Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/06/2012

Fête jardinière à l’Enclos

La Libre, Momento, Dehors, jardin de l'enclos, auriculeLe jardin de l’Enclos est un lieu magique créé par un formidable duo de paysagistes. Il ouvre ses portes et met à l’honneur l’auricule ou “oreille d’ours”, une bien jolie primevère.

En balade: Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans


AVANT LES VACANCES, voici la 7e édition des Journées des plantes et des jardins organisée à Sberchamps par les propriétaires du jardin de l’Enclos, Chantal et Philippe Charpentier, d’une part, et les architectes paysagistes Brigitte de Villenfagne et Michaël de Villegas, d’autre part. Pendant deux jours, ils accueillent des pépiniéristes spécialisés, des collectionneurs et des passionnés du jardin emportant les uns leurs plus beaux végétaux, les autres leurs découvertes de charme.
 
 
Autour d’une ancienne maison de pierre typiquement ardennaise, 30 ares de jardin sont le décor de cette manifestation. Créée en 2000 par Brigitte et son fils Michaël et divisée en plusieurs terrasses, elle accueille plus de 600 roses installées parmi les plantes vivaces et les arbustes. Les préférées de Brigitte, comme Rosa ‘Amber Queen’, ‘Graham Thomas’ ou ‘Lavender Dream’, mais aussi des roses allemandes bien robustes. Il ne faut pas oublier que, dans la région, les hivers sont froids et que l’altitude culmine parfois à plus de 500 m.
 
 
Les plantes vivaces, “une affaire de femme” comme Brigitte se plaît à le dire, comptent des géraniums, aconits, phlox, Kniphofia à la longue floraison et des heuchères aux multiples feuillages colorés. Le tout dans une harmonie de bleu et de rose mêlés au jaune. Michaël a, comme d’habitude, signé le plan et dessiné les lignes. Dans la plus pure tradition anglaise, il a imaginé des ouvertures vers le paysage environnant, permettant d’agrandir les perspectives. Maintes fois photographié, le petit portillon en bois coincé entre les haies, et coiffé de deux immenses érables, capte le regard et l’emmène vagabonder vers les prairies voisines.
 
C’est dans ce cadre de rêve que chaque dernier week-end de juin, une expo-vente de plantes rares et de collection attire désormais les différents métiers du jardin venus des quatre coins de la Belgique, de France, des Pays-Bas et de Grande-Bretagne. De quoi se faire plaisir avant les vacances.
 
Cette fois, quelque 60 spécialistes répondent présent, dont un prestigieux invité d’honneur : les pépinières anglaises Drointon Nurseries primées par une médaille d’or de la célèbre Royal Horticultural Society pour sa collection de 850 variétés de primevères auricules.
 
 
La Libre, Momento, Dehors, jardin de l'enclos, auriculeSurprenantes auricules
Il y eut une époque où la beauté raffinée de certaines primevères, les Primula auricula, déchaînait les passions. Dès le XVIsiècle, des collectionneurs flamands, anglais et français rivalisaient d’enthousiasme et de folie. Un siècle plus tard, pour mieux les admirer, on les mettait en scène sur d’élégantes étagères enveloppées de velours sombre et encadrées de miroir. De véritables petits théâtres mobiles déplacés de ville en ville et de foire en kermesse. Dès le XIXe, les hybridations allaient bon train et les nouveautés aux couleurs “peps” envahissaient le marché. En revanche, aujourd’hui, elles sont pratiquement tombées dans l’oubli, sauf outre-Manche. Grâce à certains pépiniéristes comme Drointon, ces petits bijoux sont réhabilités.
 
 
Ph.: MNC & MPV

Les commentaires sont fermés.