis me permettre.

– Ensuite, quand vous prenez rendez-vous, avancez l’heure de la rencontre dans votre propre agenda. Vous poireauterez sans doute un peu, et ce sera peut-être la fin de vos perpétuels retards.

– Enfin, si vous ne parvenez pas à surmonter votre problème chronique de traîne-savates, une astuce (à ne pas utiliser tout le temps avec les mêmes personnes): arrivez l’air détendu, comme si de rien n’était, à cette réunion dont vous savez très bien qu’elle a déjà commencé depuis quelques minutes. Cependant, en passant la porte, prenez l’air étonné et dites bien distinctement : “Ah ! mais on dirait que ma montre prend du retard”… Ce qui vous exonère d’excuses et vous permettra peut-être d’obtenir une belle montre comme cadeau de pension, voire de prépension – si l’on se sépare de vous plus tôt, c’est le comble !


Ph.: montre Raidillon

14:35 Publié dans Tendances | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, tendances, montres | |

Les commentaires sont fermés.