Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/12/2012

Le style au bout du stylet

La Libre, Momento, Pixels, mode, la nouvelle maison du style, nintendoRarement abordée en jeu vidéo, la mode souffre d’un manque chronique d’attention des éditeurs. Les fashionistas sourient enfin avec “La Nouvelle Maison du Style”. Et ce malgré des clichés tenaces.

Victime de la mode: Michi-Hiro Tamaï

ANVERS EST LA CAPITALE BELGE de la mode et le lieu de naissance des célèbres Six d’Anvers. Au milieu des hipsters et des ateliers de créateurs, Nintendo Benelux y a planté son QG pour le Benelux. La firme nippone, qui verse depuis plus de six ans dans le casual gaming, n’a tissé aucun lien avec le milieu de la mode local. Mais elle demeure le seul constructeur-éditeur de jeux vidéo à proposer des titres liés à la haute couture sur consoles. La sortie récente sur Nintendo 3DS de “La Nouvelle Maison du Style” en témoigne.
 
 
Débordant à ras bord d’étoiles, de sourires et de tons pastel, ce jeu de gestion made in Nintendo ressemble a priori à un titre girly de consommation courante. Mais passé le choc d’un univers exclusivement peuplé de femmes filiformes qui ne laisse pas la place aux rondeurs, il se profile tout de même comme un des meilleurs du genre. Ce rêve hyper-positiviste glisse ainsi la joueuse (impossible d’incarner un homme) dans la peau d’une vendeuse qui, de fil en aiguille, gravira les échelons de la mode pour ouvrir sa boutique et organiser des défilés. Les ressorts ludiques employés ici sont proches d’un jeu de rôle.
 
 
Première mécanique centrale de “La Nouvelle Maison du Style”, conseiller des clientes qui débarquent dans le magasin. En tenant compte de leur budget, de leur style vestimentaire et de leurs demandes, la joueuse pioche dans un impressionnant catalogue de vêtements et accessoires. Les marques (imaginaires) liées aux nombreux styles présents – entre glamour, cool chic et rock – aident à trouver la bonne pièce. Une astuce essentielle lorsqu’on sait que le titre finit par débloquer 12 000 vêtements et accessoires divers allant de la tête au pied. Le tout au fil de modèles assez réalistes et détaillés.
 
Pour avoir accès à plus de marques (et de vêtements gratuits qui habilleront son avatar), il s’agit donc de ne pas se tromper. Contrairement à la vraie vie, une erreur de goût portant sur la demande d’un “jean basique” ne déclenche toutefois jamais l’ire des clientes. Reste que pour garder une bonne marge de bénéfice, il ne faut pas laisser des demandes insatisfaites. Et donc bien gérer les stocks et ses allers-retours vers les fournisseurs.
 
Proposant d’agencer sa vitrine pour mieux vendre certains items boudés, le titre de Nintendo offre également aux meilleures vendeuses des propositions de concours de défilés. Là encore, choisir les bonnes tenues et la bonne coiffure qui colleront au thème imposé est essentiel. Distillant mille finesses mettant naïvement en lumière tous les liens qui peuvent se tisser dans le microcosme de la mode, “La Nouvelle Maison du Style” ancre des stéréotypes féminins assez tenaces. L’argent s’y dépense en outre de manière inconsidérée parfois. Deux défauts saillants mais qui n’empêcheront probablement pas les (jeunes) filles de devenir rapidement accros au titre tant son rythme s’avère étourdissant.
 
La Nouvelle Maison du Style/Nintendo 3DS/âge : 3 +/Ed. – Dev. : Nintendo/Prix : 40 €/ Verdict 8 sur 10


Les Sims et Second Life, toujours rois de la mode
 
 
Au-delà de “La Nouvelle Maison du Style” et de son prédécesseur, Ubisoft s’est déjà essayé à l’exercice du jeu vidéo pour fashionistas en herbe avec “Léa Passion Vie de Fashionista 3D” et “Léa Passion Mode 3D”. Ces productions n’ont pas reçu de très bons échos des médias.
Les modeuses restent de toute façon collées à leur PC sur les “Sims” et “Second Life”, temples de la mode virtuelle d’une vivacité à l’épreuve du temps. Au-delà d’un pack d’extension spécial dédié à H&M, on trouve sur lianasims2.net, 2 000 tenues faites main à télécharger gratuitement. Le tout pour habiller ses avatars.
Les événements et blogs dédiés à la mode sur “Second Life” sont également nombreux comme en témoigne http://fashionfeedofsl.com.
Plus anecdotique mais assez original pour être souligné, on notera enfin “Fashion Hazard” sur iPhone. Ce mini-jeu d’arcade propose d’incarner un mannequin sur le catwalk. Le tout au fil d’obstacles à éviter et de regards photographiques à attirer.
 
 
Ph.: Nintendo

Les commentaires sont fermés.