Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/10/2012

Mort à Venise !

La Libre, Momento, Papilles, bonnes adresses, restaurants, Venise, LaguneVenise est une splendeur envahie de touristes… Pas facile dès lors d’y dénicher de bons restos. Replions-nous donc sur les îles de sa Lagune, où l’on se régalera à moindre prix.

Mise en bouche dans la Lagune: Laura Centrella et Hubert Heyrendt


Lido de Venise : Trattoria Africa

Le Lido est la station balnéaire de Venise, proposant une ambiance très différente avec ses villas Liberty, ses voitures et sa Mostra del Cinema. A côté de restos chics comme “Le quattro fontane”, on trouve quelques bonnes petites trattorie. On retiendra, par exemple, l’“Africa”, où l’on déguste une cuisine vénitienne classique mais bien faite et à des prix très corrects. Au menu, seppie in umido (seiches à l’encre et polenta, 9 €), tortellini in brodo (5 €) ou encore des raviolis mozzarella et poire, sauce au beurre. La sopressa, saucisson typique de Venise ressemblant un peu à une Morteau, est un poil salée mais très savoureuse avec ses lentilles. Tandis que la torta della Nonna (6 €) aux pignons de pin y est absolument divine.
9, via Lazzaro Mocenigo, 30126 Lido di Venezia. Tél. : +39.041.526.01.86. Fermé le mardi


Saint-Erasme : Orto di Venezia

Ile nourricière des Vénitiens, Saint-Erasme était autrefois entièrement dévolue à l’agriculture. Mais les jardins tendent à disparaître, tout comme la vigne, pourtant présente depuis le XVIe siècle. Depuis 2003, un Français, Michel Thoulouze, remet cependant la viticulture au goût du jour et produit l’un des deux seuls vins de la Lagune (le second, encore plus confidentiel, est celui du “Venissa” à Mazzorbo). Pour l’aider, il a fait appel à des spécialistes de Bourgogne et de Crozes-Hermitage, qui ont sélectionné trois cépages, la malvasia istriana locale (60 %), le vermentino (30 %) et le  fiano d’Avellino (10 %), pour constituer un assemblage harmonieux. Ce blanc frais et minéral, intelligemment appelé “Orto di Venezia” (jardin de Venise, le surnom de Saint-Erasme), se retrouve sur les bonnes tables vénitiennes mais aussi chez Anne-Sophie Pic ou Alain Ducasse.
1, via delle Motte, 30141 Saint-Erasme. Rens. : www.ortodivenezia.com 25 € la bouteille à la propriété.


La Libre, Momento, Papilles, bonnes adresses, restaurants, Venise, LaguneLes Vignoles : Trattoria alle Vignole

Ile méconnue de moins de 70 ha, les Vignoles sont occupées par des champs et une base militaire. Les Vénitiens y viennent en bateau l’été pour manger dans une excellente guinguette gérée depuis plus d’un siècle par la famille Vianello. L’endroit est bucolique et l’on est très loin du luxe vénitien… D’ailleurs, il n’y a pas de carte mais quelques plats du jour et des cicchetti (tapas vénitiens). Ce soir-là, on mangeait un risotto aux gambas et courgettes (24 €/2 pers.) crémeux à souhait, et du turbot cuisiné au four au vin blanc, pommes de terre, tomates cerises, olives noires et câpres (50 €/2 pers.). C’est très copieux, extrêmement savoureux et tout est ultrafrais ! Le week-end, l’ambiance y est plus festive car la musique est de la partie…
12, Isola Vignole, Venise. Rens. : +39 041.528.97.07 ou www.trattoriaallevignole.com Ouvert de début avril au 30 septembre sauf lundi.


Burano : Riva Rosa

Avec ses maisons aux couleurs vives alignées le long de ses quelques canaux, Burano, île de la dentelle et des biscuits (essi et bussolai), est l’une des îles les plus charmantes de la Lagune. A côté d’institutions comme “Da Romano” ou la trattoria “Gatto nero”, “Riva Rosa” fait figure de petit nouveau, avec sa déco plus moderne façon campagnard chic. Ici, on mange un classique de l’île, le crémeux risotto de go (16 €), réalisé avec un bouillon à base de go, poisson très épineux qui se cache dans les eaux boueuses de la Lagune. Tandis que l’excellent gran fritto (25 €), friture de poissons du jour, est servi avec de la polenta blanche typiquement vénitienne. En dessert (7 €), on choisit entre de délicieux essi servis avec un sabayon au marsala un peu trop sucré ou une bonne tarte maison aux amandes.
296, via San Mauro, 30142 Burano. Rens. : +39.041.730850 ou www.rivarosa.it Ouvert de 12 à 16 heures; le soir sur réservation. Fermé le mercredi.


Mazzorbo : Venissa

Séparée de Burano par un petit pont, Mazzorbo est une île où l’on ne va jamais. Sinon pour ses restaurants et notamment le fantastique “Venissa”. Depuis trois ans, la chef Paola Budel y pratique une cuisine vénitienne ouverte aux influences internationales. Une cuisine intelligente où le raffinement n’a pas besoin d’atours tape-à-l’œil. A l’image de ce fantastique carpaccio de bar en bouillon de cèpes à l’huile d’olive ou de ces savoureuses bavette de kamut, sardines et jeunes oignons de Cavalino, qui revisitent tout en fraîcheur les classiques bigoli in salsa vénitiens. Le menu dégustation 7 serv. a son prix (95 €) mais tout est succulent et à base des meilleurs produits de la Lagune. Bref, “Venissa” est sans conteste l’une des plus belles tables d’Italie !
3, fondamenta Santa Caterina, 30170 Isola di Mazzorbo. Rens. : www.venissa.it ou +39.041.527.22.81. Fermé le lundi.


Torcello : Locanda Cipriani 

Située au nord de Burano, Torcello, autrefois l’île la plus riche de la Lagune, est surtout connue des touristes pour la cathédrale Santa Maria Assunta, splendeur du VIIe siècle dont les mosaïques romano-byzantines laissent un souvenir impérissable. Mais aussi pour la “Locanda Cipriani”, créée en 1934 trois ans après l’ouverture du célèbre “Harry’s Bar”, institution vénitienne à laquelle sont associées deux préparations mondialement connues : le cocktail “Bellini” (prosecco-jus de pêche blanche) et le carpaccio, inventé en 1950 en hommage au peintre Vittore Carpaccio (1460-1526), resté célèbre pour ses rouges. L’auberge “Locanda” (où l’on peut également dormir) est certainement l’adresse la moins luxueuse de l’empire Cipriani, qui possède également un palace à son nom sur l’île vénitienne de la Giudecca.
29, piazza Santa Fosca, 30142 Torcello. Rens. : +39.041.73.01.50 ou www.locandacipriani.com


La Libre, Momento, Papilles, bonnes adresses, restaurants, Venise, LaguneMurano : Busa alla Torre

Quartier des verriers, Murano est très proche de Venise et est donc l’une des îles les plus fréquentées. On y trouve de nombreux restos, dont cette petite trattoria qui jouit d’une belle terrasse ombragée. On y déguste les traditionnels spaghetti alla busara (13,50 €) aux langoustines ultrafraîches et des moeche fritte (16 €), le joyau de la Lagune (photo). Il s’agit de petits crabes qui muent deux fois par an, au printemps et à l’automne. Ils sont alors mous et on les déguste entiers, simplement frits. Un vrai délice parfois hors de prix ! Mais ici l’addition reste raisonnable, jusqu’au tiramisù et à la torta maison aux pommes (4,50 €).
3, campo Santo Stefano, 30141 Murano. Tél. : +39.041739662. Fermé le soir et le lundi.


Ph.: H.H.

Les commentaires sont fermés.