Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

16/02/2013

Les portes de l’Italie

La Libre, Momento, Escapade, La Rosière, skiLassé des paysages des Alpes françaises  ? Direction La Rosière, un domaine exposé plein sud et qui
est l’un des seuls à être relié à l’Italie.

Glisse: Grégoire Comhaire


ON A BEAU S’EXTASIER chaque hiver sur la beauté du paysage, les stations de ski des Alpes françaises n’ont rien de dépaysant pour le skieur belge.
 
Bonne neige, infrastructures impeccables, facilité d’accès et, bien sûr, langue française, les bonnes raisons de venir skier en Savoie ne manquent pas. Mais au fil des années, les aventuriers en manque d’exotisme ne risquent-ils pas de se lasser ?
 
Dans la vallée de la Tarentaise, entre Tignes, Val d’Isère et Les Arcs, il est un lieu méconnu qui répondra à leurs attentes. Ce lieu, c’est “La Rosière”. Un petit écrin perché à 1 900 mètres d’altitude, que l’on rejoint depuis Bourg-Saint-Maurice en prenant la route du Col du Petit Saint-Bernard.
 
 
L’origine du nom est incertaine. Les gens du coin rivalisent d’anecdotes, parfois graveleuses, pour expliquer d’où il vient. Mais qu’importe au final, on se contentera de donner ici deux qualités qu’aucune autre station de la région ne pourra jamais lui ravir.
 
La première, elle est la seule station de ski dont les pistes sont exposées plein sud dans cette vallée. Une qualité indéniable lorsqu’on aime skier au soleil. La seconde, et c’est peut-être la principale, elle est la seule station de France (avec Montgenèvre dans les Alpes du Sud) à être reliée à l’Italie.
 
Les skieurs ont le choix. Acheter un forfait pour le seul domaine de La Rosière. Ou payer pour l’espace “San Bernardo” qui englobe également la station italienne de “La Thuile”, de l’autre côté de la crête. Une option que nous ne pouvons que recommander.
 
 
Les moniteurs de l’ESF sont formels. Malgré la proximité des deux stations, la météo n’est jamais la même à La Rosière et à La Thuile. Quand il fait beau en France, il vente horriblement en Italie, et vice-versa. Quand il neige d’un côté, il ne neige pas de l’autre. On a du mal à y croire de prime abord, et pourtant… Le phénomène s’explique par des raisons géographiques et météorologiques que les scientifiques comprendront aisément. Il multiplie en tout cas les chances de profiter de conditions climatiques idéales pendant son séjour aux sports d’hiver.
 
La frontière se traverse ski aux pieds, après deux télésièges et un téléski. De l’autre côté, le panorama est superbe. La Rosière et La Thuile possèdent ensemble plus de 160 km de pistes. Du vert au noir, en passant par le hors piste. Ce n’est peut-être pas pour rien que l’enfant du pays, Manu Gaidet, a raflé trois fois le titre de Champion du monde de freeride.
 
Gaidet, l’un des trois noms de famille présents au village de La Rosière qui redescend à 650 habitants lorsque survient la fonte des neiges.
 
En haut du télésiège, juste à côté de l’aubette à vin chaud, les férus d’Histoire ne manqueront pas de remarquer les ruines du fort qui marquait autrefois la frontière franco-italienne.
 
Bombardé par les alliés à la Libération, ce fort témoigne d’une époque révolue qui a marqué au fer rouge les habitants de cette vallée. Une époque où Français et Italiens eurent à se battre les uns contre les autres, eux qui se connaissaient personnellement et qui se considèrent encore aujourd’hui comme cousins. Désormais, l’aventure européenne a définitivement relégué cette période au rang de mauvais souvenir. La paix est revenue et s’est installée durablement partout sur le continent. Tous les Européens en bénéficient chaque jour. Mais entre La Rosière et La Thuile, la construction européenne prend toute sa signification.
 
 
Ph.: OT La Rosiere

Les commentaires sont fermés.