Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/06/2012

Visites guidées

La Libre, Momento, guides touristiquesL’école est finie, les places assises dans les transports en commun ne sont plus aussi rares : ça sent les vacances. Si l’on en profitera sans aucun doute pour se reposer, on n’oubliera pas non plus de visiter, ici ou ailleurs, et pour être sûr de ne rien manquer, le vacancier fait appel aux guides touristiques. Comme chaque année, à pareille époque, ce type d’ouvrages pullule en tête de gondole. Petite sélection.


New York en panoramique
Petit pop-up panoramique, léger comme un rêve longtemps caressé, New York s’ouvre au lecteur, de la statue de la Liberté au Grand Central Terminal, en passant par le pont de Brooklyn inauguré en 1883, et alors plus long pont suspendu au monde. Escale aura également été faite au Flatiron Building et son élégante forme triangulaire, ou au Macy’s, le plus grand magasin new-yorkais qui compte pas moins de dix étages. Recto verso, le guide raconte aussi la cathédrale Saint-Patrick, au pied des gratte-ciel de la 5e Avenue, l’opulence de l’hôtel Plaza, les 340 hectares de Central Park ou la modernité du Guggenheim. Les grands classiques, en quelque sorte, réunis dans un ouvrage qui séduit surtout pour son aspect graphique et sa présentation en boîtier carré, en carton petit format. Chaque livre de la collection, qui se déplie en format panoramique, en théâtre ou en farandole, explore une grande ville du monde en 12 lieux emblématiques dessinés par la talentueuse Sarah McMenemy, très ligne claire. (L. B.)
Petit pop-up panoramique, New York, Sarah McMenemy, Casterman (30 pp., env. 7 €).


La Libre, Momento, guides touristiquesImpériale et vibrante
Entre Berlin, Montréal & Québec ou Istanbul, les trois derniers livres parus dans la collection city guides itinéraires magnifiée par le regard de grands auteurs de bande dessinée, l’ancienne Byzance a retenu notre attention tant la ville regorge de secrets, tant aussi les illustrations limpides de François Place, qui vient d’être primé au salon du livre jeunesse de Bologne, méritent qu’on s’y attarde. Telle, sur une double page, cette Mosquée Bleue construite comme la Mecque ou l’incroyable palais de Topkapi dont les cours intérieures racontent la vie du harem aux temps des Sultans. Mais aussi, en pleine rue commerçante animée jusque minuit, le tram Taksim et le quartier bobo de Cihangir. Sans oublier la traversée du Bosphore. Istanbul se dévoile donc à travers dix itinéraires imaginés par Jean-Bernard Carillet, journaliste-voyageur et auteur de nombreux guides sur la Turquie. Impériale et populaire, assoupie et vibrionnante, la ville y apparaît au fil des pages et des eaux turquoise du Bosphore. Un très beau cahier graphique termine l’ouvrage. (L.B.)
Istanbul, Itinéraires, François Place et Jean-Bernard Carillet, Casterman, 166 pp., env. 16 €.


La Libre, Momento, guides touristiquesParis historique, quartier par quartier
Mieux connaître le passé pour comprendre le présent… Air connu à fredonner tout au long des 9 parcours historiques proposés dans “Promenons-nous à Paris”. Que l’on opte pour Versailles et ses jardins, d’une distance de 4,7 kilomètres, le Marais au XVIIe ou Montmartre au tournant du XXe siècle, on pourra toujours partager la promenade en famille et profiter des diverses accroches du guide. Toujours apprécié des enfants, le quartier de Montmartre est ici bien détaillé, que l’on raconte l’histoire du Lapin agile, anciennement “Cabaret des assassins”, célèbre bistrot d’artistes fréquenté, entre autres, par la bande à Picasso, des vignes du Montmartre ou de l’incontournable Sacré-Cœur, on suivra le guide, pas à pas, pour tout savoir sur ce quartier toujours animé, sans se laisser décourager par le texte, long mais nourri. La promenade bourse-opéra, agrémentée d’un plan lisible, raconte, quant à elle, le Paris de l’argent et des plaisirs, tandis qu’au Louvre, on participe au jeu de piste proposé dans la cour carrée. (L.B.)
Promenons-nous à Paris, Sylvie Dodeller et Pascale Bougeault, 143 pp., env. 12 €. Dès 9 ans.


La Libre, Momento, guides touristiquesBruxelles racontée à travers ses monuments
C’est souvent lorsque l’on fait visiter sa propre ville, aux amis ou aux enfants, que l’on découvre l’ampleur de notre ignorance. Pour y remédier, voici “Ces monuments qui racontent Bruxelles du Moyen Age au XXIe siècle”, un guide stylé et classique, publié sur papier à épais grammage, qui part de la première enceinte pour nous mener aux lieux de culture tels que le Théâtre national et le KVS, intelligemment réunis en un même chapitre, puisque ces deux institutions multiplient les collaborations, comme le festival “Toernee general”, pour faire tomber les barrières linguistiques. Contraste entre la façade transparente de l’un et le style néo-renaissance flamand du KVS, néanmoins d’une grande modernité intra-muros. Entre-temps, le visiteur sera passé par les fleurons de notre architecture tels que le Musée Horta, l’Old England ou la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule dont la construction a demandé 265 années. Un guide didactique aux illustrations raffinées. A laisser traîner sur la table du salon plutôt qu’au fond de la poche. (L.B.)
Ces monuments qui racontent Bruxelles, du Moyen Age au XXIe siècle, Laurence Bragard et Régis Duqué, ill. Jean-François Vallée, éd. Les beaux jours, 62 pp., env. 12 €.


La Libre, Momento, guides touristiquesPlongée au cœur de Bruxelles
Aux environs des XIe et XIIe siècles, la “plus belle place du monde”, selon Victor Hugo, était un marécage entouré de bancs de sable dont le lit fut asséché pour voir s’ériger les premiers bâtiments. La Grand-Place de Bruxelles a ensuite connu des siècles d’évolutions. Les pavés d’origine se trouvent ainsi aujourd’hui à une profondeur d’environ un mètre vingt. Outre des données historiques, le guide “Zoom sur la Grand-Place de Bruxelles” répertorie les maisons qui l’encerclent, pour la plupart reconstruites ou rénovées après le bombardement de 1695. On apprend, par exemple, que La Maison des Brasseurs, qui s’est d’abord appelée La Colline, puis L’Arbre d’Or, fut le siège de la corporation des tanneurs, puis des tapissiers, avant d’abriter les brasseurs. Ou encore que les sculptures ornant la Maison du Roi ont pour but de représenter l’histoire du bâtiment à travers les souverains qu’il vit défiler. Sur cette même façade, un personnage retient l’attention : il tient une broche garnie d’un poulet. Il s’agirait là d’un clin d’œil humoristique aux Bruxellois, surnommés “kiekenfretters” (“bouffeurs de poulet”). Plus de révélations encore, et des bonnes adresses, dans ce guide bien fait qui n’oublie jamais d’illustrer son propos. (P.H.)
Zoom sur la Grand-Place de Bruxelles, éd. De Rouck, 112 pp., env. 5 €.


La Libre, Momento, guides touristiquesVillage, mon beau village
Pont-lavoir, grotte artificielle, vestiges de château, chapelle, potale, voilà le genre de découvertes que l’on peut faire au cœur des villages wallons. L’association “Les Plus Beaux Villages de Wallonie” a regroupé 24 lieux d’exception dans un guide officiel. D’Aubechies à Olne, en passant par Lompret ou Torgny, c’est certain, la Wallonie ne manque pas d’attraits. Ce guide, agrémenté de photos, nous emmène de lieu en lieu, à la découverte d’une Wallonie encore rurale. Pour chacune des 24 bourgades sélectionnées, une description, un petit bout d’histoire, un focus sur le patrimoine, mais aussi, et surtout, la suggestion d’une promenade-découverte balisée pour ne rien rater de la richesse du patelin. Sans oublier les informations pratiques qui vous indiqueront les sites et monuments classés, les fêtes locales ou encore les restaurants et hébergements. Avec ce guide en poche, impossible de se retrouver dans l’un des beaux villages du sud du pays sans savoir qu’y voir ou qu’y faire. (P.H.)
Guide des Plus Beaux Villages de Wallonie (Belgique), Les Plus Beaux Villages de Wallonie asbl, éd. De Rouck, 160 pp., env. 17 €.


La Libre, Momento, guides touristiquesTous en selle !
L’été est la période idéale pour sillonner la Belgique en pédalant. Pour satisfaire les amateurs de vélo, le “Guide des balades à vélo en famille” propose 30 circuits répartis en cinq thématiques : au fil de l’eau, à la campagne, en forêt, en ville, à la mer. Chaque itinéraire présente la longueur et le temps du parcours, ainsi que sa difficulté (facile, moyen ou difficile), et le type de vélo adapté (classique, trekking, tout terrain). Une représentation du dénivelé permet, en outre, de repérer les difficultés en un coup d’œil. Mais ce guide ne s’arrête pas aux parcours, il propose également, pour chaque balade, des escales culturelles ou gourmandes, histoire de mettre son excursion à profit. De la côte belge à la province du Luxembourg, en passant par Bruxelles, chaque itinéraire invite à découvrir faune, flore, musée, restaurant, chocolaterie, thermes, parc récréatif, etc. Une manière de convaincre le dernier membre de la famille récalcitrant au deux-roues ? (P.H.)
Guide des balades à vélo en famille (Belgique), Pierre Pauquay, éd. De Rouck, 144 pp., env. 17 €.


La Libre, Momento, guides touristiquesParé pour la Terre Sainte
On l’attendait depuis longtemps. Quinze ans, pour être exact. Il est vrai que la région a connu quelques heures sombres jusqu’il y a peu… Des temps troubles et agités qui ont découragé bon nombre de touristes de s’y rendre. Depuis quelques semaines, un guide du Routard “Israël/Palestine” (2012/2013) est disponible dans toutes les bonnes librairies. Un guide entièrement refait à neuf, riche en bonnes adresses et en conseils pratiques, qui devrait ravir les voyageurs désireux de découvrir cette Terre Sainte, si riche et si convoitée.
Tous les sites importants d’Israël et des territoires palestiniens sont présents dans le guide. Chacun y trouvera son compte, quelle que soit sa manière de voyager, et le sens donné à ce voyage. On saluera l’excellent travail de documentation qui a été réalisé par les auteurs du guide pour fournir au voyageur des informations sur le contexte historique et géopolitique de la région. (G.C.)
Israël, Palestine, Le guide du Routard, éd. Hachette, 432 pp., env. 14,95 €.

Les commentaires sont fermés.