Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/09/2012

Villes métissées

La Libre, Momento, Sorties, DABA MarocTrop peu connu, le Maroc s’exporte chez nous, le temps de quelques mois. Au travers de ses artistes et de ses intellectuels, le pays se fait connaître sur nos scènes, sur nos écrans, dans nos lieux. Grâce à la saison artistique et citoyenne de “DABA Maroc”.

Al. D.


PLUS QUE LES ANNÉES PRÉCÉDENTES, 2012 est une année particulière pour le Maroc. Une période au cours de laquelle ce pays a envoyé, à maintes reprises, des messages de modernité et de progrès à destination des citoyens du monde entier. Il a été amené à faire des choix sociétaux – bons et moins bons – dans un contexte régional et international marqué par un retour aux archaïsmes, un repli sur soi et, très souvent, une atteinte aux valeurs de progrès, de modernité et de démocratie.
 
C’est dans ce contexte précis que le royaume du Maroc a été choisi, à l’initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles, comme invité d’honneur de la saison culturelle 2012. Le principe consiste à accueillir des artistes d’un pays chez nous, afin qu’ils présentent un visage inédit de leurs richesses culturelles contemporaines.
 
“DABA Maroc” s’ouvrira ainsi officiellement ce mercredi 3 octobre 2012. Cette saison dite “artistique et citoyenne” se déploiera sur tout le territoire de Wallonie et de Bruxelles, à Charleroi, Mons, Liège, Namur, Tournai, Bruxelles, mais aussi en Flandre, à Anvers, Gand et Malines.
 
Concrètement, il s’agit d’une manifestation de grande ampleur regroupant pas moins de soixante propositions artistiques et de 150 artistes marocains de toutes disciplines. Musique, danse, théâtre, littérature, arts visuels, poésie, cinéma, débats... l’événement entend contribuer à la découverte des ces villes métissées si peu connues, voire carrément inconnues. “Les conversations que nous avons eues avec les artistes invités ont mis en évidence quelques mots clés porteurs d’enjeux signifiants. Ils forment l’architecture implicite du projet, ils sont aussi, et c’est là le sens profond et fort de la rencontre, en résonance avec nos préoccupations ici : citoyenneté, espace public, mémoire et réflexion à propos du présent”, déclare Fabienne Verstraeten, commissaire de “DABA Maroc” et directrice des Halles de Schaerbeek. Car, soulignons-le, c’est bien le présent qui est au centre du projet. En darija, le parler populaire et la langue du quotidien, “DABA” signifie “maintenant”. L’idée est ainsi d’insister sur le moment présent et sur la modernité culturelle et artistique du Maroc d’aujourd’hui, tout en privilégiant les pratiques indépendantes et citoyennes.
 
Enfin, qualifier “DABA Maroc” de “saison artistique et citoyenne” répond à une réalité profonde, car tous les artistes invités participent à la construction de la citoyenneté. Quatre projets majeurs citoyens sont ainsi bâtis autour de résidences et d’échanges entre le Maroc et la Belgique.
 
“DABA Maroc” suit la ligne déjà tracée par Wallonie-Bruxelles international avec d’autres partenaires comme le Sénégal, le Burkina Faso, le Bénin, la République démocratique du Congo ou la Palestine. Ce mercredi 3 octobre, aux Halles de Schaerbeek, trois grandes voix féminines dérouleront leur chant en guise d’ouverture : Françoise Atlan, Touria Hadraoui et Chérifa.
 
“DABA Maroc”, d’oct 2012 à janv 2013, partout en Wallonie et à Bruxelles. Voir notre supplément Culture spécial “DABA Maroc” dans “La Libre Belgique” de ce mercredi 3 octobre. Infos  : www.dabamaroc.com
 
 
Ph.: DABA Maroc - Mhamed Saadi

15:00 Publié dans Sorties | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, sorties, daba maroc | |

Les commentaires sont fermés.