Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/01/2013

London Coming !

La Libre, Momento, papilles, cuisine britannique, adresses, Bruxelles, britishAvec trois nouvelles adresses britanniques, Bruxelles se met définitivement à l’heure anglaise.

Mise en bouche: Laura Centrella & Hubert Heyrendt

QUI N’A PAS CRAQUÉ POUR LA SÉRIE anglaise du moment ? Laquelle ? Elémentaire mon cher Watson ! “Dowton Abbey” of course, cette fresque qui brosse la vie d’une noble famille anglaise et de son personnel de maison emportés par la Première Guerre mondiale et les aléas du destin. Intérêt de plus pour le vrai foodie, la cuisinière Mrs Patmore régale la famille de kedgeree et autres Christmas pudding. De quoi donner envie de mettre l’Angleterre au menu. Car, oui, la cuisine anglaise, c’est bon ! Et même très bon souvent. Preuve en est le succès international de Jamie Oliver, Nigella Lawson ou Gordon Ramsay. Mais il est aussi des gens moins connus qui mériteraient de l’être un peu plus, comme Yotam Ottolenghi ou Nigel Slater. Quelques adresses à Bruxelles pour mettre l’eau (chaude) à la bouche et donner envie de traverser la Manche…
 
 
PRODUITS
 
God Save the Cream
 
Ancien programmateur du festival “Ecran total” du regretté cinéma Arenberg, Emmanuel Gaspart a eu la bonne idée de faire de sa passion pour la cuisine son nouveau métier. Une formation de boulanger-pâtissier à Paris en poche, un peu d’audace et le voilà à la tête d’une charmante épicerie-comptoir gourmand stylée et chaleureuse. Il y a tout d’abord ce superbe papier peint anglais qui fait mouche et ces petits détails très British dans la déco, comme ces tasses à thé en porcelaine, ces tableaux représentants de petits soldats ou cette petite reine Elisabeth trônant fièrement sur le comptoir.
Un comptoir rempli de délicieuses préparations bio entièrement réalisées maison. On retrouve ici un peu l’esprit d’Ottolenghi à Notting Hill, avec des salades originales et gourmandes (13,50 € l’assortiment : aubergines au miso; pain de viandes au speck; salade fenouil, pommes de terre, amandes; salade pois chiches, scorsonères, radis rose japonais, orange…) ou des préparations plus consistantes typiquement anglo-saxonnes, comme le kedgeree (riz au curry et au poisson fumé, 13,50 €) ou le bubble & squeak. Mais aussi de délicieuses pâtisseries (cheesecake, carrot cake…) et même de très bonnes pies salées.
Au brunch, on pourra aussi se la jouer plus classique en optant pour de bons scones (4 €), servis avec du lemon curd “homemade” et les excellentes confitures “Rosebud Preserves”, ou en choisissant un English breakfast (9,50 €) plutôt light, avec un œuf sur le plat, des tomates et des champignons crus, quelques beans et une très bonne saucisse de chez “Jack O’Shea”, la désormais célèbre boucherie irlandaise née à Bruxelles (cf. ci-dessous). La vraie spécificité de ce “God Save the Cream” tient en effet dans la sélection de produits de qualité, de chez nous ou plus British : la farine du Moulin de Hollange dans les Ardennes, les formidables fromages anglais de chez “Neal’s Yard” (via le fromager bruxellois Julien Hazard), le porridge écossais Stoats, les délicieux jus de pommes Chegworh Valley…
Pour profiter au mieux de l’adresse, le mieux est encore de manger “à l’ambigu”, comme au XVIIe siècle, en commandant à la fois le sucré et le salé !
131 rue de Stassart, 1050 Bruxelles. Ouvert du mardi au vendredi de 11 h 30 à 18 h et le samedi de 10 h à 18 h. Rens. : 02.503.07.75 ou www.godsavethecream.be
 
 
La Libre, Momento, papilles, cuisine britannique, adresses, Bruxelles, britishFISH & CHIPS
 
Bia Mara
 
Ouvert depuis quelques semaines seulement, le “Bia Mara” (“fruits de la mer” en irlandais) est le lieu qu’on attendait à Bruxelles pour manger un vrai “fish and chips”. Situé au centre-ville, rue du Marché aux poulets, il s’agit d’un snack plutôt que d’un restaurant. Le lieu est en effet petit et la déco sobre : murs gris effet béton, tags, quelques tables en bois clair… Mais ici on mange avec style ! On est loin en effet de la graisse dégoulinante de certains chippies anglais. Pour 10 €, on choisit son poisson pané (haddock, maquereau, colin, saumon…) façon cajun au panko ou en tempura au curry, notamment, puis on hésite entre une des sauces maison originales : chipotle (piment fumé), lime-curry, ail-truffe, citron cajun… Avant d’enfin choisir le parfum du sel (algues, balsamique-oignon rouge, ail et piment) qui assaisonnera les exceptionnelles wedges, de grosses frites non épluchées et coupées grossièrement à la main. Fast good on vous dit ! Mais ce n’est pas tout. Le poisson se déguste aussi dans de savoureux wraps (8 €) garnis de chou et de salade subtilement assaisonnés, tandis que végétariens et réfractaires au poisson y trouveront également leur compte. La minty mushy peas (3 €), la purée de pois à la menthe traditionnelle, est aussi ici bien meilleure que celle qu’on trouve habituellement en Angleterre.
On se réjouit que Barry Wallace et son chef aient quitté les marchés irlandais pour établir cette adresse tout ce qu’il y a de plus British à Bruxelles (avant Londres bientôt)… L’endroit a déjà un succès fou, repaire d’une clientèle jeune, urbaine, cosmopolite et branchée. Un succès mérité !
41 rue du Marché aux poulets, 1000 Bruxelles. Fermé le dimanche. Rens. : 02.502.00.61 ou www.biamara.com
 
 
La Libre, Momento, papilles, cuisine britannique, adresses, Bruxelles, britishBRUNCH
 
Britxos
 
Ouvert début juin 2012, “Britxos” était attendu par tous les fans du traiteur “La Britannique”, qui se régalaient déjà de ses brunchs servis dans son antre forestois. Alex, le chef de la bande, originaire du Devon mais diplômé du Ceria, avait envie d’un lieu à lui depuis longtemps. C’est ainsi qu’entouré d’une équipe cosmopolite, il a inauguré “Britxos”, contraction des mots “britannique” et “pintxos” (les tapas basques). On sert donc ici des tapas salés ou sucrés (5 €) venus de tous horizons qui portent des noms de villes du monde entier : BBQ Sticky Onion Rings de Dallas, Sticky toffee pudding de Aviemore, macarons de Paris…
Mais on se presse aussi pour les soirées à thème (lundi jazz, mercredi “chicken wings and spicy ribs” ou menu gourmet du vendredi) et bien sûr pour les brunchs dominicaux d’Alex, eux aussi déclinés chaque dimanche en diverses formules : anglo-américain, asiatique, hispanique… L’offre est plantureuse pour le prix : 20 € avec le café et le jus d’orange (pas pressé) et 27 € avec, en plus, le cava et le vin. Mais on reste quand même sur sa faim… Pas vraiment un problème de quantité donc mais de qualité.
En ce dimanche d’Epiphanie, on avait ainsi droit à un full English breakfast à plusieurs services. On débute les festivités avec un saumon en gravlax maison servi avec de la sour cream au wasabi, un pain aux pommes de terre et aux oignons et un pickles de concombre. Si ces derniers sont bons, le gravlax manque de fraîcheur et les épices le submergent. Par contre l’œuf sur le plat, servi avec saucisse, bacon, grenailles, tomates-cerises et beans, est correct. Si l’on eût préféré des fromages anglais, le brie au lait cru, le Pas de bleu belge et le maroilles font l’affaire, accompagnés d’un excellent chutney “Boxing Day” de chez “Ouse Valley”, dont les conserves sont vendues sur place. Une bonne surprise, bien mieux que cette galette des rois amandes-framboises maison, partagée de façon très conviviales entre tous les clients du jour.
Peut-être qu’en ratissant un peu moins large, la cuisine gagnerait en qualité. Un endroit multi-facettes à tester tout de même !
13 rue de Savoie, 1060 Saint-Gilles.
Ouvert le lundi de 17 h à 1 h et de mercredi à vendredi de 16 h à minuit, le dimanche de 10 h à 19 h. Fermé le mardi. Rens. : 02.613.48.90 ou www.britxos.com
 
 
Ph.: H.H.
 

Les commentaires sont fermés.