Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/09/2012

Les Celliers de Meknès

La Libre, Momento, Papilles, Vins, MeknèsLes Celliers de Meknès représentent le “porte-drapeau” de la vitiviniculture marocaine. Ils exploitent plus de 2 000 hectares de vignes, soit cinq domaines viticoles.

Mise en bouteille: Baudouin Havaux


L’AVENTURE VITIVINICOLE de Brahim Zniber démarre en 1956, au pied des montagnes de l’Atlas. Aujourd’hui, soit un peu plus d’un demi-siècle plus tard, les Celliers de Meknès, enseigne phare du groupe ainsi créé, représentent le “porte-drapeau” de la vitiviniculture marocaine. Le groupe n’était pas le premier à planter de la vigne au Maroc. En effet, les Phéniciens, les Carthaginois, puis les Romains ont implanté dans cette partie du bassin méditerranéen les cultures de la vigne et de l’olivier, témoignant en cela de la parfaite situation, tant climatique que géographique, de cette partie du Maroc, appelée à l’époque “Maurétanie Tingitane”. Plus tard, la période du protectorat français a également largement contribué à développer la culture de la vigne et du vin dans cette région.
 
A cette époque, Brahim Zniber a bénéficié d’un crédit pour acheter la propriété d’un vieux colonel français qui faisait de l’élevage de chevaux et vivait dans une cabane sur son terrain. Il y planta des oliviers, de la vigne et installa le matériel nécessaire à la vinification.
 
D’une superficie de 740 ha, le domaine Aït Harzallah a fait l’objet d’une longue et difficile mise en valeur avant de devenir cette superbe exploitation. En procédant à l’acquisition de domaines situés dans cette région, il affirmait sa farouche volonté de redonner aux vins marocains leurs lettres de noblesse après les années de déclin des années 1960-1970. L’ensoleillement, l’altitude (environ 700 mètres) ainsi que les températures relativement clémentes font de la région de Meknès la capitale vitivinicole du Maroc; elle représente à elle seule plus de 70 % de la production nationale.
 
Aujourd’hui, les Celliers de Meknès exploitent plus de 2 000 hectares de vignes, soit cinq domaines viticoles répartis sur les trois plus prestigieuses appellations du Maroc : l’AOG Guerrouane, l’AOG Béni M’tir et la seule AOC du pays, les Coteaux de l’Atlas, dont les meilleures parcelles ont bénéficié d’un classement en premier cru.
 
Avec prés de 30 millions de bouteilles produites annuellement, les Celliers de Meknès nourrissent l’ambition de voir les vins marocains présents sur toutes les tables à travers le monde. Pour ce faire, ils parient sur l’authenticité, l’originalité et, surtout, la qualité des produits ainsi élaborés.
 
En juin 2004, avec l’inauguration du premier Château marocain, Château Roslane, l’histoire vitivinicole marocaine franchissait un cap qualitatif supplémentaire. Les installations de vinification bénéficient d’une cuverie en inox thermo-régulée, de tables de tris pour la réception de la vendange, de pressoirs pneumatiques de dernière génération et des dernières technologies tant en matière d’embouteillage qu’en matière de traitement et de filtration des vins.
 
Le Château Roslane comprend également des chais d’élevage enterrés (températures et hygrométrie contrôlés) d’une capacité de 3 000 fûts de chêne et de 3 millions de bouteilles…
 
En 2011, sont nées les premières “bulles marocaines”, grâce à l’élaboration par les œnologues des Celliers de Meknès de la première “Méthode traditionnelle”, la “Perle du Sud”. Cette Cuvée pétillante et festive sera officiellement catégorisée en “Crémant de l’Atlas”. Conséquence de cette politique de qualité, les vins des Celliers de Meknès sont aujourd’hui reconnus tant au niveau national, où le domaine détient plus de 80 % de parts de marché, qu’international où il exporte près de deux millions de bouteilles.
 

Envie d’une escapade œnologique au Maroc ?
 
“Vigne Bladi”, la route des vins du Maroc, propose plusieurs circuits (courts/moyens/plus longs; d’un long week-end à une dizaine de jours) pour découvrir les vignobles du Maroc. Le programme comprend les visites des différents terroirs et des caves, ainsi que les dégustations et repas authentiques dans les vignes. Une initiation à la dégustation, accompagnée de la remise d’un “diplôme” en fin de circuit, et un concours de dégustation à l’aveugle sont également prévus. De retour en Belgique, les meilleures bouteilles que vous avez découvertes vous attendent. En effet, l’organisateur de ces œno-randonnées, Abderrahim Zahid, est aussi l’importateur de référence en Belgique des vins marocains.
Plusieurs formules de confort, selon les bourses ou les envies, sont à la carte. Qu’ils soient luxueux ou plus simples, les logements seront invariablement authentiques et conviviaux.
Les formules proposées pour des groupes de +/- 20 personnes sont “tout compris” (vol au départ de Bruxelles et retour + autocar climatisé confortable + logements + repas + visites guidées dans les vignobles + dégustations de vins). Des escapades libres sont cependant possibles.
Pour plus d’informations, vous pouvez prendre contact par mail : cmvcatherine@skynet.be.
 
 
Ph.: AP/Reporters
 

15:25 Publié dans Papilles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, papilles, vins, meknès | |

Les commentaires sont fermés.