Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/03/2012

Vivaces et géantes

la libre,momento,dehors,vivaces,géantesDans l’immense famille des plantes vivaces, quelques-unes se distinguent par leur grande taille. Les jardiniers amateurs d’effets opulents et immédiats les adopteront peut-être.

Démesure: Marie Noëlle Cruysmans et Marie Pascale Vasseur


LE PRINTEMPS EST LÀ, et l’envie de planter aussi. Un coin un peu délaissé du jardin reste à votre disposition. C’est peut-être le bon endroit pour une de ces vivaces spectaculaires à la vigueur insolente qui reviennent sans se faire prier année après année.
 
Bien sûr, elles fleurissent mais leur feuillage et leur silhouette sont eux aussi intéressants. Leur présence majestueuse attire le regard et elles deviennent vite des éléments décoratifs du jardin. Elles s’allient aux arbustes avec souplesse, marquent la croisée de chemins, encadrent les escaliers, habillent les fonds de massifs. Leurs exigences varient. Il en existe pour toutes les situations, ensoleillées ou ombragées, pour la fraîcheur, comme pour la sécheresse. Grâce à elles, les nouveaux jardins un peu vides ont très vite un aspect plus mûr. Entre le début du printemps et l’été, elles prennent possession de l’espace. Quand elles se plaisent, elles sont en effet capables de transformer complètement l’allure du coin qu’elles occupent. Elles poussent alors, sans demander beaucoup d’attention ni de soins. Certaines sont parfois considérées comme envahissantes. N’est-ce pas le prix à payer pour le spectacle étonnant qu’elles offrent ?
 
Il y a celles qu’on ne présente plus. Comme la bocconie, mieux connue sous le nom de Macleaya. Trois ou quatre plants de Macleaya installés au soleil ou à mi-ombre, au début du printemps dans une terre riche et profonde, un peu fraîche, suffisent à créer une masse de feuillage glauque en juillet, couronné de fleurs en août. Cette grande plante a des rhizomes traçants et a vite fait de coloniser le lieu. Macleaya microcarpa ‘Spetchley Ruby’, moins célèbre, a un joli feuillage pourpre quand il sort du sol et des boutons floraux de la même couleur. Il arrive à cet hybride de prendre le temps de s’installer. Après il ne se comporte pas différemment des autres.
 
Dans les terrains frais et humides mais ensoleillés, l’eupatoire est chez elle. Eupatorium purpureum et Eupatorium maculatum ‘Atropurpureum’ ont des gabarits impressionnants. Toutes deux ont de belles tiges pourprées et de grandes fleurs plates, et une plus longue floraison pour la seconde. Elles sont l’une comme l’autre vigoureuses et se passent de tuteurage, mais ont de grands besoins en eau et en chaleur. Elles attirent les papillons. Une plante moins connue le Vernonia crinita, proche de l’aster, et en particulier l’hybride ‘Mammuth’ peut atteindre 2 m. Sa floraison de couleur violette est abondante de fin juillet à octobre. Un peu de temps pour se sentir à l’aise lui est parfois nécessaire. Une fois établie, c’est une plante vigoureuse. Il lui faut le soleil ou la mi-ombre, ainsi qu’une bonne terre de jardin même argileuse du moment qu’elle a un peu de fraîcheur.
 
Un Thalictrum ou pigamon est lui aussi connu pour sa taille impressionnante, c’est le Thalictrum ‘Elin’. Il atteint 2,5 m. Son petit côté très aérien allège les fonds de massifs. Son feuillage est glauque et ses fleurs rose lilas. Il aime les sols pas trop secs et une terre ordinaire, bien ameublie avec toujours un peu de fraîcheur.
 
Une variété un peu pus petite porte le nom de ‘Splendid’ et fleurit encore plus longtemps. Une merveille qui demande un sol assez humifère.
 
En terrain très sec et ingrat, vous essayerez des plantes très tolérantes à la sécheresse comme le fenouil ordinaire, Foeniculum vulgare, il se contente d’un sol vraiment pauvre. Le Stipa gigantea est, lui, une très grande graminée pour un emplacement sec et ensoleillé. A la fois très graphique et transparente, cette plante se marie facilement à d’autres. Elle produit en été des inflorescences plumeuses assez jolies.
 
 
Des géantes en grands pots ? Est-ce vraiment possible ?
Oui, en n’oubliant jamais de tenir compte du poids supplémentaire que cela va représenter pour votre terrasse. L’orientation influencera le choix également. Deux possibilités parmi d’autres. Une terrasse ou un balcon à l’ombre ou à mi-ombre pourront accueillir un Hosta assez étonnant au port érigé et au feuillage marginé de crème, l’Hosta flunctuans ‘Sagae’. C’est une plante imposante et majestueuse qui pousse à l’ombre ou à la mi-ombre. Adulte, il atteint 1 m. Il a la réputation auprès des connaisseurs de résister assez bien aux attaques de limaces. Pour le plein soleil, vous pourrez essayer un très joli croisement entre une lavatère et une rose trémière qui a donné une plante du nom d’Alcalthea suffrutescens ‘Park Allee’ très florifère, elle peut atteindre 2 m. Un arrosage attentif s’impose pour l’une comme pour l’autre.
 
 
Ph.: MNC & MPV

16:34 Publié dans Dehors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, dehors, vivaces, géantes | |

Les commentaires sont fermés.