Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/04/2012

Les bières triples, une tradition nationale

La Libre, Momento, Papilles, bières triplesLa dénomination “triple” ne répond à aucune réglementation légale, et est parfois abusivement utilisée à des fins de pur marketing.

Mise en bouteille: Baudouin Havaux


RÉCEMMENT, UN PANEL de dégustateurs professionnels s’est réuni pour tester une petite centaine de bières belges triples. A défaut de se mettre d’accord sur une définition claire de la triple, un large consensus s’est dégagé pour plébisciter, sur base de critères objectifs de goûts, d’arômes, d’équilibre et d’harmonie, sept bières “coups de cœur” dont vous trouverez la présentation ci-dessous. En effet, la dénomination “triple” ne répond à aucune réglementation légale, et est parfois abusivement utilisée à des fins de pur marketing. On pourrait s’attendre à ce qu’elle fasse référence à trois fois quelque chose, trois fois plus de grains ou trois fermentations, mais il n’en est rien.

Dans les faits, il s’agit d’une bière “lourde”, en comparaison aux bières légères, de haute fermentation, qui subit une refermentation en bouteille. Elle présente habituellement un pourcentage d’alcool compris entre 7 et 10 %. En principe, son degré alcoolique supérieur provient de l’utilisation dans le brassin d’une quantité plus importante de grains dont les sucres fermentescibles se transforment en alcool. On pourrait considérer que l’on utilise trois fois plus de grains pour l’élaboration d’une bière triple que pour une bière simple. Mais en réalité, en absence de réglementation, le degré alcoolique peut tout simplement être obtenu par l’apport de sucre au moment du brassin. La couleur de la bière triple n’est pas définie et peut s’étalonner d’une blonde très claire à une teinte ambrée prononcée. Une très large palette de goûts est également au rendez-vous : maltés, sucrés, amers, et même fruités.

Finalement, la notion de “style triple” est à rechercher dans les traditions brassicoles où, historiquement, les bières brassées par les moines dans les monastères étaient classifiées en simple, double et triple. La légende raconte que la bière de consommation courante, plus légère et qualifiée de simple, était destinée aux moines. La double, plus corsée, obtenue avec deux fois plus de malt, était dédiée aux abbés, et la triple, la plus forte avec trois fois plus de malte, était réservée aux convives et visiteurs. C’est à l’abbaye de Westmalle qu’aurait été brassée, pour la première fois en 1856, une bière de fermentation haute, plus riche en alcool, qui est à l’origine de ce type de bière qui s’est largement popularisé dans notre pays.

 

Holsbeekse Lentetriple
Brasserie : De Vlier.
Volume : 75 cl.
% vol. d’alcool : 8 %.
Couleur : blonde.
Arômes : nez de houblon.
Goût : fines nuances de houblon, ample, rond, belle fraîcheur et finale amère.

Goliath Triple
Brasserie : Brasserie des Géants.
Volume : 33 cl.
% vol. d’alcool : 9 %.
Couleur : blond foncé, presque ambrée.
Arômes : malt, pain, miel.
Goût : attaque sucrée, levure, amertume intégrée, sensation de chaleur due à l’alcool, équilibre parfait.

Dulle Teve
Brasserie : Dolle Browers.
Volume : 33 cl.
% vol. d’alcool : 10 %.
Couleur : blond foncé.
Arômes : nuances de caramel, notes épicées (vanille).
Goût : pain blanc, caramel, levure, finale légèrement amère.

Diabolici
Brasserie : John Martin.
Volume : 75 cl.
% vol. d’alcool : 8 %.
Couleur : blonde.
Arômes : agrumes, houblon.
Goût : sec et amer, de fines nuances de houblon, très surprenant.

Chimay Triple (Blanche)
Brasserie : Chimay.
Volume : 33 cl.
% vol. d’alcool : 8 %.
Couleur : dorée.
Arômes : arômes intenses de houblon, de levure et d’orange.
Goût : pain blanc, arômes doux de houblon, raisins de Corinthe, complexe.

Guldenberg
Brasserie : De Ranke.
Volume : 33 cl.
% vol. d’alcool : 8,5 %.
Couleur : blond doré.
Arômes : gazon fraîchement tondu, agrumes, houblon, levure.
Goût : un équilibre presque parfait entre l’amertume et le sucre, citronnelle, piquant, long en bouche.

Rulles Triples
Brasserie : Brasserie artisanale de Rulles.
Volume : 75 cl.
% vol. d’alcool : 8,4 %.
Couleur : blonde pêche.
Arômes : odeur épicée (gingembre), levure.
Goût : un goût ample, frais, présence d’épices, finale sèche, amère.

Les commentaires sont fermés.