Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/03/2012

Des papillons dans le ventre...

la libre,momento,bien-être,ventre,papillonsPlus de trois Belges sur quatre (77 %) écoutent leur ventre qui leur dit qu’ils sont amoureux. Mais la première émotion qu’ils sentent passer par là, c’est le stress, selon une enquête.

Sacré sondage: Laurence Dardenne


DES PAPILLONS DANS LE VENTRE. Qu’elle est délicieuse et précieuse, cette sensation que l’on ressent aux premiers émois d’un amour naissant ! Légère à vous donner des ailes, alors qu’elle peut être si lourde, la boule qui pèse dans ces mêmes entrailles quand un stress ou une mauvaise nouvelle vous plombe le moral.

Le ventre : que de choses s’y passent ! A commencer par la vie… Les émotions, aussi. Et les petites gourmandises… On n’y prête pas toujours suffisamment attention. Savoir écouter son ventre n’est pourtant pas anodin et peut demander un long apprentissage.

Le ventre, “une sacrée boussole qui influence de nombreuses facettes de notre vie” : c’est ce qu’a démontré une enquête réalisée par IPSOS auprès d’un millier de Belges, à l’initiative d’Activia de Danone. Quatre dimensions du ventre y sont analysées : le ressenti, la raison, l’harmonie et l’apparence. Spécialisés en nutrition, en relaxation et en kinésithérapie, des experts ont commenté ces résultats.

Dans ma pratique, je rencontre des gens qui découvrent le lien entre les émotions et le ressenti”, explique ainsi Véronique Maes, coach physique. “Etre bien connecté à son ventre, c’est prendre conscience de ses émotions pour mieux les gérer et pour bien se positionner dans la vie.” Justement, à propos des émotions, 83 % des femmes disent en ressentir dans le ventre contre seulement 66 % des hommes. Mais si, tous sexes confondus, 77 % admettent ressentir des émotions dans le ventre, ils ne sont plus que 35 % à estimer que le ventre est le centre des émotions.

Quelles émotions ressentent-ils et elles ? Avant tout, du stress (80 %, de parfois à toujours), de l’inquiétude (74 %) ou encore de la peur (65 %). Ventre noué par le stress ou peur au ventre, mais aussi émotions positives, comme l’amour (58 %) qui passe par là et le plaisir (56 %). “Les sensations négatives vont souvent de pair avec une alimentation peu équilibrée et irrégulière”, commente Els Jacquemijn, diététicienne. “En période de stress, il faudrait accorder plus d’importance à une alimentation saine et à une activité physique suffisante.”

Il n’empêche, plus qu’au cerveau parfois, c’est au ventre que l’on se fierait pour agir ou prendre certaines décisions. Pour accorder leur confiance, 88 % des femmes disent se fier à leur intuition qui passe par là. Et à part ça, quand écoutons-nous notre ventre ? Pour nous rendre compte si quelque chose nous pose problème ou si un proche ne va pas bien (82 %); quand on est amoureux (77 %); lorsque l’on envisage de changer de travail (61 %) ou au moment d’acheter un logement (58 %), par exemple. Quoi qu’il en soit, la plupart des personnes interrogées ont bel et bien conscience des messages envoyés par leur ventre.
Voici pour le ressenti.

Et la raison ? Qu’il faut manger sain et équilibré, on le sait. Le faire… est une autre affaire. Pour 47 % des femmes et 32 % de ces messieurs, une alimentation équilibrée fait plaisir au ventre; pour 31 % des dames et 27 % des hommes, ce sont les friandises et le chocolat qui sont cités comme source de plaisir, alors que le sport est une autre option pour 18 % de la gent féminine interrogée et 25 % des hommes. “S’octroyer un carré de chocolat de temps à autre n’est pas nocif”, rassure Stéphanie Tylleman, diététicienne. “Tout est question de modération. Le secret, c’est de le déguster.” Quant aux cures détox, “elles ne sont pas du tout nécessaires”, pour sa consœur Els Jacquemijn. “Le corps se détoxifie par lui-même. Manger sainement au quotidien, voilà ce dont il a besoin.”

Question d’harmonie ? Pour la majorité des répondants, “se sentir bien dans son ventre”, c’est aussi se sentir bien dans sa peau. “Quand mon ventre va, je vais bien”, estiment 71 % des personnes interrogées. S’il est important de se sentir bien dans son ventre ? A la quasi-unanimité (90 %), la réponse est oui. Mais alors que pour les femmes, cette harmonie vient  avant tout avec une alimentation saine, pour les hommes, le sport est déterminant. Question de goût…


Ph.: Reporters/DPA

Les commentaires sont fermés.