Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/02/2012

Mode façon "The Artist"

La Libre, Momento, Tendances, années 20De l'Art nouveau à l'Art déco.

Aurore Vaucelle


La mode en noir et blanc, c’est donc d’abord une mode rétro. L’ardent succès du film en noir et blanc “The Artist” – primé aux Golden Globes, aux Bafta, et bien parti pour les Oscars – remet au goût du jour une certaine mode. Une mode tout à la fois moins stricte dans ses lignes et plus libre dans ses codes, précisément la mode des Années folles. Celle-là même dont les formes, sinueuses et graciles, se sont inspirées de l’Art nouveau, dans les années 20, avant de se fondre dans la recherche de la ligne parfaite, à l’époque de l’Art déco.
A la découverte d’une mode qui flirte avec les courants artistiques qui l’ont vue naître, une mode de l’époque du noir et blanc. Une mode délicieusement rétro et fox-trot.

La Libre, Momento, Tendances, années 20Le chapeau cloche

Drôle de nom pas très avantageux pour un calot pourtant charmant. Les années 20 et 30 voient se déployer ces modèles enfoncés bas sur la tête et qui s’accommodent des cheveux courts et crantés. Un modèle qui marque les Années folles durant lesquelles les femmes commencèrent à couper leurs cheveux en signe de prise de possession de leur corps.
(Chapeau cloche Bettina, 55 £ sur vandashop.com)


La Libre, Momento, Tendances, années 20Une robe qui libère

Les années vingt sont la première étape de la libération des corps des femmes : le corset est jeté par-dessus les moulins par Chanel, et la taille s’abaisse, faisant blouser les tissus des toilettes qui flirtent avec l’androgynie. Il faudra attendre les années trente pour revenir à des formes sablier, inspirées du passé, une imagerie vestimentaire ultraféminine que véhicule alors le tout jeune Hollywood qui fait rêver.
(Robe Gucci, 2 500 €)


La Libre, Momento, Tendances, années 20Veste en fourrure, vraie ou fausse

Les snobs préfèrent la vraie, mais craignent de rencontrer un commando Peta (fait de militants antifourrure enragés). Dans les années 20, de toute façon, il n’y a que cette solution, pas de fausse fourrure à base de chimie synthétique. La courte veste (vison ou lapin) habille les épaules nues des fins de soirées fox-trot.
(Veste Marc Jacobs, 465 € sur farfetch.com)


La Libre, Momento, Tendances, années 20Des souliers pailletés

Les Années folles ne font pas l’économie de tout ce qui brille. A l’époque, Gabrielle Chanel lance une mode bien à elle, l’accumulation de bijoux – authentiques et fantaisie réunis. Les souliers de l’époque sont souvent des bottines lacées qui habillent la cheville afin de ne point trop la laisser apparaître. La cheville d’une dame est alors aussi intime qu’une gorge.
(Souliers Irregular Choice, 90 € env.)


La Libre, Momento, Tendances, années 20La coiffure accessoirisée

Les femmes coupent leurs cheveux, et, en même temps, les mettent en scène comme jamais auparavant. Bandeaux, serre-tête, petites tiares maintiennent des mèches ondulées qui donnent un air candide à la personne intéressée. Pour le soir, on choisira, bien sûr, son truc en plumes…
(Bandeau à plumes Zara, 19,95 €)


La Libre, Momento, Tendances, années 20Claudine: sage ou pas sage

Cet hiver, il a fait son apparition sur les cols de chemisier ou sur les manteaux en lainage. Le col claudine possède ce petit côté “écolière sage” que les années 20 ont usé sur bien des toilettes de jeunes femmes. Chic, et parfois même diabolique – comme ici, avec des picots dorés –, le col claudine compose entre rock et rétro.
(Col doré à fermoir, Louis Vuitton, 1 570 €)

Les commentaires sont fermés.