Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/10/2012

L’hiver au balcon

La Libre, Momento, Dehors, balcon, terrasse, hiverTerrasses et balcons aménagés en jardin transforment la vie et peuvent être beaux, même en hiver. Tout est affaire de choix en fonction du lieu et de l’exposition.

En terrasse: Marie Noëlle Cruysmans et Marie Pascale Vasseur


QUELLE QUE SOIT LA SAISON, avant d’organiser les plantations sur une terrasse ou un balcon, il faut en avoir déterminé les caractéristiques. L’avoir en quelque sorte “habité” au préalable. Cela permet de repérer les zones ensoleillées et celles plus ombragées. Les “nids” et couloirs à courants d’air. Les coins difficiles. Car les plantes ont leurs habitudes et ne se mettent pas n’importe où. Certaines refusent de s’épanouir dans de mauvaises conditions, alors que d’autres savent profiter sans compter du peu qu’on leur donne. Dès lors, renseignez-vous auprès des professionnels avant d’acheter celles qui vous plaisent.
 
Voici quelques idées pas trop risquées. Quelques plantes, en effet, sont susceptibles de se développer très rapidement et de coloniser trop vite leurs contenants. Mieux vaut les éviter. D’autres sont franchement à proscrire. Ainsi, les espèces de bambous rhizomateux et les graminées trop vigoureuses.
 
 
Quelques plantes sont accommodantes et, dans la plupart des cas, ne causent pas de problèmes. Le lierre, robuste, s’adapte sans rechigner à toutes les situations. Il pousse aussi bien à l’ombre qu’au soleil (il faut l’arroser plus souvent), il tapisse, grimpe, ou retombe selon les nécessités. Il déploie une grande variété de feuillages persistants de couleurs uniformes ou panachées. Selon les cultivars, les feuilles sont plus ou moins grandes. Il existe un lierre, Hedera arborescens, qui peut être taillé en forme de boule. Son port est buissonnant, il fleurit, puis donne des fruits noirs en automne et est très décoratif.
 
Contrairement à ce que certains pourraient penser, les conifères ne sont pas passés de mode. Les hybrideurs ont développé des variétés naines qui conviennent pour les petits jardins et les terrasses. Il n’y a pas de raison de s’en priver. Pour n’en citer qu’un, mais il en existe des quantités, le Pinus leucodermis ‘Schmidtii’. Il aime le soleil, mais poussera aussi à la mi-ombre. Il a un beau feuillage vert sombre avec de longues aiguilles rigides de près de 10 cm. Sa croissance est lente.
 
Le Jasminum nudiflorum ou jasmin d’hiver, très raisonnable lui aussi, peut être cultivé sur votre balcon où il habillera un treillage ou formera une cascade fleurie d’un jaune lumineux le long d’une balustrade. Attention, il a horreur des vents froids. Selon l’exposition et la météo, les premières fleurs apparaîtront dès décembre, parfois en novembre (surtout en ville), et la floraison se prolongera jusqu’en mars. Il doit être palissé.
 
 
Les expositions ensoleillées et protégées peuvent accueillir, en pots, une belle touffe de romarin ainsi que l’Helichrysum italicum ou plante curry au feuillage gris très aromatique à odeur de curry.
A l’ombre, n’oubliez pas les fougères. La famille mérite qu’on s’y attarde. Certains feuillages restent beaux l’hiver. A vous de procéder à un petit toilettage quand les nouvelles pousses apparaissent. Dans l’ensemble, elles apprécient un sol frais et humifère, l’ombre légère. Polystichum setiferum, Blechnum spicant, Dryopteris filix-mas métamorphoseront votre terrasse et votre balcon en sous-bois. Cela vaut la peine de s’adresser à un spécialiste, car ces plantes sont méconnues. Le Skimmia japonica ne s’offusque pas trop de passer quelques années en pot, il apprécie, lui aussi, les situations ombragées. Pensez à jouer avec la diversité des feuillages et des textures.
 
 
Quelques vivaces à développement plus modeste garniront les jardinières durant la mauvaise saison. Bruyères, hellébores, heuchères, choux décoratifs, pensées mélangées à des mini-Euonymus fortunei panachés ou des pervenches, des graminées basses comme les Carex à la mi-ombre ou les Festuca au soleil. Vous y glisserez quelques bulbes, juste pour le plaisir.
 
 
De l’eau, même en hiver
Si l’hiver est généralement synonyme de repos pour les plantes, il est nécessaire d’en arroser certaines. Les plantes à feuillage caduc se contentent d’un peu de fraîcheur de temps en temps. Il n’en va pas de même pour celles à feuillage persistant. Il s’agit là d’être plus vigilant. Car, même
à cette saison, ces végétaux transpirent et boivent une certaine quantité chaque jour.
Il est donc important de les arroser régulièrement, surtout pendant les périodes sans précipitations. Jamais par temps de gel. Phénomène aggravant souvent, le feuillage dépasse
des bords du pot et lorsqu’il pleut, l’eau dégouline à l’extérieur et non à l’intérieur. Il faut donc vérifier l’état de sécheresse de chaque pot tout au long de l’hiver. A l’inverse, tout excès d’eau peut être nuisible. C’est pourquoi, il est conseillé d’enlever les soucoupes sous les pots pour empêcher toute saturation en eau lors de périodes très pluvieuses.
 
 
Ph.: MNC & MPV

16:30 Publié dans Dehors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, dehors, balcon, terrasse, hiver | |

Les commentaires sont fermés.