Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/11/2011

Tablettes PC, une taille en dessous

La Libre, Momento, Pixels, tablettes PC, 7 poucesUn an seulement après leur apparition et leur succès, les tablettes PC diminuent leurs diagonales d’écran via des formats 7 pouces. A ne pas confondre avec un smartphone.

Michi-Hiro Tamaï


DEPUIS PEU, LES TABLETTES PC diminuent leur diagonale d’écran, tandis que les smartphones l’augmentent. La confusion des genres guette. Côté téléphones intelligents, si les stars du moment, comme l’iPhone, l’HTC Radar ou le prochain Samsung Wave 3, affichent des écrans tactiles de 9 à 10 cm de diagonale, d’autres modèles, comme l’Acer Iconia Start ou le HTC Sensation XL, haussent le ton avec 12 cm de diagonale. Certes, on est encore loin des 18 cm de la vague des tablettes 7 pouces. Mais ces formats extrêmes tendent à se rejoindre.

Avec un minimum de 150 000 tablettes qui devraient s’écouler d’ici la fin de l’année sous nos latitudes (1), les ardoises digitales ont le sourire. Et changent de garde-robe pour passer au format 7 pouces. Dénominateur commun de l’iPad 2, de la Motorola Xoom, de la Packard Bell Liberty Tab et de la Sony Tablet S, la diagonale de 10,1 pouces brille pour un usage semi-nomade. On la préférait pour du surf sur canapé. Le 7 pouces se montre, lui, nettement plus adapté pour regarder un film ou écouter de la musique en voyage. Les accros du web vérifieront toutefois la présence de la 3G, loin d’être systématique sur ces modèles pourtant destinés à une vie nomade.

Parmi les acteurs les plus inattendus du secteur des tablettes 7 pouces, RIM (le fabricant des Blackberry) arrive sans aucun doute à la première position avec sa Playbook. Fluide, intuitif et bien nanti côté mémoire (32 Go d’espace), ce modèle tarifé à 599 € offre une prise en main intuitive via un système d’exploitation maison (pas Android, donc !). On aime, mais il faudra encore attendre pour voir l’évolution future de son catalogue d’applications qui ne supporte pas la comparaison avec celui d’Android ou d’Apple.

Si Acer sort ces jours-ci sa première dalle 7 pouces, l’Iconia A100 (voir ci-dessous), Samsung occupe déjà le terrain depuis un an avec la Galaxy 7 P1000 qui, rappelons-le, constituait la première alternative sérieuse à l’iPad d’Apple. Au programme, la vieille version d’Android (Froyo) aujourd’hui complètement dépassée par le plus ergonomique Honeycomb. Le tarif affiché à 449 € pour 16 Go (constaté chez Photo Hall) a donc du mal à passer. Tout comme celui de la Flyer d’HTC qui, du haut de ses 32 Go, s’annonce à 659 € et se vend sur le Net aux alentours de 550 €. Mais s’il ne s’agit pas de la même catégorie de gabarit, les acheteurs potentiels risquent donc d’hésiter face à un iPad 2 démarrant à 489 € (16 Go/Wi-Fi) !

Dans la guerre des prix, Archos (photo) propose pour le moment l’avantage avec une tablette de même dimension baptisée 70 Internet Tablet (259 €). Si, malheureusement, Android Froyo équipe également ce terminal, sa capacité de stockage explose avec un disque dur de 250 Go ! Plus épaisse que la moyenne de cette catégorie, cette dalle, dotée d’un écran capacitif, supporte une multitude de formats vidéo et se montre compatible avec du HD 720p. Mieux, une prise HDMI permettra de diffuser ses films (avec son) sur un téléviseur via un seul câble. La connectivité y est d’ailleurs à la fête puisqu’en plus du traditionnel Wi Fi(n), le Bluetooth 2.1 est également à l’ordre du jour. Côté pratique, on apprécie également la présence d’une béquille rétractable au niveau de son dos qui lui permet de rester debout comme un cadre photo sur un bureau.

Créant un buzz croissant au sein des nouvelles technologies nomades, le géant des télécoms chinois Huawei montre enfin les dents ce mois-ci avec le MediaPad. Coiffée d’une résolution au-dessus de la moyenne (1280 x 800), d’un processeur double cœur, de la 3G + et d’un GPS, sa nouvelle machine de guerre affiche un tarif de… 399 € ! Le terminal équipé de la toute dernière version d’Android devra, certes, encore passer l’épreuve de l’autonomie (un point faible de nombreux smartphones du constructeur). Et trouver plus d’enseignes en ligne, car, pour le moment, seuls deux sites marchands la proposent (redcoon.fr et tablette-store.com), tandis que les grands circuits comme LDLC ou Pixmania l’ignorent. Reste que la MediPad se présente sous les meilleurs auspices, d’autant que la finition de sa coque est en aluminium. Il est loin le temps du made in China plastoc…

(1) Selon une estimation de GfK Belgique.


La Libre, Momento, Pixels, tablettes PC, 7 poucesL'Acer Iconia A100 en test

Avec la Galaxy 7, Samsung a été le premier à lâcher un concurrent pour l’iPad. Mais l’Iconia A500 Acer s’est profilée comme la première tablette à prix vraiment réduit. Soit 399 € au lieu de 699 € pour le modèle de Samsung (à son lancement). Le géant taïwanais opte logiquement pour une politique tarifaire également très intéressante pour sa première tablette 7 pouces. Annoncée à 299 €, l’Iconia A100 risque donc d’attirer de nombreux regards pour ces fêtes de fins d’année.

L’offre paraît très alléchante, puisque pour ce tarif, on a droit à un terminal aux plastiques (brillants) de qualité, le tout admirablement fini. Malgré un processeur faisant l’impasse sur du double cœur, la dernière version d’Android (Honeycomb) tourne à toute allure. En main, les menus filent, tout comme la navigation web. Dommage toutefois que cette activité (vitale pour une tablette) souffre d’une connexion Wi-Fi hasardeuse, limitant sérieusement son rayon d’action domestique. A titre d’exemple, lors de notre test, deux pièces nous séparant de notre antenne Wi-Fi suffisaient pour que le terminal d’Acer déclare forfait, là où un iPad 2 garde deux barres sur cinq sans broncher.

Si l’écran de cette miniardoise fait preuve d’une réactivité plaisante, son angle de vue souffre, lui, d’un étrange mal. Au petit-déjeuner, lorsqu’on pose l’Iconia A500 à plat sur une table pour lire un journal en mode paysage, l’image devient illisible, la faute à un angle de vue limité évoquant les premiers téléviseurs à écran plat. Bizarrement, pour éviter le noircissement de l’écran, il faudra veiller à tenir la tablette dans le bons sens : soit le bouton Home dirigé à gauche et non à droite.

Equipée de 8 Go de mémoire extensibles en Micro SD, d’un appareil photo 5 millions de pixels (médiocre) et d’une webcam basse résolution, l’Acer Iconia A100 s’entoure toutefois d’une gestion du son en Dolby qui fera son petit effet au casque. Sans être catastrophiques, l’Iconia A500 ne livre donc pas des prestations exceptionnelles. D’autant que la durée de vie de sa batterie fond comme neige au soleil dès que l’on surfe et joue intensivement. Mais à ce prix-là, y a pas arnaque…

Infos : www.acer.be/ 299 €

Les commentaires sont fermés.