Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/03/2013

Tenue correcte exigée

La Libre, Momento, Pixels, téléviseurs, DesignLine, PhilipsLes nouveaux DesignLine de Philips prouvent que les constructeurs high-tech généralistes comme Samsung et LG soignent désormais l’apparence de leurs téléviseurs. Le tout à un niveau jamais vu.

Face à l’écran: Michi-Hiro Tamaï
Envoyé spécial à Amsterdam

PRODUITS DANS DES CONDITIONS quasi artisanales dans les années 50, les téléviseurs sont devenus des objets de consommation de masse assemblés à grande échelle au fil des décennies qui ont suivi. Le design de ces postes cathodiques se bornait, par exemple, à la forme d’un parallélépipède gris argenté massif à la fin des années 90. Sans aucun charme. Si des acteurs haut de gamme comme Loewe ou Bang & Olufsen proposaient entre-temps des formes remarquables, les modèles (abordables) destinés au grand public ne sortaient jamais du rang outre-mesure.
 
Depuis quelques années, des constructeurs high-tech “généralistes” tentent heureusement de redonner un nouveau souffle à la génération actuelle d’écrans plats. Dernier exemple flagrant en la matière, Philips qui présentait la semaine dernière en avant-première son DesignLine à Amsterdam. Inutile d’envisager un meuble pour l’accueillir. Ce monolithe de verre se pose à même le sol et contre le mur, moyennant une fixation de sécurité. La singularité de son look lui confère le statut de meuble à part entière qui a droit à sa propre existence dans la pièce.
 
Le point de départ du DesignLine a été d’amener les propriétés du verre dans le monde la TV , précise Frank Rettenbacher, Senior Lead Designer du projet chez Philips. Cela nous a permis d’arriver à des lignes pures très architecturales et surtout de jouer sur l’idée de transparence.” Figurant en bonne place parmi les idées qui ont nourri le DesignLine, le récent travail chromatique remarquable d’Hiroshi Sugimoto pour Hermès (les foulards) se retrouve en filigrane sur le dégradé de la partie inférieure de la plaque de verre.
 
Une transition du noir absolu vers la transparence effectuée via une série de petits points noirs plutôt originaux. Si Philips livre ici un téléviseur aux détails de fabrication remarquable, il n’est pas le premier constructeur “généraliste” à essayer d’innover en la matière. Il y a trois ans, Sony lançait ainsi ses téléviseurs Monolithic Design, des modèles remarquables posés en biais sur un socle métallique épuré. Sans oublier à la même époque la série E4000 qui prenait des airs de cadre pour peinture.
 
Plus récemment, la finesse croissante des écrans et la généralisation de la technologie LED poussent également des constructeurs comme LG à miser sur des cadres borderless. Le résultat est assez spectaculaire sur le LM960V du coréen. Sans bordure apparente, l’impression d’une image flottante prédomine. A l’extrême opposé et sans doute plus proche de l’esprit du DesignLine de Philips, le Timeless Gallery (S9 UHD) de Samsung marquait également des points chez les amateurs de design. Un cadre aux faux airs de tableau noir, pour des nuits blanches…
 
 
La 4K attendra chez Philips
 
Attendu chez nous pour ce deuxième trimestre à un prix encore non précisé, le DesignLine se décline en version 117 cm (46 pouces) et 140 cm (55 pouces). Certains regretteront l’absence de 4K mais Philips précise avoir délibérément choisi de le limiter à de la Full HD à cause d’un problème de prix et d’un manque de contenu. Du reste, ce nouveau binôme se dote de la dernière version de l’Ambilight (à éclairage direct) et d’un taux de rafraîchissement exemplaire avançant 1400 Hz (Perfect Motion Rate). L’ergonomie est par contre à la fête vu que la télécommande (Smart Interaction) adopte la détection de mouvement et un clavier azerty à l’arrière. Comme une manette de Wii, il suffit donc de la déplacer légèrement pour faire bouger le curseur à l’écran. Très pratique pour utiliser son volet smart tv. Egalement pilotable via une tablette ou un smartphone (avec Philips MyRemote app), le téléviseur embarque également le SimplyShare pour diffuser des contenues vidéo depuis et vers un notebook ou un terminal tactile.
 
 
Ph.: Philips

Les commentaires sont fermés.