Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/03/2013

15e Festival del Habano

15_49_39_067287478_DSC_0350.jpgL’industrie du cigare évolue. On aura ainsi pu remarquer, ces 15 dernières années, un raccourcissement de la longueur des cigares, qui s’adapte à l’évolution de nos modes de vie plus active. Le Festival del Habano est l’occasion de découvrir les nouveautés 2013.

Fumeur de havanes: Baudouin Havaux

C’EST SUR L’ANNONCE, SANS SURPRISE, de la reconduction de Raoul Castro à la tête de Cuba, pour son second et dernier mandat, que s’est ouvert, mardi 28 février, la quinzième édition du Festival du Havane. Originaires de 70 pays différents, 1 500 personnes étaient au rendez-vous de cette grand-messe du Havane. Professionnels et aficionados ont participé toute la semaine à un programme soutenu de séminaires, de dégustations, de visites des plantations de tabac à Pinar del Rio, et des fabriques situées à La Havane, au concours du meilleur sommelier havanes, au salon du Havane. Sans oublier la découverte, en exclusivité et en avant-première, des nouveaux modules qui, à l’occasion de somptueuses soirées rythmées par les plus grands groupes de salsa cubaine, sont offerts à la dégustation.
 
Après la Suisse, c’est la délégation belge qui compte le plus de festivaliers avec 64 participants qui ont abandonné les rigueurs de l’hiver belge pour déguster, sous 30 °C, les meilleures vitoles du monde. Le secteur du luxe que représentent les Havanes affiche une excellente santé qui se traduit par une augmentation de son chiffre d’affaires, en 2012, de 6 %, pour atteindre près de 416 millions d’USD. Les parts de marché perdues dans les pays d’Europe du Sud ont largement été compensées par l’Asie. Les cigares cubains représentent la quatrième activité économique en termes de contribution au PIB, et des emplois pour 150 000 à 250 000 travailleurs en fonction des saisons.
 
 
Si, à Cuba, le temps semble n’avoir aucune emprise, ni sur le parc automobile ni sur les quartiers de La Havane, deux véritables musées vivants, on observe cependant une certaine évolution dans l’industrie du tabac. Impulsée sans doute par le partenaire anglais Imperial Tabaco qui détient 50 % de la société Habanos sa. Ces changements sont principalement visibles sur le terrain du marketing avec l’introduction de nouveaux modules lancés chaque année avec beaucoup de panache à l’occasion du Festival del Habano. Ces nouvelles vitoles, introduites dans la gamme de chacune des 27 marques existantes, en chassent d’autres qui n’atteignent plus le niveau de vente critique de 50 000 unités au niveau mondial. La tendance marquante ayant été, ces 15 dernières années, au raccourcissement de la longueur des cigares, qui s’adapte à l’évolution de nos modes de vie plus active, qui ne nous laisse plus le temps de jouir tranquillement de cette bulle construite autour d’un moment cigare. Parallèlement, le diamètre des modules les plus populaires a considérablement augmenté d’un cepo, de 42 à 54, répondant à la demande d’un goût plus intense.
 
 
Les nouveautés
 
 
Trois marques, Montecristo, Vegueros et Partagas, ont sorti, pour le Festival, des nouveaux modules “Edition Limitatas 2013”. Tous – réalisés à la main avec des feuilles récoltées dans la région de Vuelta Abajo à Pinar del Rio – seront disponibles en Belgique dans le courant de l’année. “Momento” ne manquera pas de vous les présenter à leur arrivée sur notre marché.
Vegueros Mananitas (cepo 46 x 100 mm)
Vegueros Tapados (cepo 46 x 120 mm)
Vegueros Entretiempos (cepo 52 x 115 mm)
Montecristo Le Petit n° 2 (cepo 52, 120 mm)
Montecristo Double Edmundo (cepo 50, 155 mm)
Partagas Lusitanias Gran Reserva Cosecha 2007 (Cepo 49, 194 mm).
 
 
Ph.: B.H.

Les commentaires sont fermés.