Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/10/2012

Bon App !

La Libre, Momento, Papilles, applications, cuisineLa cuisine aussi est passée en mode 2.0. Après les sites, les blogs, voici les applications qui profitent du confort de lecture offert par les smartphones et, plus encore, les tablettes.

Mise en bouche: Hubert Heyrendt

ALORS QUE LES CHEFS SONT désormais des rock stars, que les émissions de cuisine pullulent à la télé ou que chacun y va de son blog pour partager ses recettes ou ses meilleures adresses, il n’y a rien de surprenant à ce que la cuisine soit déjà bien ancrée dans l’ère numérique, surtout côté anglo-saxon ! Au resto, on tombe d’ailleurs souvent sur des gourmets qui pianotent frénétiquement sur le clavier de leur téléphone. Et pas seulement pour envoyer des SMS… C’est que foodies et geeks se confondent de plus en plus, à en croire le nombre impressionnant des applications culinaires pour smartphones et tablettes.
 
Les premiers à tirer furent les sites déjà bien installés, qui ont rapidement donné accès à leurs banques de recettes via une application. Tous ou presque sont présents sur l’AppStore et/ou sur Android (*): Marmiton, 750 grammes, Goosto, Epicurious (anglophone). Tout comme la plupart des guides. Très pratique, l’app Michelin (iPhone, 7,99 €/14,99 € pour toute l’Europe) permet d’avoir en poche l’ensemble des données du guide rouge, consultables hors ligne, grâce à des recherches textuelles, géographiques, par géolocalisation ou étoiles. Tandis que le mouvement Fooding propose une belle déclinaison de son guide 2012 des restaurants de France sur iPhone, iPad et iPod Touch (2,99 €). Le célèbre guide américain Zagat, de plus en plus ouvert à l’Europe, est lui aussi depuis longtemps sur l’AppStore (gratuit). Sur le même modèle participatif, Yelp, qui a mis en place sa plate-forme belge depuis peu, est lui aussi présent gratuitement sur Apple et Android.
 
Mais la grande tendance depuis un an ou deux, c’est le plongeon des foodies dans les réseaux sociaux. L’un des plus populaires, Foursquare, permet ainsi, comme Yelp, de dire où l’on se trouve, de donner un conseil resto ou autre ou de poster une photo. Sur ce modèle, se sont développées des applications analogues comme Foodspotting ou Food Reporter. Toutes sont disponibles sur l’AppStore et Google Play.
 
Les stars de la cuisine ne sont bien évidemment pas en reste. Notamment le Britannique Jamie Oliver qui propose ainsi les très beaux Jamie’s 20 Minutes Meals (Android 5,99 €/iPhone 5,49 €) et Jamie’s Recipes (AppStore, gratuit + 1,59 € le pack de 15 recettes). Même les blogueuses françaises s’y sont mises. Notamment, la célèbre Mercotte, avec une application très visuelle qui, à travers une vingtaine de recettes, permettra de réussir ses Macarons (AppStore, 2,99 €/1,59 €).
 
Naturellement, les éditeurs ont trouvé dans les tablettes un nouveau débouché pour leurs contenus. Dans le kiosque de son iPad, on trouvera des déclinaisons numériques d’excellents magazines anglo-saxons, comme le Good Food de la BBC (3,99 € le numéro) ou le Bon Appétit américain (3,99 €), très bien mis en page, qui jouent à fond la carte de l’interactivité : jeu sur les orientations et les défilements horizontaux et verticaux, photos animées, vidéos, fenêtre pop-up… Côté francophone, le plus intéressant et le plus branché est certainement le sublime Omnivore Magazine (AppStore, gratuit), dédoublé d’un magnifique Carnet 2012 des meilleurs chefs français (cf. ci-contre). La dernière tendance, sans doute la plus intéressante, est celle des applications qui dépassent la simple numérisation du livre de cuisine pour proposer des univers visuels inédits, entièrement pensés pour la tablette ou le smartphone. Ainsi, les splendides recueils de recettes Cuisine visuelle (AppStore, 3,99 €), déclinés dans toutes les langues, qui permettront de préparer, très simplement, grâce à des photos très claires, entrées, plats, desserts ou cocktails.
 
 
Bref, l’univers numérique est riche pour les gourmets qui, dans leur sac, pourront transporter une vraie bibliothèque culinaire. Et ce, sans même parler de l’avalanche de livres numériques, de jeux culinaires et d’applications plus ou moins pratiques (timer, convertisseur de mesures…), plus ou moins loufoques (comme ce iGrill qui permet de suivre la cuisson d’une viande à distance grâce à une sonde thermique communiquant en Bluetooth avec son téléphone !). Autant de gadgets ludiques qui ont déjà fait de la tablette un outil indispensable sur le plan de travail…
 
(*) L’AppStore est le magasin en ligne d’Apple, proposant des applications pour iPad, iPhone et iPod Touch. Objectivement, beaucoup plus riche que le GooglePlay, où s’achètent les applications Android (smartphones et tablettes Samsung, entre autres).
 
 
La Libre, Momento, Papilles, applications, cuisineCarnet Omnivore 2012 (iPad, 4,99 €)
Gourmand. Plus besoin de présenter le mouvement Omnivore qui a décidé de dépoussiérer la gastronomie française en mettant en lumière la jeune cuisine. A côté d’un magazine inspirant, les troupes de Luc Dubanchet proposent également leur “Carnet 2012”, guide des meilleurs restaurants français. Où l’on croise les “influenceurs” (Michel Bras, Alain Passard…) comme les “omnivorisés”, les chefs défendus par Omnivore : Alexandre Gauthier (“La grenouillère” à La Madelaine-sous-Montreuil) ou Emmanuel Renaut (“Flocons de sel” à Megève). Mais les petits chouchous du guide sont également classés en “millésimés” (comme Romain Tischenko du “Galopin”), “défricheurs” (Alexandre Bourdas du “Sa.qua.na” à Honfleur), “iconoclastes” (Gérald Passédat du “Petit Nice” à Marseille), “urbains”, “aubergistes”, etc.
Dans tous les cas, connaissant le sérieux des gourmets d’Omnivore, on est sûr de trouver de très bonnes adresses en feuilletant ce guide qui ne joue pas la carte des classements et des hiérarchies. Et qui, de façon originale, permet de sauter d’un chef à l’autre par la magie des liens hypertextes. Pour chacun, on renseigne, en effet, son “voisin”, son “complément” et son “contraire”.
 
 
La Libre, Momento, Papilles, applications, cuisineThe Professional Chef (iPhone/iPad 39,99 €)
Bible. Voilà sans doute ce qui se fait de mieux en matière d’application culinaire ! La 9e édition du “Professional Chef”, publié par le Culinary Institute of America depuis 1970, s’offre une magnifique App grâce à la très agréable plate-forme Inkling. Equivalent du “Grand Livre de cuisine d’Alain Ducasse”, cet ouvrage anglophone complet s’adresse, en effet, aux apprentis chefs, leur offrant toutes les bases de la cuisine. Autant dire que c’est un livre vers lequel on retournera et retournera encore pour trouver une recette exacte.
Encyclopédique, “The Professionnal Chef” propose une introduction théorique (hygiène, composition d’un menu, nutrition, sécurité, équipement…), avant de passer aux choses sérieuses avec de magnifiques tables d’identification des viandes, volailles, poissons, coquillages… Suivent des chapitres consacrés aux bouillons, sauces et soupes, aux cuissons des viandes, des poissons et des légumes… Au fil des quelque 36 chapitres, c’est toute la cuisine qui est passée en revue, jusqu’aux sandwiches, charcuteries et pains… Le tout illustré à travers des centaines de recettes particulièrement claires et précises de tous horizons.
Voilà non seulement une Bible de référence, mais aussi un ouvrage multimédia complet à la navigation facile et intuitive, qui multiplie les liens hypertextes, les glossaires accessibles d’un clic en pop up, les vidéos, les galeries photos. Sans oublier des appendices bien utiles (tableaux de conversion, temps de trempage des légumes secs…). Un must !
 
 
La Libre, Momento, Papilles, applications, cuisineSpeakeasy Cocktails : Learn from the Modern Mixologists (iPad/iPhone, 7,99€)
Classe. Voilà un ouvrage indispensable (à nouveau en anglais !) pour les vrais amateurs de cocktails. Il est, en effet, signé par deux des nouveaux maîtres du cocktail, qui ont contribué à le revivifier en revenant à ses origines, en réinvestissant non seulement la déco et l’ambiance des speakeasies de la Prohibition, mais aussi en relisant les classiques. Jim Meehan est ainsi à la tête du fameux “PDT”, bar caché derrière une cabine téléphonique dans un snack à hot-dog de l’East Village. Tandis que Joseph Schwartz a ouvert le “Little Branch” dans West Village. En leur compagnie, on passe tout en revue, de l’équipement (différents shakers, mélangeurs, doseurs…) aux techniques (shaker, mélanger, écraser, garnir…), en passant par la façon de mettre sur pied son bar en réunissant les différents alcools, bitters ou mixers de base.
Après avoir parcouru les “master drinks” (collins, juleps, fizzes, Old Fashioned, sour…), les deux bartenders livrent des dizaines de recettes de cocktails triées par alcool de base (gin, brandy, whiskey, vodka, tequila…). Sans oublier des recettes plus inclassables ou de saison, comme un automnal “Sloe Gin Fizz” par exemple (sloe gin, jus de citron et simple syrup). Avec cette application en poche, on n’a plus vraiment d’excuse pour rater un “Aviation” ou un “Whiskey Sour” !
 
 
La Libre, Momento, Papilles, applications, cuisinePetit Larousse pâtissier (iPhone/iPad, 4,99 €)
Sucré. Larousse signe avec cette application une transposition à l’identique de son magnifique “Petit Larousse pâtissier” qui recense quelque 200 recettes magnifiquement illustrées et parfaitement expliquées. On voyage de la Bretagne (kouign-amann) à l’Alsace (Kouglof), en passant par les classiques (Montpensier, crème brûlée, île flottante, blanc-manger…). Les recettes sont classées en différentes catégories, mais aussi en fonction de leur temps de préparation ou sont accessibles via une série de mots clés. Tandis qu’un très utile chapitre pratique reprend toutes les bases : pâtes (brisée, sablée, feuilletée, à choux…), crèmes (pâtissière, Chiboust, Chantilly…), meringues française et italienne, glaçage au chocolat, tempérage, confitures, coulis…
Bref, un ouvrage très riche au niveau de son contenu. Mais au niveau de l’interactivité, on reste un peu sur sa faim. Larousse n’a, en effet, que peu utilisé les possibilités des livres numériques. On se retrouve donc à feuilleter ce PDF amélioré comme un vrai livre. Tout juste peut-on agrandir le texte ou la liste des ingrédients pour mieux lire. Petit gadget amusant toutefois, on peut, si on a les doigts pleins de farine, souffler sur sa tablette ou claquer des mains pour tourner les pages…
 
 
Ph.: H.H.

Les commentaires sont fermés.