Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/06/2012

Cornus kousa, étonnant cornouiller à fleurs

La Libre, Momento, Dehors, cornus kousa, cornouiller, fleursLes cornouillers à fleurs se relaient depuis quelques jours. Une myriade d’étoiles suivies, pour certains, de fruits gros comme des framboises.

Place aux fleurs ! Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans


VOUS AVEZ DÉJÀ CERTAINEMENT aperçu ce petit arbre – ou grand buisson – élégant et parsemé de “papillons” pour qui ne le reconnaît pas. En effet, le cornouiller à fleurs n’a pas grand-chose à voir avec les autres membres de la famille, dont celui de Sibérie à écorce rouge, ou celui utilisé en haies, le Cornus mas à la floraison hâtive et si discrète.
 
Ici, pas question de sobriété ni de retenue. En mai, les premiers cornouillers à fleurir sont les américains, les dogwoods, soit les Cornus florida et Cornus nuttallii. Suivent les asiatiques, les Cornus kousa originaires du Japon, de Corée et de Chine. Moins exigeants et plus accommodants que les premiers, aujourd’hui, ils retiennent notre attention. Ils ont tout pour plaire. Rares sont les arbustes capables de fleurir en abondance, de porter des fruits décoratifs, d’offrir un port et une silhouette remarquable et d’adopter de superbes couleurs d’automne. Avec, cerise sur le gâteau, ni taille ni soins spécifiques. A l’heure où les jardins se font de plus en plus petits, ils ont leur place. Ce n’est pas un hasard si de nouvelles hybridations et sélections récentes suscitent depuis quelques années l’engouement des pépiniéristes et des jardiniers.
 
 
La floraison des Cornus kousa intervient environ 15 jours après celle des américains, alors que leur feuillage est déjà sorti. Fin mai, début juin, à une époque où l’on se moque des saints Mamert, Servais et autres Pancrace… les saints de glace. Ce n’est pas anodin lorsqu’on sait que les gelées printanières peuvent altérer sur Cornus florida à la fois fleurs et boutons. Vous avez dit fleurs ? Erreur ! Ce ne sont pas les fleurs qui, botaniquement parlant, rendent ces arbustes si éblouissants. Minuscules, regroupées au centre en une petite boule, elles passent totalement inaperçues à l’inverse des bractées, en réalité 4 à 6 feuilles ovales, longues et pointues, bien plus coriaces que des pétales ordinaires. Elles naissent vertes puis se colorent de crème et, à un stade plus tardif, de rosé. Certains cultivars présentent des bractées entre le rose et le rouge. Ces fausses inflorescences – une curiosité botanique – durent 4 à 5 semaines, bien plus longtemps que les vraies fleurs qui fanent sitôt fécondées. Inégalées au niveau de la densité et de la durée, elles arrivent à recouvrir entièrement l’arbuste et à cacher feuilles et branches.
 
 
Il y a un petit bémol à ce tableau féerique. Lorsque votre cornouiller est issu de semis. Vous devrez alors attendre parfois plus de 10 ans pour enfin apprécier la première floraison ! Sachez en revanche que les plantes greffées fleurissent en 2 ou 3 ans. Il est donc utile de pouvoir reconnaître le point de greffe, cette petite boursouflure sur le tronc. A bon entendeur…
 
 
A l’automne, le feuillage prend le dessus. Une parure flamboyante rouge vif. En commençant par un rouge vineux pour s’éclaircir peu à peu en des tons écarlates puis orangés souvent mêlés de rose. Sachez que l’intensité des couleurs diffère selon les variétés et le sol.
 
 
La Libre, Momento, Dehors, cornus kousa, cornouiller, fleursLes fruits
 
On connaît peu ces fruits charnus de 2 cm de diamètre au look de fraise ou de framboise. Au bout d’un long pédoncule, ils se balancent dès la fin de l’été aux branches du Cornus kousa. On appelle ces fruits des drupes, cornouilles ou cornioles. Comestibles comme toutes les cornouilles, légèrement sucrés, mais assez fades, voire même insipides, ils sont néanmoins appréciés en Chine. Pour les sirops couleur grenadine et les confitures. Chez nous, leur rôle est plutôt décoratif. Cela dit, les oiseaux et les écureuils en sont friands.
 
 
Ph.: MNC & MPV

Commentaires

Est ce que l'on oeut faire de la confiture avec ce fruit ?

Écrit par : Jean-Claude | 16/09/2012

Bonjour Jean-Claude!
Désolées de répondre si tard mais votre commentaire nous a échappé. Il est peut-être encore temps.Comme indiqué dans l'article, les fruits sont théoriquement comestibles. En Chine on en fait de la confiture. mais il parait que cela ne "casse" rien. Je n'ai d'ailleurs pas trouvé de recettes à vous transmettre.
Bonne chance si vous vous risquez!

Écrit par : les Marie | 15/10/2012

Les commentaires sont fermés.