Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/12/2012

Quand Anvers voit la vie en vert

La Libre, Momento, Dehors, Anvers, Koen Van Poucke, arboretum, KalmthoutLes environs d’Anvers réservent aux jardiniers de bien agréables surprises. Les possibilités de balade sont nombreuses et variées. Beaux jardins, pépinières spécialisées et arboretums attendent les amateurs.

En balade: Marie Noëlle Cruysmans et Marie Pascale Vasseur

LES PROMENEURS PASSIONNÉS de verdure ne peuvent passer à côté de l’arboretum de Kalmthout sans s’y arrêter. A chaque saison, quelque chose s’offre à l’admiration des visiteurs. Des dizaines de milliers d’arbres, d’arbustes et autres plantes y fleurissent tout au long de l’année, parfois modestement, parfois en abondance. C’est selon l’époque. L’arboretum attire les amateurs d’hamamelis depuis bien longtemps. Il est vrai que la collection réunie par Jelena de Belder et son mari est merveilleuse.
 
Mais ce ne sont certainement pas les seules plantes admirables là-bas. Jelena de Belder a dédié sa vie aux végétaux, et plus particulièrement aux ligneux. Sans sa passion et sa persévérance, des dizaines d’arbres et d’arbustes n’auraient probablement jamais vu le jour. Elle a semé, sélectionné et hybridé une multitude d’entre eux et beaucoup peuplent aujourd’hui les jardins de ses innombrables amis et connaissances. Les propriétaires se souviennent avec émotion de son incroyable générosité et soignent ses cadeaux avec amour. Car, pour Jelena, une seule chose comptait : la santé de ses plantes. De leurs innombrables voyages, Jelena et Robert de Belder reviennent avec graines et boutures. On leur doit entre autres d’avoir introduit en Europe les prunus à petites fleurs.
 
L’idéal est de visiter ce merveilleux endroit plusieurs fois par an, pour en profiter pleinement et observer la façon dont se comporte chacun de ses occupants au fil des saisons.
 
 
La Libre, Momento, Dehors, Anvers, Koen Van Poucke, arboretum, KalmthoutNon loin d’Anvers, les fous d’hellébores trouveront de quoi assouvir leur passion. Chez Koen Van Poucke, les tentations sont nombreuses et ne se résument pas à cette famille. Il est en effet un des premiers pépiniéristes à s’être intéressé aux épimédiums et fait désormais autorité dans le domaine. C’est lui qui en a indéniablement la plus longue expérience. Depuis 25 ans, il a réuni, en commençant par les botaniques, une des plus grandes collections d’Europe, avec plus de 150 spécimens. Il les multiplie et en propose 75 à la vente. Il a eu la chance de rencontrer l’éminent spécialiste japonais Mikinori Ogisu à plusieurs reprises et se souvient que c’est Jelena de Belder qui a encouragé Ogisu à chercher de nouvelles espèces en Chine.
 
En plus des épimédiums et des hellébores, sa pépinière abrite une vaste collection de perce-neige. Il en a découvert la richesse et la variété à l’occasion d’expéditions. Les Galanthus fleurissent en même temps que les hellébores dans son jardin d’exposition.
 
 
Les amoureux du potager se doivent d’explorer le monde de Peter Bauwens et de Katelijne Thiers. Ils peuvent les rencontrer aux fêtes des plantes de Kalmthout, de Beervelde et d’Hex. Leur petite pépinière dans le village de De Klinge n’est ouverte que quelques samedis par an entre 9 h et 17h au printemps et en automne. Se renseigner. Leur stand, leur site, et leurs livres en néerlandais sont tout simplement magnifiques et incitent à se lancer dans l’aventure. Leur catalogue permet de passer commande et le facteur fera le reste. En plus du splendide assortiment de légumes, y compris les anciens remis à l’honneur, vous vous intéresserez à leur collection de petits fruits. Penchez-vous sur leur offre de ronces hybrides – entre la mûre et la framboise –, les framboisiers rares, les groseilliers. Leur spécialité est incontestablement la vigne d’origine américaine qui se distingue des autres par le fait qu’elle n’a pas de pépins.
 
Un endroit pour gourmands passionnés par les fruits du verger et les légumes du potager.
 
 
Un peu d'histoire
L’histoire de l’Arboretum de Kalmthout remonte à 1856, quand le pépiniériste anversois Charles Van Geert y inaugure un terrain d’essai pour sa pépinière anversoise située au cœur de la ville, à l’endroit aujourd’hui occupé par le zoo et la Gare Centrale. Il découvre à Kalmthout la possibilité d’étendre ses activités et souhaite y tester la capacité des plantes, et plus particulièrement des “sapins étrangers”, à résister à l’hiver. Dès le début de la pépinière, il montre un grand intérêt pour les nouveautés que les chasseurs de plantes ramènent d’Extrême-Orient et d’Amérique.
L’endroit est resté une pépinière jusqu’en 1952, date à laquelle Georges et Robert de Belder achètent le terrain pour y installer leur jardin de collection.
 
 
Ph.: Alexis Haulot

Les commentaires sont fermés.