Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

15/09/2012

Les courges de A à Z

La Libre, Momento, Dehors, courgesAu potager, c’est bientôt la fête des cucurbitacées si faciles à vivre, colorées et dodues. L’effervescence dans quelques villages de Wallonie, comme à Antoing.

Reines du potager: Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans


IL N’EST PAS TROP TÔT pour en parler. Leur popularité ne tient pas qu’à Halloween, Thanksgiving ou Cendrillon. Dès le mois de septembre, les citrouilles se dorent encore un peu sous le soleil et s’apprêtent bientôt à être récoltées pour être soit dégustées, soit conservées.
 
 
Avec le maïs et le haricot, le potiron était la base de l’alimentation de nombreuses civilisations précolombiennes. Sans doute, Christophe Colomb en a-t-il ramené dans les cales de son navire. En tout cas, il a pu tester ses exceptionnelles capacités de conservation. Géant et généreux, le potiron se prête à beaucoup de préparations culinaires, potages, purées et gratins. Les graines légèrement grillées sont à croquer. Comme des amandes.
 
Tout est XXL chez le potiron. A titre d’exemple, l’embonpoint de la variété ‘Atlantic Giant’, toujours gagnant. Parfois près de 300 kg. Les vigoureuses tiges herbacées atteignent plusieurs mètres en un an. 4 à 5 m de long. On dit alors d’elles qu’elles sont coureuses. Les feuilles sont assez imposantes et les fruits – oui, il s’agit bien d’un légume-fruit -, plus ou moins gros, ont des formes différentes. Ovoïdes, ronds, comme un turban ou une toupie. Leurs couleurs varient du jaune au vert et gris bleu, en passant par l’orange et le rouge. Leur peau est lisse, craquelée ou bizarrement verruqueuse, voire galeuse.
 
A la portée de tous, les courges sont semées en mai dans un pot ou en pleine terre quand celle-ci est doucement réchauffée. Elles apprécient un sol riche en matières organiques. Donnez-leur du soleil et de l’eau pendant la période de croissance et laissez-leur suffisamment de place, elles ont un tempérament conquérant. 1 m sur 1 m, strict minimum. Si elles dépassent les limites, n’hésitez pas à les tailler pour les contenir. Rien de mieux qu’un tas de compost qu’elles se feront un plaisir de coloniser.
 
La récolte commence généralement en septembre-octobre, avant les gelées, quand les courges sont à pleine maturité – après au moins quatre mois de végétation – et que leur feuillage dessèche et jaunit. Pas trop de hâte, un ramassage précoce peut nuire à la conservation. Lorsque les journées sont encore ensoleillées, l’idéal est de les laisser sur place prendre une certaine maturité et en veillant à les isoler du sol par un paillis ou une tuile plate. L’écorce devient dure, le pédoncule sec et liégeux. Gardez-le, elles conserveront beaucoup mieux. Attention à ne pas les blesser lors de la récolte, le moindre coup est mortel, une porte ouverte à la pourriture. Conservées dans un endroit sec, sans se toucher, quelques-unes tiennent presque 6 mois.
 
 
Il est difficile de s’y retrouver parmi les multiples variétés. Les confusions sont fréquentes chez le jardinier, le cuisinier et le botaniste. Même le cucurbitophile y perd son latin. Généralement, on définit trois espèces de Cucurbita. La C. maxima avec le véritable potiron et le potimarron, la C. pepo avec la citrouille proprement dite, la courgette et le pâtisson, et la C. moschata qui rassemble les courges musquées comme l’excellente ‘Butternut’.
 
 
Portraits de cucurbitacées
 
Le giraumon a une forme des plus curieuses. Un turban ou bonnet de turc y coiffe le fruit. Parfois, il revêt même une robe galeuse recouverte d’excroissances. Le potimarron, appelé pain des pauvres, est une variété japonaise rouge orangé à chair jaune assez sucrée. Ressemblant à une grosse toupie, son goût s’améliore avec le temps de conservation. Le seul hic est le découpage. Assez dur. Le pâtisson tout aplati ressemble à un bonnet, généralement blanc. A consommer jeune de préférence. On l’appelle aussi artichaut de Jérusalem. La courge ‘De Siam’ au look de pastèque, verte marbrée de crème, a une chair agréable, blanche et filamenteuse. Quant à ‘Butternut’, c’est un vrai délice. Son fruit en forme de poire couleur ocre renferme une chair beurrée, sucrée et parfumée. ‘Patidou’ ou ‘Sweet Dumpling’ tient une place de choix dans notre cœur et dans notre potager. Un élégant petit fruit ivoire rayé de vert à l’étonnante saveur de châtaigne. On le cuit comme ‘Butternut’, sans l’éplucher, puis, on le coupe en deux et on l’évide avec une cuillère. Un régal, tout simplement !
 
 
Ph.: François Vercruysse

16:51 Publié dans Dehors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, dehors, courges | |

Les commentaires sont fermés.