Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/01/2012

Et la lumière fut

La Libre, Momento, Sorties, Festival de la lumière, GandDeuxième édition du Festival de la lumière à Gand. Prenant place en plein centre historique, il offre aussi une plate-forme aux étudiants des écoles d’art de la ville.

M.-A.G.


CEUX QUI Y ÉTAIENT se souviennent probablement de la façade de l’ancienne poste, transformée comme par enchantement en un lieu animé de singes dansants et de touches de lumière. C’était il y a un an à Gand, alors que se tenait la première édition du Festival de lumière. Avec quelque 200 000 visiteurs – parmi lesquels pas mal d’étrangers –, l’événement – gratuit et prenant place en plein centre historique – rencontra un joli succès. “Qu’il y aurait une suite était déjà une certitude. Mais que le Festival dure maintenant un jour de plus, nous le devons aux réactions enthousiastes du public”, commentent les organisateurs. Entamé le 26 janvier, le Festival se poursuit ces samedi et dimanche.

Cette année, le Festival lumineux a pour thème “le bonheur” et “la musique”. Les étudiants et jeunes talents issus des trois écoles d’art de la ville – KASK, Sint-Lucas et le Secundair Kunstinstituut – se voient aussi offrir une plate-forme pour développer leur art et montrer leurs créations lumineuses au grand public. Sélection.

Jeunes filles de joie lumineuse (Onderstraat, 23a – étalage de droite). Dans une chambre évocatrice, quelques jolies filles de la section des arts de la parole de l’Institut d’art soufflent des mots doux aux passants.

Les oiseaux de Mr Maeterlinck (Predikherenlei). Des oiseaux exotiques dans la ville apportent un vent nouveau dans la rue. Leurs lignes épurées rappellent l’art de l’origami. Les oiseaux se posent sans faire de bruit et sans consommer de l’énergie sur les branches et les câbles.

WunderLicht (20 h 30, coin de la Mageleinstraat/Volderstraat). Les cent lucioles de Carmine De Swerts (KASK) planent à 2 mètres du sol.

Le banc des vœux lumineux (Kraanlei). Un projet interactif de Guillaume Van Durme et Stef Bammens (Sint-Lucas). Le public est invité à acheter un cordon lumineux et à le tisser dans le banc de manière à créer une bande lumineuse. Si le cordon se brise, vous pouvez faire un vœu. Le résultat est un banc fait de vœux du public. Le banc de vœux a trait au thème du bonheur; le produit de la vente des cordons lumineux sera versé à “Make a Wish”.

On dirait que… (Postplaza). Durant On dirait que…, la façade de l’immeuble du Post Plaza, sur la Korenmarkt, se transformera en un univers nouveau, où sera contée, en son et lumière, l’histoire du petit garçon qui rêve qu’il est un géant.

Mr. Beam (Aula Universiteit Gent, Voldersstraat, 9). Mr. Beam, équipe d’animation originaire des Pays-Bas, est réputée pour ses projections sur des immeubles existants. Elle présentera une œuvre spatiale en son et lumière qui prendra place dans l’entrée imposante du grand auditoire de l’université de Gand.

Encore les 28 et 29/1, de 18 h à minuit.


Ph.: De Cagna

Les commentaires sont fermés.