Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/12/2012

La Wii U double les écrans, le plaisir aussi

La Libre, Momento, Pixels, Nintendo, Wii USixième console de salon de Nintendo, la Wii U sort ce week-end en Belgique. Un écran tactile se greffe à sa manette de jeu et ouvre des perspectives ludiques insoupçonnées.

Aux manettes: Michi-Hiro Tamaï

LA MORT DES TUBES cathodiques a permis aux écrans de se multiplier au quotidien. Ces derniers se rapprochent physiquement de leurs utilisateurs, jusqu’à se lover dans leurs mains.
Smartphones et tablettes en témoignent. Avec la sortie de la Wii U, Nintendo gonfle un peu plus encore cette tendance. La nouvelle console de salon de la firme de Kyoto s’accompagne en effet d’une manette de jeu hybride à mi-chemin entre un joypad classique et une ardoise tactile. Baptisé Wii U GamePad, le périphérique emprunte et dépoussière en fait le “gimmick“ de la Nintendo DS, sortie il y a huit ans. A savoir, l’idée d’une action ludique se déroulant simultanément sur deux écrans.
 
Le GamePad de la Wii U est un drôle d’oiseau coiffé d’un écran tactile de 16 cm de diagonale qui vole quelque peu la vedette à la nouvelle machine de Nintendo. D’aucuns pensaient d’ailleurs (lors de son annonce) qu’il s’agissait d’un nouveau périphérique pour l’ancienne Wii. Mais nouvelle console il y a. Techniquement, malgré des rapports faisant état d’une puissance de feu graphique 50 % supérieure aux actuelles PlayStation 3 et Xbox 360, le résultat à l’écran est loin d’être transcendant. Les trois jeux testés ici livraient ainsi une réalisation 3D bien meilleure que sur Wii. Mais à peine plus fine chez Sony et Microsoft. Notons toutefois qu’à sa décharge, la Wii U affiche simultanément deux univers 3D synchronisés.
 
La nouvelle bécane de Big N se décline en versions 8 et 32 Go mais elle limite malheureusement ses prestations multimédia. Impossible de lire un DVD/Blu-ray ou un fichier vidéo via ses deux (nouveaux) ports USB. Ce constat est d’autant plus regrettable que le GamePad star se plie en quatre pour jouer le rôle de périphérique multimédia dans les salons. Effectuer une recherche Web ou regarder une vidéo YouTube via l’écran tactile sera d’ailleurs nettement plus convivial qu’avec le joypad d’une PlayStation 3. Notons enfin que la tablette manette permet d’allumer son téléviseur pour des fonctions classiques de télécommande entre sélection des sources et changement de chaînes.
 
 
Ne détectant malheureusement pas les décodeurs de type Voo ou Telenet (aujourd’hui des standards pour regarder la télé), le GamePad prend plus de place qu’une manette classique dans les salons. Il demande en effet de libérer une prise (en plus de celle la console) et un petit espace pour le poser sur son socle de recharge. Heureusement, celle-ci reste utilisable même en phase de recharge. Côté jeu, la manette ardoise tient brillamment ses promesses et amène des parties réellement innovantes.
 
En solo sur ZombiU, elle prolonge l’univers du jeu de la télévision jusqu’aux mains du joueur, mais également autour de lui. Non contente d’afficher une carte détectant temporairement les morts-vivants l’entourant, celle-ci s’utilise comme un calque scanner. Brandir le GamePad face au téléviseur fait ainsi apparaître de la nourriture invisible à l’œil “nu”. Mieux, en se désaxant de la ligne de mire pointée vers l’écran et en pivotant sur lui-même, le joueur fouille également les décors à 360 degrés autour de lui. Ces rotations utilisant le gyroscope de la manette ne sont toutefois pas obligatoires puisqu’on pourra utiliser le stick de la manette pour faire pivoter les décors. Les allergiques au “motion gaming” respirent…
 
Nintendo tire également parti de ce second écran pour des parties en “gameplay asymétrique”. Jusqu’à quatre joueurs munis d’“anciennes” manettes Wii se connectent alors à la console pour jouer contre (ou avec) le GamePad. Dans le labyrinthe de “Mario Chase” sur “Nintendo Land”, le premier groupe part ainsi à la chasse du joueur muni de l’écran tactile. Si ce dernier a l’avantage de pouvoir anticiper les mouvements des autres grâce à une carte que lui seul peut voir, les chasseurs doivent constamment se parler pour se repartir les zones de recherche et communiquer entre eux l’endroit où ils aperçoivent la proie.
Pas de
doute, via cet exemple et beaucoup d’autres sur “Nintendo Land”, Nintendo réinvente la manière d’interagir avec sa console de jeu. Même si regarder deux écrans demande un temps d’adaptation, on reste fasciné devant le potentiel ludique ouvert par le GamePad. Cette spécificité vertigineuse devra toutefois encore faire ses preuves. Et être exploitée à fond par les éditeurs tiers. Car à ce jour, les 23 jeux accompagnant la sortie de la Wii U ne sont pour la plupart pas développés spécifiquement pour sa manette.
 
Infos pratiques : Wii U Basic Pack à 300 € (console de 8 Go et Wii U GamePad), Wii U Premium Pack à 350 € (console de 32 Go, Wii U GamePad, socle de recharge, capteur Wiimote et jeu Nintendo Land)/Environ 50 € par jeu/www.nintendo.be
 
 
Ph.: Nintendo

15:30 Publié dans Pixels | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, pixels, nintendo, wii u | |

Les commentaires sont fermés.