Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/11/2012

Jardinez avec le calcaire

La Libre, Momento, Dehors, sol calcaire, jardiner, plantesComment tirer parti d’une terre calcaire ? Pas plus difficile à travailler qu’une autre ! Voici quelques astuces pour l’adopter.

Trucs et astuces: Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans

EN BELGIQUE, BEAUCOUP DE jardiniers de la Calestienne – longue bande étroite entre Louveigné et Chimay –, du Condroz, du pays de Herve, de la Fagne et de la Famenne ainsi que d’une partie de l’Ardenne s’activent sur un sol calcaire. Absolument pas incompatible avec tout espoir de beau jardin. A condition de bien choisir les plantes et d’oublier quelques récalcitrantes au calcaire tels les camélia, azalée, skimmia et autre rhododendron. Elles ne le supportent pas du tout. N’en faites pas une maladie. Et surtout ne forcez pas les plantes à souffrir. Elles finiront par avoir le dernier mot et par trépasser à petit feu, que vous le vouliez ou non. Pas d’inquiétude, vous pourrez de toute manière vous faire plaisir. Autrement. A vous les orchidées, pivoines, pavots et autres œillets. A rendre jaloux le commun des jardiniers. Sachez que beaucoup de plantes réputées de “terre de bruyère” – donc acide – sont plus accommodantes qu’on veut bien nous le laisser croire. Par exemple, certains érables et hortensias tolèrent les sols calcaires. Renseignez-vous.
 
A quoi reconnaît-on un sol calcaire ? A la présence de petits cailloux crayeux mêlés à la terre. L’observation des plantes qui poussent dans votre jardin ou celui du voisin vous donnera aussi une première idée. Coquelicots, bleuets, chardons, trèfles blancs et camomilles sont des signes qui ne trompent pas. Pour confirmer ce constat, effectuez éventuellement une analyse auprès d’un laboratoire. Vous aurez alors une évaluation plus précise du pH – potentiel hydrogène –, soit une mesure de l’acidité ou de l’alcalinité. A vos cahiers de chimie ! Rappelez-vous que le pH a une incidence sur la vie et la structure du sol et sur la croissance des plantes. S’il est supérieur à 7, votre terrain peut être qualifié de calcaire. Retenez que plus le pH est haut, moins les plantes assimilent certains éléments vitaux du sol comme le fer et le manganèse. Or, le fer est indispensable à la photosynthèse. Sans fer, pas de photosynthèse. Donc pas de vie. Les feuilles attrapent un air pâlichon, se décolorent du vert au jaune. On parle alors de chlorose. La végétation est ralentie si pas moribonde, la plante étant à terme condamnée. Vous aurez certainement déjà constaté ce phénomène.
 
 
Ceci dit, la qualité première de ce type de sol est son réchauffement rapide au printemps et sa perméabilité. Son principal défaut est d’être sec, brûlant et dur en été et, si l’argile est présente, collant aux bottes à la première pluie.
 
 
La Libre, Momento, Dehors, sol calcaire, jardiner, plantesQue planter?
Misez sur des plantes qui supportent le calcaire sans soucis. Voici une petite liste non exhaustive.

Au rayon des arbres : l’aulne, le peuplier, le tilleul, le charme, le noisetier, le cytise ou Laburnum, l’arbre de Judée, le lilas, l’aubépine.

Du côté des arbustes : l’Hibiscus syriacus, la pivoine arbustive, les Deutzia, Weigela, Kolkwitzia, corète du Japon, seringat ou Philadelphus, Pyracantha, fusain et chèvrefeuille arbustif. Aussi les buddleias, buis, lavatère, berbéris, Cotinus et Cotoneaster pour ne citer qu’eux.

Quant aux vivaces : pavot, iris, œillet, sauge, acanthe, delphinium, achillée, campanule, hellébore, euphorbe, hélénie, Helianthemum, géranium, valériane, monarde, pivoine… Ainsi que la plupart des graminées et clématites. Egalement les plantes méditerranéennes comme la lavande, le ciste, l’acanthe et la santoline, et celles qui évoquent la garrigue : thym, sauge et sarriette.
 
Les bulbes sont des valeurs sûres.
 
 
Ph.: MNC & MPV

Les commentaires sont fermés.