Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

21/01/2012

Serpent sans lunettes et en 3D

La Libre, Momento, Pixels, Metal Gear Solid, Snake eater, 3DLa 3D sans lunettes s’emparera du mythique Metal Gear Solid via la réédition d’un opus vieux de cinq ans sur Nintendo 3DS. Rencontre et explications avec son producteur, Yoshikazu Matsuhana.

Michi-Hiro Tamaï, envoyé spécial à Los Angeles


SAGA FLEUVE AYANT ŒUVRÉ à la narration cinématographique dans les jeux vidéo, Metal Gear Solid (MGS) approche le port cartouche de la 3DS de Nintendo avec Metal Gear Solid : Snake Eater 3D. Lancée il y a près de 25 ans et aujourd’hui écoulée à 30 millions de copies, la série culte d’Hideo Kojima est cette fois prise en mains par Yoshikazu Matsuhana, responsable entre autres de la version MSX du jeu sortie en 1990. Un début de carrière sur 3DS qui se place sous le signe de l’adaptation puisque cet épisode en relief reprend le Metal Gear Solid 3 : Snake Eater de la PlayStation 2.

Metal Gear n’était pas apparu sur une portable de Nintendo depuis longtemps (ndlr : 12 ans !). C’est une des raisons qui nous a poussés à l’adapter sur 3DS”, note Yoshikazu Matsuhana. “En outre, certains jeunes joueurs ne connaissent Snake, le héros, que via des spin off comme ‘Smash Brothers’. Vis-à-vis de la ligne du temps très complexe de la série, cet épisode est idéal pour remonter à ses prémisses.” La trame de Metal Gear Solid : Snake Eater 3D reste donc inchangée depuis l’épisode de 2005.

La Libre, Momento, Pixels, Metal Gear Solid, Snake eater, 3DPlongé en pleine guerre froide des années 60, le joueur y incarne Naked Snake, soldat d’élite et personnage secondaire récurent des premiers MGS. Lien de maître à disciple, trahison, pouvoirs surnaturels et espionnage tapissent ce titre où la discrétion du joueur prime sur l’armement. Objectif de la mission : infiltrer une jungle touffue et truffée de Soviétiques pour libérer un ingénieur pris en otage par ceux-ci. “Nous avons également choisi cet épisode car, contrairement aux précédents qui se déroulaient en intérieur, son environnement végétal se prête à merveille à la 3D sans lunettes.”

Metal Gear Solid : Snake Eater 3D joue à nouveau la carte du jeu d’infiltration, soit une sorte de jeu de cache-cache élaboré où l’on emploie la ruse et le camouflage pour éliminer des hordes d’ennemis en douce. Inchangé, le gameplay ne s’est en outre pas spécialement articulé autour de la 3D sans lunettes, à l’image de ces illusions d’optique de certains niveaux bonus du récent Super Mario Land 3DS.

Certaines personnes ne perçoivent pas l’effet 3D ou le désactivent tout simplement. Cela dit, nous avons fait tout notre possible pour que les gens qui veulent jouer en 3D puissent le faire sans être gêné”, précise Matsuhana. “Lorsqu’on vise à la première personne ou qu’on utilise le gyroscope de la console pour tenir Snake en équilibre dans un arbre ou sur un pont, le jeu désactive automatiquement l’effet de relief car il a tendance à devenir flou lorsqu’on bouge la console. Le but de toutes ces manipulations était que les gens n’éteignent pas la 3D !

Si le Metal Gear Solid : Snake Eater 3D risque de décevoir les vieux routards de la série, il n’aménage pas moins une série d’évolutions faisant honneur à la 3DS. Affichant une carte des environs, l’écran tactile du bas de la console permet ainsi de parcourir son inventaire (munitions, gadgets, armes…) et clignote en cas de danger. L’appareil photo de la 3DS peut, lui, être utilisé pour prendre en photo des textures qui seront utilisées comme base de camouflage de Naked Snake. Un élément essentiel pour passer inaperçu dans le jeu. Visuellement riche, très fluide mais un peu moins fin que sur PlayStation 2, le jeu d’infiltration semble a priori souffrir d’une prise en main délicate, vu que l’on gère, par exemple, les déplacements de la caméra avec les touches “A-B-X-Y” de la console. L’absence de viseur et d’aide façon Head Up Display corse également les prises “par derrière” d’ennemis comme c’était le cas sur la version PS2.

Une de nos motivations pour ce portage était d’amener des nouveaux joueurs à MGS. On a donc veillé à ce que le jeu ne soit pas trop difficile, en particulier les boss. Ce qui ne veut pas dire qu’il est trop facile”, conclut Matsuhana. Un dosage crucial pour que la Nintendo 3DS qui sortait à peine la tête hors de l’eau cet hiver puisse garder une line up alléchante ces prochains mois.

Infos : Metal Gear Solid : Snake Eater 3D sortira le 8 mars prochain sur Nintendo 3DS/Ed. – Dev. : Konami – Kojima Productions/âge 18 +/40 €

Les commentaires sont fermés.