Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/11/2012

Des Américains au jardin

La Libre, Momento, Dehors, USA, plantesIl est toujours amusant de découvrir la petite histoire des fleurs qui habitent nos jardins. Parmi elles, et ce ne sont pas les moins célèbres, quelques-unes nous viennent des Etats-Unis.

Changement de continent : Marie Noëlle Cruysmans et Marie Pascale Vasseur

DES ROSIERS STARS nous arrivent d’outre-Atlantique. Le plus fameux, Rosa ‘Queen Elisabeth’, a traversé l’océan d’ouest en est pour le plus grand plaisir d’un nombre incalculable de jardiniers. ‘Queen Elisabeth’ est un cultivar réputé dans le monde entier et obtenu par le pépiniériste obtenteur Lammerts en 1954. Ce rosier est baptisé en hommage à la reine Elisabeth II. A grandes fleurs de couleur rose, c’est un hybride de thé très florifère et très robuste qui fleurit de juin aux gelées. De nombreux prix, dont celui de la Rose favorite du monde en 1978, lui furent attribués. Un petit intermède cocardier s’impose. L’obtenteur belge, Louis Lens, reçoit lui aussi cette prestigieuse récompense en 1991 pour ‘Pascali’. Une splendide rose blanche ayant recueilli la plus grande collection de distinctions. Une fleur de forme impeccable, insensible à la pluie.
 
Le rosier grimpant ‘Golden Showers’, qui fleurit de juin à octobre, est également une création de Lammerts. Il date, lui, de 1956. Peu de grimpants fleurissent autant et pendant aussi longtemps. Les fleurs sont grandes, larges, semi-doubles d’un beau jaune narcisse virant ensuite au crème. Elles sont agréablement parfumées. Le bouton est long et pointu. L’arbuste supporte l’ombre légère.
 
Une autre vedette de nos jardins qui nous vient d’Amérique est le rosier ‘New Dawn’. Son histoire commence chez l’hybrideur Walter Van Fleet. C’est en effet de son obtention Rosa ‘Docteur W. Van Fleet’ qu’est issu le rosier ‘New Dawn’. De 1905 à 1920, Walter Van Fleet travaille au Département américain de l’Agriculture à Glenn Dale, dans le Maryland. Un des principaux buts de ce Département est d’obtenir des plantes suffisamment rustiques et adaptées au climat d’Amérique du Nord, très froid l’hiver, chaud et humide l’été. Le rosier ‘Docteur W. Van Fleet’, bon grimpant à fleur rose, est né de ces recherches. Il ne fleurit qu’une fois. Ce vieux rambler est toujours très populaire, il semble se bouturer assez facilement. Il se couvre de fleurs durant plusieurs semaines en début d’été. Il n’a pas de parfum mais pousse vite. De l’air, pas trop de soleil brûlant et de copieux arrosages au pied lui éviteront le “blanc” ou oïdium auquel cette famille est assez sensible. Il se taille juste après la floraison car ses fleurs apparaissent sur le vieux bois. Son descendant direct ‘New Dawn’ à floraison remontante, lui, est très cultivé. Il fut découvert par la ‘Somerset Rose Nursery’ aux Etats-Unis en 1930. Un excellent rosier très sain. Selon les individus, sa remontance est variable cependant. Ce qui soulève auprès d’un grand nombre d’entre nous l’épineuse question : “Ai-je un ‘New Dawn’ ou un ‘Docteur W. Van Fleet’ ?”
 
 
Rosa ‘Sarah Van Fleet’, un ravissant rosier rugueux très florifère à grandes fleurs rose intense semi-doubles qui ressemblent un peu à des pivoines, a un parfum pénétrant. Il a été obtenu en 1926. Le docteur Van Fleet est aussi le père d’une autre célébrité, le fameux ‘American Pillar’ (1902). Il ne remonte pas mais est d’une vigueur exceptionnelle avec des bouquets de fleurs simples rose fuchsia. Il tient mieux à mi-ombre qu’en plein soleil.
 
 
Pour terminer, un curieux rosier à floraison continuelle, ‘Joseph’s Coat’s’, lui aussi originaire des USA. Cet hybride moderne est une création de l’Américain Armstrong en 1964. Arbuste ou petit grimpant à la floraison multicolore de la fin du printemps jusqu’en automne. Ses bouquets de fleurs semi-doubles passent du jaune à l’orange puis au rouge pourpré. Sa croissance est assez vigoureuse.
 
 
Une étonnante histoire
Certains rosiers ont été redécouverts dans de vieux jardins ou des cimetières. Fred Boutin, conservateur à la retraite du Huntington Botanical Gardens de Los Angeles, a décidé de consacrer son temps à la recherche et à l’identification de roses anciennes, notamment celles des cimetières des régions de mines d’or en Californie. Les tombes sont particulièrement riches en rosiers, prospérant encore là, longtemps après que les colonies minières sont devenues des villes fantômes. Beaucoup de ces roses ont accompagné les pionniers dans leurs chariots ou en train, de maison en maison, pour finir par garnir leur tombe.
Le ‘Sacramento Historic Rose Garden’ est construit autour de ces roses. Il a été conçu et créé par Fred Boutin, qui fait autorité dans le domaine des roses redécouvertes, et Jean Travis, membre du “Heritage Rose Group”.
 
 
Ph.: MNC & MPV

16:00 Publié dans Dehors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, dehors, usa, plantes | |

Les commentaires sont fermés.