Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/08/2012

Mythe d’un grimpeur fou

Alice Dive


La vie est ainsi faite. Que voulez-vous ? Pendant que certains s’acharnent au boulot par passion, d’autres s’acharnent en vacances par élan de déraison. C’est ainsi que vous apprenez, en rentrant le soir à la maison, que votre père, frère, oncle, cousin ou autre voisin déjanté a courageusement décidé tatatam... d’escalader le mont Ventoux. Rires. Silence. Rires. Faut-il s’en étonner ?
 
Depuis qu’Eddy Merckx a déclaré, la semaine dernière à Londres, après trois jours de périple à vélo pour rallier la capitale britannique, que, je cite ,“ce qu’il venait d’accomplir était loin d’être aussi ardu que de grimper le mont Ventoux”, nombreux d’entre les hommes – mais pas seulement, certaines femmes aussi –, emportés ou réveillés par un regain de testostérone, se sont senti l’âme d’un “Cannibale” pour se lancer ce défi complètement fou.
 
Petit rappel, tout de même. Implanté près de Carpentras, le mont Ventoux occupe une surface de 25 kilomètres de long sur 15 de large. Dominant du haut de ses 1912 mètres toute la Provence, le célèbre mont est un site naturel d’exception, riche d’un remarquable fond floristique et faunistique.
 
Ceci étant, Messieurs les lecteurs, à quel profil de “grimpeur” pensez-vous appartenir ? Il y a :
- le quinqua sportif et réfléchi : celui qui s’est entraîné dur tous les week-ends pendant des mois, qui a étudié les 25 kilomètres de côte dans tous ses moindres coins et recoins et qui, forcément, envisage l’ascension en toute sérénité.
- le quadra super équipé mais pas sportif : celui qui n’a pas hésité à mettre la main au portefeuille pour acheter le matériel le plus “high-tech” possible mais qui, malheureusement, se rend compte, bien avant la stèle de Tom Simpson, qu’il n’a plus la forme...
- enfin, le jeune de préférence sportif : celui qui a l’âge de ses artères et qui, que ce soit au départ de Bédoin, Malaucène ou Sault, y arrivera plus ou moins aisément. Faites votre choix.

Les commentaires sont fermés.