Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/12/2012

L’eau, un élément vital

Momento, Dehors, jardin, pièces d'eau, eauAu jardin, l’eau a longtemps été assimilée à la présence de moustiques exaspérants et de grenouilles coassantes. Le conseil étant d’ordinaire de surtout éviter cette galère.

Au bord de l’eau: Marie Noëlle Cruysmans et Marie Pascale Vasseur

PROPOS QUI NE TROUVENT aucun écho auprès des passionnés de nature et de jardins “ensauvagés” qui n’auront de cesse de se lancer dans l’aventure. Jouer avec de l’eau est tentant à tout âge. Avoir à portée de main tout un petit monde aquatique, se laisser bercer par un doux clapotis, admirer les reflets de la lumière à la surface sont des plaisirs bien réels et ouvrent les portes d’un univers enchanteur. Quand tout va bien.
 
Certains iront jusqu’à vous dire qu’un jardin sans mare ou bassin est un théâtre sans scène. La mare est un moyen garanti pour animer les lieux et aider la faune à survivre. Elle est au cœur de la survie de la vie sauvage.
 
 
Nul besoin de faire revivre les Grandes Eaux de Versailles. Ce sont en effet les eaux peu profondes dans les coins discrets qui constituent le plus grand intérêt pour la faune. Réussir à bien implanter un espace où l’eau est à l’honneur n’est pas toujours chose aisée. Au départ, soit elle y coule naturellement et en tirer parti n’est a priori pas trop compliqué, soit il faut l’introduire de manière artificielle en créant un lieu ad hoc.
 
L’emplacement doit être choisi avec soin. Le mieux exposé possible. Du soleil car la grande majorité des plantes aquatiques demandent une luminosité maximale. Si une petite partie est à mi-ombre, il n’y a pas lieu de s’alarmer. Mieux vaut aussi l’installer loin des grands arbres aux racines envahissantes. En creusant vous les endommageriez ou elles pourraient à la longue soulever la bâche et la détériorer. Si vous le pouvez, évitez d’avoir des branches qui surplombent l’eau. C’est la certitude de difficultés futures. Feuilles et brindilles s’accumulent et demandent des soins constants.
 
Le site idéal serait, pour que le lieu soit bien vivant, un coin de jardin très ensoleillé orienté sud, sud-ouest. Une partie des berges se perdant dans la végétation, elle fournira aux créatures les plus timides un moyen d’approche sûr et abrité.
 
 
Ensuite, il ne reste qu’à affronter l’étape la plus pénible. Creuser le trou. Une profondeur de 60 cm à 70 cm suffit. Soyez donc tout à fait certain que l’emplacement vous satisfait. Si creuser n’est pas une sinécure, reboucher est encore plus éprouvant. Pour pallier cette éventualité, matérialiser votre pièce d’eau en plantant des baguettes. Cela aide à visualiser. Observez l’ensemble une semaine ou deux. Facile d’en modifier alors la forme ou la position.
 
L’étape suivante est de rendre étanche l’excavation. Toutes sortes de matériaux modernes sont à votre disposition et ont révolutionné la notion de création de bassin. Les surfaces modestes s’habillent assez rapidement d’un film plastique en PVC noir. Veillez lors de la pose à éliminer toutes les pierres coupantes et étendez une couche de sable pour lisser le fond avant de poser la toile. Par précaution certains le recouvrent également d’un feutre de protection. Le rebord du film est coupé aux dimensions et enfoui dans la terre. Il disparaîtra sous quelques pierres moussues ou sous une végétation exubérante. Il existe aussi des coques en plastique moulé. Elles sont moins souples et ont parfois un graphisme improbable. D’autres techniques sont disponibles. Elles demandent souvent l’expertise de professionnels et sont plus onéreuses.
 
La conception d’un jardin aquatique et l’obtention d’un bon équilibre requièrent quelques connaissances. Il est toujours prudent de se documenter avant de se lancer. Ne serait-ce que pour éviter les erreurs trop grossières.
 

Momento, Dehors, jardin, pièces d'eau, eauL’eau sophistiquée
Si votre jardin est très classique avec des parterres droits bien tracés, donnez à votre pièce d’eau un rôle plus décoratif. L’eau ne fait plus alors simplement partie intégrante du jardin mais devient le point focal, le centre du décor, un élément même de l’architecture du jardin. Le bassin s’élève au-dessus du sol ou s’encaisse, comme à Great Dixter en Angleterre. Parfois, il s’allonge telle une allée d’eau. Il prend des formes géométriques variées. Le voilà rectangulaire, octogonal, longitudinal, rond. La végétation y est moins importante et moins abondante. Soit l’eau s’y transforme en miroir, soit la présence de jets crée d’agréables murmures. La sonorité de l’eau a toujours fasciné l’homme et la fontaine a été de tout temps l’un des ornements précieux du jardin d’agrément. L’eau est un élément majeur avec lequel les fontainiers jouent jusqu’à devenir de véritables sculpteurs de l’élément liquide.
 
 
Ph.: MNC & MPV

13:55 Publié dans Dehors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : momento, dehors, jardin, pièces d'eau, eau | |

Les commentaires sont fermés.